Aller au contenu principal

Cain, Julien

Statut
Publiée
Contributeur
INHA 2001
Dernière modification
16/08/2022 17:13 (il y a 6 mois)
Type de personne
Type de personne : 
Noms
Nom : 
Cain
Prénom : 
Julien
Sexe : 
Naissance et mort
Date de naissance : 
1887
Lieu de naissance : 
Date de mort : 
1974
Lieu de mort : 
Adresses
Date de l'adresse : 
Avant mai 1949
Adresse : 
8, rue des Petits Champs
Code postal : 
75002
Ville : 
Commentaire Ville : 
Dates exactes inconnues : début d'occupation avant mai 1949
administrateur général de la Bibliothèque Nationale
(source : Bulletin de la Société des amis de la Bibliothèque d'Art et d'Archéologie de l'Université de Paris. 1949, n° 8)
Ensembles / rapports
Type de lien horizontal : 
Commentaire Type de lien horizontal : 

Julien Cain est recommandé par Émile Bertaux à Jean Laran. « Les anciens visiteurs du Cabinet des Estampes retrouvaient Jean Laran inchangé ; je puis, moi aussi, en porter témoignage, puisqu'il voulut bien m'accueillir il y a maintenant trente-cinq ans, quand je lui fus adressé par mon maître Émile Bertaux, m'initier à l'usage de ses collections, me confier même la rédaction d'un volume dans la série de monographies qu'il dirigeait. » (source : Cain, Julien. « Jean Laran ». Adhémar, Jean (dir.). Inventaire du fonds français après 1800 : tome quatrième : CABANE-CICÉRI. Paris : Bibliothèque nationale, 1949, p. VIII).

Type de lien horizontal : 
Commentaire Type de lien horizontal : 

Julien Cain est recommandé par Émile Bertaux à Jean Laran. « Les anciens visiteurs du Cabinet des Estampes retrouvaient Jean Laran inchangé ; je puis, moi aussi, en porter témoignage, puisqu'il voulut bien m'accueillir il y a maintenant trente-cinq ans, quand je lui fus adressé par mon maître Émile Bertaux, m'initier à l'usage de ses collections, me confier même la rédaction d'un volume dans la série de monographies qu'il dirigeait. » (source : Cain, Julien. « Jean Laran ». Adhémar, Jean (dir.). Inventaire du fonds français après 1800 : tome quatrième : CABANE-CICÉRI. Paris : Bibliothèque nationale, 1949, p. VIII).

Type de lien horizontal : 
Commentaire Type de lien horizontal : 

Julien Cain est parrain de Paul-André Lemoisne pour sa réception en tant qu'officier de la Légion d'honneur. (source : AN, 19800035/596/67492).

Source
source : Institut national d'histoire de l'art (France) - licence : Attribution 4.0 International (CC BY 4.0)
Commentaire interne
Champs Répertoire des historiens d’art déplacés suite à mise en ligne de février 2011

Commentaire biographique :

1911 : agrégé d' histoire ; 1911-1912 : professeur au lycée de Toulon ; 1917-1927 : collaborateur puis directeur (1919) du service de documentation étrangère commun aux ministères de la Guerre et des affaires étrangères ; 1927-1930 : directeur de cabinet du président de la chambre des députés ; 1930-(révoqué en 1941 par les autorités allemandes) puis 1945-1964 : administrateur général de la Bibliothèque nationale ; 1937 : commissaire à l' exposition des Arts et Techniques ; 1940 : secrétaire général du ministère de l' Information ; 1946-1964 : directeur général des Bibliothèques de France ; 1963-1974 : conservateur du musée Jacquemart-André et président de l'Inventaire général ;

1952 : élu à l'Académie des inscriptions et belles lettres ; 1972 : président du comité français pour l' année internationale du livre ; membre de la Société des amis d' Alain (président d' honneur) ; membre de la commission nationale française à l' UNESCO (président), de la commission d' histoire de la déportation, de l' inventaire général des richesses d' art de la France, de la commission centrale du comité des travaux historiques et scientifiques, de la commission internationale de bibliographie, du comité directeur de la Société Paul Claudel, du conseil supérieur des Beaux-Arts, du conseil des musées nationaux, du conseil de la recherche scientifique, de la commission supérieure des archives, de la commission des monuments historiques, du conseil supérieur de la R.T.F, puis du conseil d' administration de l' O.R.T.F, du conseil de l' ordre des arts, du conseil exécutif de l' UNESCO et de la fédération internationale des associations de bibliothécaires.

Institut de France pp.226, 227 ; Laclotte, "Histoire des musées" p. 339