Aller au contenu principal

Mange de Hauke , César

Statut
Publiée
Contributeur
Hantaï, Anna
Dernière modification
09/06/2022 07:10 (il y a 2 mois)
Type de personne
Noms
Nom : 
Mange de Hauke
Prénom : 
César
Sexe : 
Nationalité : 
Nom : 
Hauke
Prénom : 
César M. de
Naissance et mort
Date de naissance : 
8 mars 1900
Lieu de naissance : 
Commentaire Lieu de naissance : 

8e arrondissement

Date de mort : 
15 juin 1965
Lieu de mort : 
Commentaire Lieu de mort : 

7e arrondissement

Adresses
Adresse : 

11 rue du Cherche-Midi

Code postal : 
75006
Ville : 
Date de l'adresse : 
Vers 1942
Ville : 
Professions / activités
Type de profession / activité : 
Lieu institution : 
Date d'activité : 
1925 - 1965
Type de profession / activité : 
Lieu institution : 
Biographie
Commentaire biographique : 

Fils d’un ingénieur suisse vivant à Paris, dirigeant de la Compagnie du Canal de Panama, et d’une aristocrate polonaise, César Mange de Hauke, plus souvent appelé César de Hauke (1900-1965), est élevé en Angleterre puis en France. Il se lie assez tôt avec les milieux de la mode et des arts décoratifs (Nicole Groult, Pierre Legrain, Georges Lepape, etc.). En 1925, il s’associe avec le marchand d’art Germain Seligmann (1893-1978) pour monter à New York une société de négoce d’art français - peintures, pastels, dessins, aquarelles - De Hauke & Co., sur capitaux des Seligmann et qu’il dirige. Rapidement spécialisé dans l’art des 19e et 20e siècles, De Hauke & co., devenu à partir de 1930, Jacques Seligmann & Co. Modern Paintings, présente aux Etats-Unis les premières expositions consacrées à Bonnard (1928) et Modigliani (1929). Il travaille parfois en association avec Bernheim-Jeune, Etienne Bignou et Reid & Lefevre. Il réalise de nombreuses transactions auprès de grands collectionneurs, Stephen C. Clark, Duncan Phillips, William S. Paley, Maurice Wertheim, etc.

De 1939 à 1941, il travaille essentiellement pour le compte de Jacques Seligmann et ses diverses sociétés. D’abord installé aux Etats-Unis aux côtés de Germain Seligmann, il est envoyé en France en 1941, chargé par les Seligmann, avec lesquels il entretient une active correspondance jusqu’en 1942, de prospecter auprès de grands collectionneurs d’art moderne réfugiés en zone libre.

Après l’invasion allemande, ses tournées se font également en zone occupée. Il s’active pour sauvegarder la bibliothèque des Seligmann et tente vainement d’empêcher la vente de leur immeuble du 9 rue de la paix. Après 1945, César de Hauke est inquiété par la Commission nationale interprofessionnelle d’épuration en raison des acquisitions faites pendant la guerre et finit par reconnaître des liens avec l’Occupant, notamment avec Karl Haberstock. Les poursuites sont abandonnées suite à un rapport en sa faveur de Michel Martin, responsable des licences d’exportation à la Direction des Musées, qui intervient comme expert.

Après la guerre, De Hauke s’établit comme marchand en chambre, en association avec Paul Brame (1898-1971). Il poursuit son activité de marchand indépendant entre l'Europe et les Etats-Unis et compte comme prinicipaux clients Paul Mellon, Emile Bührle et la famille Whitney. Il meurt lors d'une vente, le 15 juin 1965, au moment où le commissaire-priseur lui adjugeait "Femme au parasol" de Monet. A partir de la fin des années 1920, De Hauke collabore avec Félix Fénéon (1861-1944) pour rédiger le catalogue raisonné de Seurat et, avec son associé Brame, il développe une activité d'éditeur en lançant une collection de catalogues, « Les artistes et leurs oeuvres ». Seurat et son oeuvre (Paris : Gründ, 1961) en est le second opus.

Bibliographies / archives
Sources en ligne
Référence de notice : 
135391601
Date de consultation : 
20/02/2013
Url document source :