Aller au contenu principal

Pératé, André

Statut
Publiée
Contributeur
INHA 2001
Dernière modification
03/04/2023 13:45 (il y a 11 mois)
Type de personne
Type de personne : 
Noms
Nom : 
Pératé
Prénom : 
André
Sexe : 
Nationalité : 
Nom : 
Pératé
Prénom : 
Joseph André
Qualificatif : 
Naissance et mort
Date de naissance : 
11 février 1862
Lieu de naissance : 
Commentaire Naissance : 

Source : AD Meurthe et Moselle, 5 Mi 394/R 155, acte n° 137

Date de mort : 
30 septembre 1947
Lieu de mort : 
Commentaire Naissance et mort : 

Mère

Scheppers, Joséphine Alix

Père 

Pératé, Nicolas Auguste (premier commis des contributions directes lors de la naissance ; directeur des contributions directes lors du mariage)

Conjointe

Fabre, Jeanne Eulalie Marguerite (Saint-Étienne, 29 janvier 1861) (source : AD Loire, 3NUMEC1/2E 69) ; mariage le 5 octobre 1887 à Paris 75017 (source : AP, V4E 7429, acte n° 1116) ; contrat de mariage devant Tourillon à Paris le 5 octobre 1887

Enfant

Un fils adoptif, Pierre, recueilli à la mort de son beau-frère et ami Pierre Fabre en 1899

Adresses
Type d'adresse : 
Date de l'adresse : 
Vers 1862
Adresse : 

rue des Chanoines

Ville : 
Commentaire Adresses : 

« domicilié avec ses père et mère » (source : AP, V4E 7429, acte n° 1116)

Date de l'adresse : 
Avant 1 janvier 1929
Adresse : 

Château de Versailles

Code postal : 
78000
Ville : 
Commentaire Ville : 

conservateur des Musées nationaux, Château de Versailles

(source : Bulletin de la Société des amis de la Bibliothèque d'Art et d'Archéologie de l'Université de Paris. 2e semestre 1929, n° 2)

Professions / activités
Lieu institution : 
Date d'activité : 
1892 - 1932
Commentaire Professions / activités : 

« Attaché à la Conservation du Musée de Versailles en 1892 ; Conservateur adjoint du Musée national de Versailles en 1899 » (source : AN, 19800035/562/64024)

« Attaché à la Conservation du Musée » en 1896 (source : Nolhac, Pierre et Pératé, André. Le musée national de Versailles : description du château et des collections. Paris : Braun, Clément et Cie, 1896.)

« On a mis en place hier, au château de Versailles, dans une des salles du rez-de-chaussée, un portrait ignoré de la reine Marie Leczinska, par Nattier, retrouvé récemment par le conservateur adjoint du musée, M. André Pératé, dans le cabinet du proviseur du lycée Hoche. Ayant reconnu dans cette toile, sous les vernis encrassés qui la déshonoraient, un morceau de valeur, M. Pératé en avisa M. de Nolhac qui fit les démarches nécessaires pour faire entrer par voie d’échange ce portrait dans les collections du château. » (source : Le temps. 10 février 1909, p. 2)

Type de profession / activité : 
Commentaire Professions / activités : 

« articles de critique d’arts dans la Gazette des Beaux-Arts, la Revue de l’art ancien et moderne, le Correspondant, Les Arts, La Renaissance, etc. »

Source : AN, 19800035/562/64024

Commentaire Professions / activités : 

« agrégé de lettres, ancien membre de l’École française de Rome »

Source : AP, V4E 7429, acte n° 1116

Prix et distinctions
Date prix / distinction : 
1919
Prix / distinction : 
Date prix / distinction : 
31 octobre 1919
Prix / distinction : 
Date prix / distinction : 
1 août 1928
Commentaire Prix et distinctions : 

Officier de la Légion d’honneur par décret du 1er août 1928 rendu sur le rapport du Ministre de l’Instruction publique en qualité de conservateur du Musée national de Versailles et des Trianons (source : AN 19800035/562/64024)

Biographie
Commentaire biographique : 

Formation

Études à Troyes, Vesoul, puis à Paris au lycée Louis-le-Grand ; 1881 : entrée à l'École normale supérieure ; agrégé ès lettres ; 1884-1887 : membre de l'École française de Rome (source : Le Pogam, Pierre-Yves. « André Pératé ». In Barbillon, Claire, Sénéchal, Philippe (dir.). Dictionnaire critique des historiens de l’art actifs en France de la Révolution à la Première Guerre mondiale. Paris : Institut national d’histoire de l’art, 2008)

Langues maîtrisées

• français

• italien (traduisant…)

Collections personnelles

Don au Musée du Louvre : Primitifs italiens (peinture siennoise de la fin du XIIIe siècle (INHA_OEUVRE_22756) ; peinture de Niccolo Di Mariano (INHA_OEUVRE_24495) ; peinture attribuée à Pellegrino di Mariano Rossini (INHA_OEUVRE_24494)

« À sa mort, le musée du Louvre choisit trois primitifs italiens (trois Vierge à l'Enfant, dont l'une en Madone d'humilité) d'un intérêt certain parmi les collections de Pératé, à la demande de son fils adoptif, Pierre Fabre — des tableaux probablement acquis lors de ses séjours dans la péninsule et qui montrent bien quel intérêt il avait conservé, jusqu'à la fin, pour cette période. De même, la bibliothèque municipale de Versailles a hérité d'un fonds de trois cent quatre-vingt-dix-sept volumes (des livres religieux, le plus souvent illustrés, du XVIe au XVIIIe siècle), une collection qui avait été probablement réunie par Pératé dans le cadre d'une recherche sur l'illustration des livres religieux au XVIIe siècle. » (source : Le Pogam, Pierre-Yves. « André Pératé ». In Barbillon, Claire, Sénéchal, Philippe (dir.). Dictionnaire critique des historiens de l’art actifs en France de la Révolution à la Première Guerre mondiale. Paris : Institut national d’histoire de l’art, 2008)

Thèmes d’étude

Aires géographiques étudiées : Italie ; Versailles

Secteurs fondamentaux d’étude : archéologie chrétienne ; peinture italienne

Informations sur les relations et fréquentations

Sociétés savantes et cercles : Les Amis de Versailles (élu membre du Conseil d’administration en 1908 et en 1912 ; membre du comité d’initiative chargé avec le bureau de diriger l’action de la Société, avec la marquise de Ganay, Jacques Doucet, Fournier-Sarlovèze, Raymond Kœchlin, Pierre de Nolhac et Alexis Rouart) (sources : Excelsior. 15 mars 1912, p. 4 ; Le Figaro. 30 mars 1908, p. 3 ; Le Figaro. 28 mars 1912, p. 2) ; Comité France-Amérique (reçu membre en 1919 (?), présenté par Gabriel Hanotaux et Pierre Nolhac (source : Excelsior. 4 janvier 1920, p. 4) ; Société des amis de l’art liturgique (membre) (source : Le Figaro. 14 février 1917, p. 5)

Liens entre personnes
Type de lien horizontal : 
Commentaire Type de lien horizontal : 

Gaston Brière et André Pératé travaillent ensemble à la conservation du Château de Versailles.

Allocution de Paul Léon (Hommage à M. Gaston Brière) : « Mais comment passer sous silence la résurrection accomplie en ce dernier demi-siècle par la glorieuse trinité : Nolhac, Pératé, Brière. [...] Avec André Pératé vous étiez à ses côtés ; vous avez pris votre part de ces explorations sans fin à travers salons et galeries, grands et petits appartements [...] » (source : INHA, BCMN, Ms 498 (9,2), p. 222)

Type de lien horizontal : 
Commentaire Type de lien horizontal : 

Louis Hautecoeur et André Pératé entretiennent une correspondance. (source : Bibliothèque de l'Institut de France, Papiers Louis Hautecoeur, correspondance générale, Ms. 6991).

Type de lien horizontal : 
Commentaire Type de lien horizontal : 

Hanotaux présente Pératé au Comité France-Amérique (1919).

Bibliographies / archives
Sources en ligne
Référence de notice : 
du Dictionnaire des historiens d'art en ligne (INHA)
Date de consultation : 
29/02/2016
Référence de notice : 
FRBNF12164446
Date de consultation : 
27/01/2011
Source
Institut national d'histoire de l'art (France)
Licence
Attribution 4.0 International (CC BY 4.0)
Commentaire interne

Archives identifiées

• ENS

AB/30

AB/31

AB/32 : Registres d’emprunts des élèves de l’ENS à la Bibliothèque

• Pierrefitte, Archives nationales

F 17/ 17767 : sur le directorat par intérim de l'École française de Rome

20170185/22 : activité d’André Pératé à la direction de l’École française de Rome

20150040/3-20150040/10 : Administration du musée de Versailles, correspondance et rapports d’André Pératé

362AP/65 : Lettres d’André Pératé adressées à Jean Guiraud

F/21/4036 : Bureau des Travaux d’art, musées, expositions, dossier André Pératé

19800035/562/64024 : dossier de Légion d’honneur

• Paris, Bibliothèque de l’Institut de France

Ms 7162 / F. 98-106 : Correspondance entre Jérôme Carcopino et André Pératé

Ms 6991 : Papiers et correspondance de Louis Hautecoeur : 3 lettres d’André Pératé adressées à Louis Hautecoeur

Ms 7525 : Lettres d’André Pératé adressées à Charles Samaran

Ms 7577 ; Ms 7579 ; Ms 7581 : Lettres d’André Pératé adressées à Émile Mâle

• Paris, bibliothèque de l'INHA

Archives 25/4 : Fonds Gaston Brière, conservation du domaine de Versailles : Correspondance avec André Pératé

Archives 86/46/23 : Lettres d’André Pératé adressées à la Galerie Sagot-Le Garrec

Autographes 144, 1, 519 : Une lettre autographe signée d’André Pératé adressée à René-Jean

Autographes 42, 24, 2 : Une lettre d’André Pératé adressée à Louis Dimier

• Versailles, archives départementales des Yvelines

166J, Ms 8539-8623 : Correspondance du musée Maurice Denis, lettres d’André Pératé

• Saint-Germain-en-Laye, musée départemental Maurice Denis

Lettres d'André Pératé adressées à Maurice Denis

• Centre d'archives Maurice Blondel

Cent vingt-trois lettres

Ancien commentaire biographique

Publié dans le volume 2 du Dictionnaire des historiens d'art

Provient du Répertoire des Historiens d'art

Fiche à établir

Professeur à l'EDL.

Therrien, p. 490 ; Documentation Chantal Georgel, musée d'Orsay.

Rédacteur
Pascale Cugy ; Marie Tchernia