Aller au contenu principal

Stèle d'Eurythmos

Statut
Publiée
Contributeur
jrocha
Dernière modification
25/10/2023 16:12 (il y a 8 mois)
Type d'oeuvre
Titres
Titre : 
Stèle d'Eurythmos
Localisations
Type de Cote / numéro : 
Cote / numéro : 
MR 979
Type de Cote / numéro : 
Cote / numéro : 
Ma 207
Commentaires descriptifs
Commentaire descriptif : 

Une femme vêtue d'un chiton et d'un himation, dont un pan recouvre sa tête, est assise sur un tabouret et fait le geste de l'anakalypsis, le dévoilement, ce qui indique son état d'épouse de l'homme debout devant lequel elle est le tient. L'homme est vêtu d'un himation repassé sur l'épaule gauche, libérant le torse et le bras droit. Il pose sa main droite sur un pilier hermaïque au pied duquel se tient un petit enfant nu debout qui le regarde.

États
Etat de conservation : 
Commentaire Etat de conservation : 

La tête de l'homme est brisée.

Restaurations
Etat de Restauration : 
Commentaire Etat de Restauration : 

Toute la partie supérieure de la stèle (bordure en relief) est une restitution.

Matérialité
Matériau : 
Technique : 
Commentaire Matérialité : 

marbre de Paros

Dimensions
Hauteur : 
0,71
Largeur : 
0,49
Unité de mesure : 
Inscriptions
Type d'inscription : 
Traduction : 

Les magistrats et le peuple décernent une couronne d'or à Eurythmos, fils d'Epitychès, mort prématurément. Héliconia, fille d'Hermias.

Emplacement : 
gravée dans un cartouche, sous le bas-relief figuré
Représentations
Légende : 
Scène d'adieu d'un groupe familial avec pilier hermaïque
Commentaire Représentations : 

La présence d'un pilier hermaïque dans une scène de couple pourrait indiquer "le passage de la maison paternelle à celle de l’époux, suggérant ainsi le changement de statut de la défunte" (Benjamin Perriello, Gaëlle Pivoteau-Deschodt et Vasiliki Zachari, « Le pilier hermaïque, une figure de passeur ? » dans Cahiers « Mondes anciens » [En ligne], 4, 2013)

Créations / exécutions
Lieu de création : 
Date de création : 
0200 - 0300 - IIIe siècle
Période de création : 
Historiques de collection
Collection : 
Île de Mélos (Milo) Apportée de Milo à Constantinople par le Marquis de Nointel, où elle fut copié par Charles Spon. Rapportée en France puis léguée au bibliothécaire du roi, M. Thévenot, qui la vendit en 1692 à Charles Baudelot de Dairval. Leg à l'Académie des Inscriptions. Déposée en 1795 au Musée des Monuments français. Entrée au Musée Napoléon en 1803. Musée du Louvre, département des Antiquités grecques, étrusques et romaines.
Découvertes
Lieu de découverte : 
Liens entre oeuvres
Type de lien horizontal : 
Commentaire Type de lien horizontal : 

Œuvres du Musée des Monuments français d'Alexandre Lenoir représentées sur un dessin de Charles Percier conservé à la Bibliothèque de l'Institut de France.

Type de lien horizontal : 
Commentaire Type de lien horizontal : 

Œuvres du Musée des Monuments français d'Alexandre Lenoir représentées sur un dessin de Charles Percier conservé à la Bibliothèque de l'Institut de France.

Bibliographies / archives
Sources en ligne
Référence de notice : 
NUM 8 F 1527 (1)
Date de consultation : 
03/03/2014
Référence de notice : 
NUM 8 F 1527 (1)
Date de consultation : 
07/07/2020
Commentaire Sources en ligne : 

pl. 4

Référence de notice : 
12-559735
Date de consultation : 
04/03/2014
Source
source : Institut national d'histoire de l'art (France) / Musée du Louvre (Paris) - licence : Attribution 4.0 International (CC BY 4.0)
Rédacteur
Julien Rocha