Accès identifié

Veuillez patienter ...

Les Sociétés des Amis des Arts, de 1789 à l’après-guerre - INHA

Cette base propose différents types de notices. Pour les consulter, cliquez sur le contenu de votre choix.
Voir les notices liées
Mentions d'archives   
Personnes et organismes   
Références bibliographiques   
Identification
Description Les Sociétés des amis des arts se sont massivement développées en France au cours des XIXe et XXe siècles. Ces lieux de sociabilité ont fédéré des amateurs qui se sont donnés pour mission de promouvoir le goût pour les arts dans leur ville ou leur département et d’encourager la production artistique contemporaine en organisant des expositions et en entretenant un vivier d’artistes régionaux. En synergie avec les municipalités, elles ont également contribué à fonder ou à enrichir les musées de province.

Le programme « Les Sociétés des Amis des Arts » prétend recenser toutes les sociétés d’amateurs indifféremment dénommées « amis », « cercle », « union » ou « association », créées entre les années 1789 et l’après-guerre. Leur implantation locale constitue un maillage territorial dense. Près de trois cents sociétés ont été répertoriées sur le territoire métropolitain, mais aussi d’outre-mer et des anciennes colonies du nord de l’Afrique. Considérant ces sociétés comme de véritables « mondes » artistiques, ce programme s’attache à reconstituer leurs structures administratives, leurs réseaux et leurs activités. Il a encore entrepris une synthèse nationale de tous les travaux d’ores et déjà réalisés sur le sujet, tout en accompagnant la poursuite des recherches. Ces travaux ont conduit à faire émerger de nouvelles sources et ont contribué à décentraliser l’histoire de la carrière, de la production et de la réception des artistes souvent envisagée au seul prisme parisien.

La base AGORHA accueille les notices de chacune de ces sociétés. De fait, cette base de données prend la forme d’un répertoire. Chaque fiche analytique détaille la formation, l’organisation administrative, l’histoire, les activités diverses et les membres qui les ont animées, tout en signalant les sources d’archives, la bibliographie et l’iconographie disponibles.

Pour découvrir les sociétés qui ont été décrites, vous pouvez également consulter la carte interactive.
Responsable du programme Servane Dargnies
Equipe La base de données est gérée par le département des études et de la recherche (DER).

Équipe de l'INHA :

Frédérique Desbuissons, conseillère scientifique (2012-2016)
Elitza Dulguerova, conseillère scientifique (2016-2017)
Servane Dargnies, pensionnaire (2015-2019)
Léonie Marquaille, chargée d’études et de recherche (2012-2015)
Piyush Wadhera, chargé d’études et de recherche (2013-2016)
Katia Schaal, chargée d’études et de recherche (2015-2019)

Collaborateurs scientifiques :

Claire Barbillon (maître de conférences en histoire de l’art contemporain, Université de Poitiers, 2015-2017) ; Arnaud Bertinet (maître de conférences en histoire de l’art contemporain, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, 2015-) ; Alain Bonnet (professeur d’histoire de l’art contemporain, Université de Grenoble, 2014-2017) ; Gérard Bruyère (documentaliste, musée des Beaux-Arts de Lyon, 2014-2016) ; Nicolas Buchaniec (docteur en histoire de l’art, 2013-) ; Catherine Chédeau (maître de conférences en histoire de l’art contemporain, Université de Franche-Comté, 2015-) ; Dominique Dussol (professeur d’histoire de l’art contemporain, Université de Pau et des Pays de l’Adour, 2013-) ; Pierre-Claude Giansily (conservateur des antiquités et objets d’art de Corse-du-Sud, 2015-) ; Laurent Houssais (maître de conférences en histoire de l’art contemporain, Université de Bordeaux Montaigne, 2014-) ; Armelle Jacquinot (chercheuse indépendante, 2014-) ; Christelle Lozère (maître de conférences en histoire de l’art contemporain, Universités des Antilles et de la Guyane, 2015-) ; Claire Maingon (maître de conférences en histoire de l’art contemporain, Université de Rouen, 2014-2017) ; Florent Miane (maître de conférences en histoire de l’art contemporain, Université de Quimper, 2015-) ; Antonio Mendes Da Silva (In Visu, 2013) ; Anne-Doris Meyer (chercheure et commissaire indépendante, Strasbourg, 2014) ; France Nerlich (maître de conférences en histoire de l’art contemporain, Université de Tours, 2015-2017) ; Michel-Édouard Nigaglioni (conservateur des antiquités et objets d’art de la Haute-Corse, 2015-) ; Pierre Pinchon (maître de conférences en histoire de l’art contemporain, Aix-Marseille Université, 2015-) ; Pierre Sérié (maître de conférences en histoire de l’art contemporain, Université de Clermont-Ferrand, 2016-2018) ; Bernard Thaon (docteur en histoire de l’art, chargé d’enseignement à l’Université d’Avignon, 2015-2018) ; Bertrand Tillier (professeur d’histoire de l’art contemporain, Université de Bourgogne, 2014-2017) ; Udolpho van de Sandt (chercheur indépendant, Venise/Paris, 2014) ; Nicolas Zmelty (maître de conférences en histoire de l’art contemporain, Université de Picardie, 2015-2018)
Partenaires UMR 5190 LARHRA - Université de Grenoble ; EA 3831 GRHis - Université de Rouen ; Université de Tours ; Université de Picardie
Dates du programme 2013 - 2019
Indexation
INDEXATION SUJET
Expositions ; Artistes ; Musées ; France
Gestion documentaire Gestion documentaire
Copyright notice © INHA
Citer la base Les Sociétés des amis des arts de 1789 à l’après-guerre. In AGORHA. 2018-. [Base de données en ligne]. Paris : Institut national d'histoire de l'art. Disponible sur https://agorha.inha.fr/inhaprod/ark:/54721/00156. (Consulté le JJ mois AAAA).
Référence notice INHA__METADONNEES__56
Permalien https://agorha.inha.fr/inhaprod/ark:/54721/00156
Permalien images et documents liés Guide_utilisation_56.pdf : https://agorha.inha.fr/inhaprod/ark:/54721/00156/doc/555668
Permalien images et documents liés Société_des_Amis_des_Arts_[...]_btv1b9014835s_1.jpg : https://agorha.inha.fr/inhaprod/ark:/54721/012647530/doc/555614
ark /54721/00156
Saisi le 08/10/2013 16:02:25
Modifié le 19/03/2019 16:09:17

Etat : Publiée (20181107)

Saisi par: cgautier (08/10/2013)

Modifié par: fnurra (19/03/2019)