Aller au contenu principal

Dacier, Émile

Statut
Publiée
Contributeur
INHA 2001
Dernière modification
16/11/2021 09:20 (il y a 11 jours)
Type de personne
Noms
Nom : 
Dacier
Prénom : 
Émile
Sexe : 
Nationalité : 
Nom : 
Dacier
Prénom : 
Édouard Émile Gabriel
Qualificatif : 
Naissance et mort
Date de naissance : 
4 avril 1876
Lieu de naissance : 
Commentaire Naissance : 
(source : AM Orléans, 2E258, acte n° 326)
Mère : Liger, Eugénie Marie Adélaïde
Père : Dacier, Maxime Sylvestre (marchand épicier) (source : AM Orléans, 2E258, acte n° 326)
Conjointe : Knecht, Marie Louise, Nazelles 13/08/1887 - Clamart 07/05/1972 (source : Caplat, Guy. « DACIER (Édouard, Émile, Gabriel) ». In L'Inspection générale de l'Instruction publique au XXe siècle. Dictionnaire biographique des inspecteurs généraux et des inspecteurs de l'Académie de Paris, 1914-1939. Paris : Institut national de recherche pédagogique, 1997. p. 235-237) ; mariage à Nazelles le 17/10/1910 (source : AM Orléans, 2E258, acte n° 326)
Date de mort : 
28 juin 1952
Lieu de mort : 
Commentaire Mort : 
(source : AP, 19D308, acte n° 1037)
Adresses
Type d'adresse : 
Date de l'adresse : 
Après 1876
Adresse : 
117 rue Bannier
Code postal : 
45000
Ville : 
Commentaire Ville : 
(source : AM Orléans, 2E258, acte n° 326)
Type d'adresse : 
Date de l'adresse : 
1898
Adresse : 
17 rue de Paris
Code postal : 
94300
Ville : 
Commentaire Ville : 
(source : Bibliothèque nationale de France, Dossier de carrière de Émile Dacier)
Type d'adresse : 
Date de l'adresse : 
1908
Adresse : 
15 rue des Tournelles
Code postal : 
75004
Ville : 
Commentaire Ville : 
(source : Bulletin de la Société d'iconographie parisienne, 1908)
Professions / activités
Lieu institution : 
Date d'activité : 
1899 - 1941
Commentaire Professions / activités : 
« Poussé par son amour de la recherche, Émile Dacier se sentait attiré par la carrière d’archiviste et fit d’abord, en effet, un stage aux Archives départementales du Loiret, sous la direction de son ami, Camille Bloch. » (source : Guignard, Jacques. « Émile Dacier ». Bibliothèque de l’École des chartes. tome 111, 1953, p. 330)
Attaché à la Bibliothèque nationale à compter du 1er mars 1899, affecté au département des imprimés (Catalogue général des imprimés). Stagiaire à la Bibliothèque nationale le 1er août 1902, même service. Nommé sous-bibliothécaire par arrêté du 31 octobre 1905. Nommé bibliothécaire par arrêté du 13 juillet 1909. Nommé conservateur-adjoint au département des imprimés par arrêté du 26 juillet 1926. « Après avoir contribué pendant vingt-six ans à l’avancement du catalogue général des imprimés, il est chargé de diriger le service des entrées (1er novembre 1926) ». (source : Caplat, Guy. « DACIER (Édouard, Émile, Gabriel) ». In L'Inspection générale de l'Instruction publique au XXe siècle. Dictionnaire biographique des inspecteurs généraux et des inspecteurs de l'Académie de Paris, 1914-1939. Paris : Institut national de recherche pédagogique, 1997. p. 236) ; « Nommé inspecteur général des bibliothèques et archives (décret du 6 septembre 1935), en remplacement de son ami Pol Neveux, il quitte non sans regrets le 1er janvier 1936 la Bibliothèque nationale où il a effectué l’essentiel de sa carrière. » (source : Caplat, Guy. « DACIER (Édouard, Émile, Gabriel) ». In L'Inspection générale de l'Instruction publique au XXe siècle. Dictionnaire biographique des inspecteurs généraux et des inspecteurs de l'Académie de Paris, 1914-1939. Paris : Institut national de recherche pédagogique, 1997. p. 236) ; Admis à la retraite en 1941 et nommé inspecteur général honoraire par arrêté du 7 juin 1941.
« L’heure de la retraite était venue ; elle fut pour Dacier, studieuse. Il poursuivait ses travaux. » (Discours de Julien Cain aux obsèques d’Émile Dacier).
(source : Bibliothèque nationale de France, Dossier de carrière de Émile Dacier ; Caplat, Guy. « DACIER (Édouard, Émile, Gabriel) ». In L'Inspection générale de l'Instruction publique au XXe siècle. Dictionnaire biographique des inspecteurs généraux et des inspecteurs de l'Académie de Paris, 1914-1939. Paris : Institut national de recherche pédagogique, 1997. p. 235-237)
Date d'activité : 
1899 - 1952
Commentaire Professions / activités : 
Émile Dacier rédige de nombreux articles concernant principalement la gravure du XVIIIe siècle mais également la peinture, la danse, le théâtre et la photographie. Il écrit sur artistes tels que Watteau, Gabriel de Saint-Aubin, Alexandre Lunois ou encore Charles Meryon. Il rédige dans la Revue de l’art ancien et moderne de très courts articles signés « E. D. » présentant une critique de gravures et signe également la chronique des Salons sur la gravure.
« Il est secrétaire de rédaction du Bulletin de l’art ancien et moderne de 1899 à 1914, puis de la Revue de l’art ancien et moderne à partir de 1919. […] Appartenant à la génération des grands collectionneurs tels que Jacques Doucet et Henri Béraldi dont il fut très proche, il partage leur goût pour l’art du XVIIIe siècle dont il devient l’un des plus brillants spécialistes de son temps. Sa familiarité avec le monde des collectionneurs et le marché de l’art en font un témoin et un juge particulièrement précieux. Ses chroniques régulières sur ‘’les grandes ventes’’ de la période, qui avaient pour cadre la galerie Georges Petit, apportent un témoignage de premier ordre sur le monde des collectionneurs et des mouvements du marché durant les trente premières années du XXe siècle. » (source : Michel, Patrick. « Dacier, Émile ». In Dictionnaire critique des historiens de l’art actifs en France de la Révolution à la Première Guerre mondiale. Barbillon, Claire, Sénéchal, Philippe (dir.). Paris : INHA, 2010)
Type de profession / activité : 
Date d'activité : 
1906 - 1943
Commentaire Professions / activités : 
« En 1906, Émile Dacier commença une collaboration au Bulletin mensuel du Canoë-Club qui allait se poursuivre durant plus de trente ans ». On peut relever des articles écrits de sa main de juin 1906 à juillet 1943. « A partir de janvier 1925, le Bulletin du Canoë-Club porte le titre La Rivière. (source : Weigert, Roger-Armand. Émile Dacier (1876-1952). Bibliographie de ses travaux (1898-1952). Paris, 1953. p. 11-12)
Guide du Canoéïste sur les rivières de France, « co-directeur de cette collection avec Louis Bonnard assisté ensuite de Jean Jaubert, puis de L. Dupré, Émile Dacier, de 1919 à 1939, a rédigé plusieurs de ces guides et revu les textes, ainsi que les épreuves de tous les autres. » (source : Weigert, Roger-Armand. Émile Dacier (1876-1952). Bibliographie de ses travaux (1898-1952). Paris, 1953. p. 20-21)
Biographie
Commentaire biographique : 
Formation :
« Baccalauréat ès lettres, juillet 1893 ; élève de l’École des chartes 1893-1896 ; thèse de l’École soutenue en janvier 1898 : ‘’Florimond Robertet, secrétaire du Roi et trésorier de France ( ?-1527)’’ ; études suivies parallèlement à l’École du Louvre (cours du chartiste Émile Molinier sur l’histoire des arts appliqués). » (source : Caplat, Guy. « DACIER (Édouard, Émile, Gabriel) ». In L'Inspection générale de l'Instruction publique au XXe siècle. Dictionnaire biographique des inspecteurs généraux et des inspecteurs de l'Académie de Paris, 1914-1939. Paris : Institut national de recherche pédagogique, 1997. p. 235-237)

Langues maîtrisées :
anglais, italien (source : Bibliothèque nationale de France, Dossier de carrière de Émile Dacier)

Prix et distinctions :
Prix Charles Blanc de l’Académie française en 1905 pour son ouvrage Les Collections de la Comédie française, 1860-1905 ; Prix Louis Bernier de l’Académie des Beaux-arts en 1924 pour son ouvrage M. de Julienne et les graveurs de Watteau au XVIIIe siècle et en 1932 pour son ouvrage Gabriel de Saint-Aubin, peintre, dessinateur et graveur (1724-1780) ; Prix de l’Académie des Beaux-arts (fondation Marmottant) en 1941 pour l’ensemble de son œuvre (source : Caplat, Guy. « DACIER (Édouard, Émile, Gabriel) ». In L'Inspection générale de l'Instruction publique au XXe siècle. Dictionnaire biographique des inspecteurs généraux et des inspecteurs de l'Académie de Paris, 1914-1939. Paris : Institut national de recherche pédagogique, 1997. p. 235-237) ; Officier d’Académie par arrêté du 2 janvier 1908 ; Officier de l’Instruction publique en 1913 (source : Bibliothèque nationale de France, Dossier de carrière de Émile Dacier) ; Chevalier de la Légion d’honneur par décret du 1er août 1928 ; Officier de la Légion d’honneur par décret du 29 janvier 1939 (source : AN, 19800035/0011/1346)
Ensembles / rapports
Type de lien horizontal : 
Commentaire Type de lien horizontal : 
Jean Cordey et Émile Dacier sont collègues à la Bibliothèque nationale (source : Bibliothèque nationale de France, Dossier de carrier de Jean Cordey, n° 3637, diverses lettres).
Type de lien horizontal : 
Commentaire Type de lien horizontal : 
« A coté de l’historien d’art que nous admirions, il y avait aussi l’ami que nous pleurons aujourd’hui. » (source : Vallery-Radot, Jean « Discours prononcé aux obsèques d’Émile Dacier ». In Émile Dacier (1876-1952). Bibliographie de ses travaux (1898-1952). par Weigert, Roger-Armand. Paris, 1953, p. 4)
Type de lien horizontal : 
Commentaire Type de lien horizontal : 
« Son ami Marcel Nicolle, avec qui il avait collaboré en 1912 et 1913 au Catalogue des dessins et pastels du XVIIIe siècle de la collection Jacques Doucet et au Catalogue du Musée municipal de la ville de Nantes. » (source : Vallery-Radot, Jean « Discours prononcé aux obsèques d’Émile Dacier ». In Émile Dacier (1876-1952). Bibliographie de ses travaux (1898-1952). par Weigert, Roger-Armand. Paris, 1953, p. 5)
Bibliographies / archives
Sources en ligne
Référence de notice : 
19800035/11/1346
Date de consultation : 
19/10/2020
Source
source : Institut national d'histoire de l'art (France) - licence : Attribution 4.0 International (CC BY 4.0)
Commentaire interne
Publié dans le volume 2 du Dictionnaire des historiens d'art
Bibliographie de : Antoine Watteau : dessinateur de figures de différents caractères. Paris : 1925 ; Gabriel de Saint-Aubin : peintre. Paris : J. Schemit, 1912 ; L'oeuvre gravé de Gabriel de Saint-Aubin, notice historique et catalogue raisonné. Paris : Impr. nationale, 1914 ; La gravure en France du XVIIIe siècle : la gravure de genre et de moeurs. Paris : G. Van Oest, 1925 ; collab. in : Dimier, Louis, Les peintres français du XVIIIe siècle, Paris et Bruxelles : éditions G. Van Oest,1928-1930, 2 vol. ;
SHAF (1928-1956), p. 29, p. 42, p. 46, p. 47, p. 52, p. 76, p. 86, p. 105 ; Schvalberg
Champs Répertoire des historiens d’art déplacés suite à mise en ligne de février 2011 :
Commentaire biographique : 1893-1986 : élève de l'Ecole des chartes ; élève de l'Ecole du Louvre ; 1898 : soutient sa thèse de l'Ecole des chartes ; 1898 : attaché aux archives départementales du Loiret ; 1899 : attaché à la Bibliothèque nationale, département des imprimés, affecté au catalogue général ; 1899-1927 : secrétaire de rédaction du Bulletin de l'art ancien et moderne ; 1902 : stagiaire au département des imprimés de la Bibliothèque nationale ; 1905 : sous-bibliothécaire au département des imprimés de la Bibliothèque nationale ; 1909 : bibliothécaire au département des imprimés de la Bibliothèque nationale ; 1926 : conservateur-adjoint au département des imprimés de la Bibliothèque nationale, chargé de diriger le service des entrées ; 1935 : inspecteur général des bibliothèques et archives ; 1941 : inspecteur général honoraire.
membre de la commission supérieure des bibliothèques ; dès 1908 : membre de la Société d'histoire de l'art français ; 1926-1927 : président de la Société d'histoire de l'art français ; 1929-1931 : président de l'Association des bibliothécaires français ; membre du comité des travaux historiques et scientifiques.
Autres sources : Archives biographiques françaises - consulté avec profit
Commentaire documentation personne : Bibliothèque nationale de France : N2.
Bibliographie de : Dacier, Émile. - [Éloge de H.-P. Ameilhon.] Nouveaux mémoires de l'Académie des Inscriptions, tome 5.-s. d.-article dans une revue
Bibliographie de : Barbié Du Bocage, Jean-Denis, Manne, L.-Ch. J. de, Dacier. - Notice des ouvrages de M. d'Anville, premier géographe du roi... (par L.-Ch.-J. de Manne et J.-Denis Barbié Du Bocage) précédée de son éloge (par M. Dacier). Paris : Fuchs, an X-1802. 120 p.-1802-ouvrage

Projet Karbowsky
Rédacteur
Myriam Chevallier