Aller au contenu principal

Hostun, Marie Joseph d'

Statut
Publiée
Contributeur
jnorindr
Dernière modification
02/02/2024 17:53 (il y a 30 jours)
Type de personne
Type de personne : 
Noms
Nom : 
Hostun
Prénom : 
Marie Joseph d'
Titre : 
duc de Tallard
Qualificatif : 
Sexe : 
Nationalité : 
Naissance et mort
Date de naissance : 
17 septembre 1684
Date de mort : 
6 septembre 1755
Lieu de mort : 
Adresses
Type d'adresse : 
Date de l'adresse : 
1722 - 1756
Adresse : 

Hôtel de Tallard, 78 rue des Archives

Code postal : 
75003
Ville : 
Commentaire Ville : 

Ancienne rue des Enfants rouges.

Professions / activités
Type de profession / activité : 
Biographie
Commentaire biographique : 

Le duc de Tallard appartenait à la haute noblesse de cour. Son père avait été fait maréchal de France en 1703. Il devint membre du conseil de Régence en 1717, puis ministre d’État en 1726. Marie Joseph devint gouverneur de Franche-Comté en 1728. Le 13 mars 1713, il avait épousé, à Versailles, Marie Isabelle Gabrielle Angélique de Rohan-Soubise (1699-1754). Ils eurent un fils en 1716, Charles Louis Joseph, duc d’Hostun (1716-1739), mort sans postérité. La duchesse de Tallard devint dame du palais de la reine Marie Leszczynska (1703-1768) en 1725, puis gouvernante des enfants de France en 1732. Le duc présentait ses collections dans son hôtel de la rue des Enfants-rouges, à Paris, que visita Jean Nicolas Dufort de Cheverny (1731-1802) à la fin de la vie du duc, dont il dresse le portrait suivant : « Amateur de tableaux et de belles choses, il prit de l’intérêt pour ma jeunesse. Goutteux, il se faisait traîner dans une chaise roulante et jouissait en connaisseur de tout ce qu’il possédait de précieux » (Dufort de Cheverny J.-N., 1990, p. 61). Le duc de Tallard mourut à Paris, dans son hôtel parisien où se déroula la vente de ses biens meubles et collections à partir du 22 mars 1756 jusqu’en juin suivant (Annonces, affiches et avis divers, 18 mars 1756, p. 181 ; 5 avril 1756, p. 220 ; 8 avril 1756, p. 228 ; 26 avril 1756, p. 260 ; 10 mai 1756, p. 293 ; 24 mai 1756, p. 324 ; 10 juin 1756, p. 356).

Commentaire rédigé par Stéphane Castelluccio.

Commentaire biographique : 

The Duc de Tallard belonged to the high nobility of the court. His father had been made a Marshal of France in 1703. He was a member of the Conseil de Régence in 1717, then Minister of State in 1726. Marie Joseph became governor of Franche-Comté in 1728. On 13 March 1713, he married Marie Isabelle Gabrielle Angélique de Rohan-Soubise (1699–1754) in Versailles. They had a son in 1716, Charles Louis Joseph, Duc d’Hostun (1716–1739), who died without children. The Duchesse de Tallard was named a dame du palais of Queen Marie Leszczynska (1703–1768) in 1725, then governess to the royal children in 1732. The Duc presented his collections in his mansion on the Rue des Enfants-Rouges, in Paris, which Jean Nicolas Dufort de Cheverny (1731–1802) visited at the end of the Duc’s life; he depicted the Duc as follows: ‘A connoisseur of pictures and fine objects, he found my youthfulness appealing. Suffering from gout, he moved around in a wheelchair and was a connoisseur of everything he owned that was precious’ (Dufort de Cheverny, J.-N., 1990, p. 61). The Duc de Tallard died in his Parisian mansion, where the sale of his furniture and collections was held on 22 March 1756 and lasted until the following June (Annonces, affiches et avis divers, 18 March 1756, p. 181; 5 April 1756, p. 220; 8 April 1756, p. 228; 26 April 1756, p. 260; 10 May 1756, p. 293; 24 May 1756, p. 324; and 10 June 1756, p. 356).

Article by Stéphane Castelluccio (translated by Jonathan & David Michaelson)

Thèmes d'étude
Aire géographique étudiée : 
Secteur fondamental d'étude : 
Commentaire Thèmes d'étude : 

[Objets collectionnés] dessins, estampes, 122 tableaux de peintres italiens dont 42 de l'école de Venise (dont Bellini, Giorgione, Titien, Véronèse, Carriera), 31 de l'école de Bologne (dont Carrache, le Guide, Albane, Dominicain, Guerchin), 29 de l'école de Rome (dont Pérugin, Raphaël, Jules Romain, Cortone), 8 de l'école de Parme (dont Corrège, Parmesan, Lanfranco), 7 de l'école de Florence (dont Léonard de Vinci, Michel Ange, Del Sarto), 3 de l'école de Milan et 2 de l'école de Sienne, ainsi que 9 œuvres de maîtres de Gênes et de Naples.

Période étudiée : 
Aire géographique étudiée : 
Secteur fondamental d'étude : 
Commentaire Thèmes d'étude : 

[Objets collectionnés] dessins, estampes, 7 œuvres de Murillo et une de Ribera.

Période étudiée : 
Aire géographique étudiée : 
Secteur fondamental d'étude : 
Commentaire Thèmes d'étude : 

[Objets collectionnés] dessins, estampes, 29 tableaux dont 5 de Rubens, 4 de van Dick, 2 de Rembrant, Dürer.

Liens entre personnes
Type de lien horizontal : 
Commentaire Type de lien horizontal : 

Duvaux compte aussi la haute aristocratie et les financiers dans ses clients réguliers comme les Ducs de Tallard (1684-1755) et d'Aumont (1709-1782), le Vicomte de Fontpertuis (1669-1747), Barthélémy-Augustin Blondel d'Azincourt (1719-1794), Louis-Jean Gaignat (1697-1768), Jean de Jullienne (1686-1766), ou encore Ange-Laurent de La Live de July, marquis de Removille (1725-1779). (Source : Notice Agorha "Lazare Duvaux" rédigée par Stéphane Castellucio)

Bibliographies / archives
Source
Institut national d'histoire de l'art (France)
Licence
Attribution 4.0 International (CC BY 4.0)
Rédacteur
Stéphane Castelluccio