Aller au contenu principal

Galerie Bernheim-Jeune

Statut
Publiée
Contributeur
INHA
Dernière modification
15/09/2022 14:37 (il y a 6 mois)
Type de personne
Type de personne : 
Noms
Nom : 
Galerie Bernheim-Jeune
Organismes
Commentaire Organismes : 

Certaines épreuves portent la mention : procédé Bernheim Jeune (Archives 115, 01, dossier 01)


83 rue du Faubourg-Saint-Honoré & 27 av. Matignon, 75008 Paris. Tél. 42.66.65.03 & 42.66.60.31


Timbre sec sur l'épreuve, monogramme circulaire. Période d'activité : 1912-

Adresses
Type d'adresse : 
Date de l'adresse : 
1863 / 1906
Adresse : 

8 rue Laffitte

Code postal : 
75009
Ville : 
Type d'adresse : 
Date de l'adresse : 
Après 1906
Adresse : 

25 boulevard de la Madeleine

Code postal : 
75008
Ville : 
Type d'adresse : 
Date de l'adresse : 
Après 1906
Adresse : 

15 rue Richepance (aujourd'hui rue du Chevalier de Saint-George)

Code postal : 
75001
Ville : 
Professions / activités
Type de profession / activité : 
Biographie
Commentaire biographique : 

Les Bernheim sont issus d’une famille de marchands de tableaux originaire de Besançon. Alexandre Bernheim (1839-1915) ouvre une galerie à Paris en 1863. Cette dernière prend son essor sous la direction de ses deux fils, Josse (1870-1941) et Gaston (1870-1953). La galerie, qui change d’adresse à partir de 1925, devient ainsi l’un des centres d’attractivité du marché de l’art parisien, en proposant des expositions majeures. 

Au début de la Seconde Guerre mondiale, plusieurs membres de la famille Bernheim partent se réfugier en zone libre, tandis qu’une partie des collections est transportée en province, notamment au château de Rastignac en Dordogne. D’autres tableaux sont mis en sûreté dans des coffres de la Banque de France à Dax et à Niort. Zélatrice de l’art moderne au début du XXe siècle, la galerie fait l’objet de pillages dès le début de l’Occupation. Le 21 décembre 1940, son administration est confiée à Édouard Gras, en charge de sa liquidation jusqu’en novembre 1941. La procédure d’ « aryanisation » à laquelle est soumise la galerie aboutit à la vente aux enchères des biens culturels lors de trois vacations à l’hôtel Drouot, de 1941 à 1942. Les confiscations dont sont victimes les Bernheim concernent tant les collections du stock commercial que les collections personnelles de la famille.

Ensembles / rapports
Type de lien horizontal : 
Commentaire Type de lien horizontal : 

Galerie Bernheim Jeune - Raphaël Gérard

Type de lien horizontal : 
Commentaire Type de lien horizontal : 

Jean Metthey est expert pour la vente des biens de la Galerie Bernheim-Jeune.

Type de lien horizontal : 
Commentaire Type de lien horizontal : 

Etienne Bignou - Galerie Bernheim-Jeune

Bibliographies / archives
Sources en ligne
Référence de notice : 
11876279
Date de consultation : 
25/05/2011
Source
source : Institut national d'histoire de l'art (France) - licence : Attribution 4.0 International (CC BY 4.0)
Articles & actualités