Aller au contenu principal

Matignon, Jean-Jacques

Statut
Publiée
Contributeur
jnorindr
Dernière modification
13/01/2023 15:21 (il y a 19 jours)
Type de personne
Type de personne : 
Noms
Nom : 
Matignon
Prénom : 
Jean-Jacques
Sexe : 
Nationalité : 
Naissance et mort
Date de naissance : 
29 novembre 1866
Lieu de naissance : 
Date de mort : 
18 mars 1928
Lieu de mort : 
Professions / activités
Type de profession / activité : 
Commentaire Type de profession / activité : 

Médecin militaire

Date d'activité : 
1894
Type de profession / activité : 
Type de profession / activité : 
Prix et distinctions
Prix / distinction : 
Date prix / distinction : 
février 1917
Biographie
Commentaire biographique : 

Jean-Jacques Matignon est un médecin militaire, interne des hôpitaux de Bordeaux, reçu docteur en médecine en 1892, puis médecin stagiaire à l’hôpital d’instruction des armées du Val-de-Grâce à Paris. Il séjourne en Extrême-Orient entre 1894 et 1901, années durant lesquelles il est principalement attaché au poste de médecin-major de l’armée coloniale à la légation française à Pékin. Lors de la révolte des Boxers, il participe activement, entre juin et août 1900, à la défense des légations étrangères durant le siège de Pékin. Les autorités militaires pensent même qu’il y a été tué et publient une notice nécrologique, finalement démentie après la délivrance des ambassades. Esprit curieux et ouvert, il publie de nombreux travaux médicaux ainsi que des travaux anthropologiques novateurs sur l’Asie et ses mœurs qu’il étudie avec attention. Photographe amateur, il illustre également divers articles de journaux sur l’invasion japonaise en Mandchourie, parus dans les revues L’Illustration et Le Tour du monde. Il rédige également plusieurs ouvrages dont un livre de souvenirs sur le Japon et la Corée (1903) qu’il a visités lors d’un voyage d’investigation en 1897. Il est fait chevalier (décembre 1900), puis officier de la Légion d’honneur en février 1917, mais aucun autre élément ne vient étayer sa vie de retour en Europe jusqu’à sa mort en 1928.

Article rédigé par Gaëlle Cartault

Commentaire biographique : 

Jean-Jacques Matignon was a military doctor, a house officer in the hospitals of Bordeaux, who graduated as a medical doctor in 1892; he was subsequently a trainee doctor in the Hôpital d’Instruction des Armées du Val-de-Grâce in Paris. He stayed in the Far East between 1894 and 1901, years during which he was mainly an attaché to the post of Médecin-Major de l’Armée Coloniale at the French legation in Peking. During the rebellion of the Boxers (fanatical Chinese nationalists), he actively took part, between June and August 1900, in defending the foreign legations during the siege of the foreign embassies in Peking. The military authorities even thought he had been killed and published an obituary, which eventually proved untrue after the embassies were saved. A curious and open-minded individual, he published many medical works, as well as innovative anthropological works on Asia and its customs, which he studied in great detail. An amateur photographer, he also illustrated various newspaper articles about the Japanese invasion of Manchuria, which were published in the journals L’Illustration and Le Tour du monde. He also wrote several works, including a book of souvenirs about Japan and Korea (1903), countries he visited during an investigative trip in 1897. He was made Chevalier (in December 1900), then Officier de la Légion d’Honneur in February 1917, but little else is known about his life after his return to Europe until his death in 1928.

Article by Gaëlle Cartault (Translated by Jonathan & David Michaelson)

Evénements
Type d'événement : 
Date de l'événement : 
1894 - 1901
Lieu de l'événement : 
Lien événement institutionnel : 

Le docteur Jean-Jacques Matignon est attaché au poste de médecin-major de l'armée coloniale en Chine, à Beijing (Pékin)

Type d'événement : 
Date de l'événement : 
1897
Lieu de l'événement : 
Thèmes d'étude
Période étudiée : 
Aire géographique étudiée : 
Commentaire Thèmes d'étude : 

[Objets collectionnés]

Commentaire Thèmes d'étude : 

Jean-Jacques Matignon fait ses études à la faculté de médecine de Bordeaux qui met à disposition de ses étudiants des collections pédagogiques extraeuropéennes du jeune musée de Pathologie exotique et d’études coloniales installé en ses murs. Ces collections sont notamment destinées à renseigner sur les us et coutumes, le savoir-être et le savoir-faire des populations que les futurs jeunes médecins militaires et « navalais » sont appelés à côtoyer lors de leurs missions dans les territoires d’outre-mer et les colonies françaises. Le Dr Matignon s’est avéré être un collecteur très actif pour le musée tout au long de ses années passées en Chine. Suivant l’exemple de ses collègues, il est envoyé assez régulièrement à Bordeaux, entre 1897 et 1909 (comme cela est référencé dans le cahier des Dons faits au musée), des photographies, des objets de la vie quotidienne, des objets sacrés comme des statues de Bouddha et des textiles, dont un costume de général chinois complet (909.3.1) conservé encore aujourd’hui au musée d’Ethnographie de l’université de Bordeaux.

Article rédigé par Gaëlle Cartault

Commentaire Thèmes d'étude : 

Jean-Jacques Matignon studied at the Faculty of Medicine in Bordeaux, which gave its students access to the extra-European educational collections of the Musée de Pathologie Exotique et d’Études Coloniales, which had been recently created in the building. These collections were specifically aimed at educating the students about the habits and customs, lifestyles, and know-how of the populations that the futured young military doctors and ‘navalais’ would be required to be familiar with during their missions in the overseas territories and French colonies. Dr Matignon became a very active collector for the museum throughout the years he spent in China. Like his colleagues, he sent quite regularly to Bordeaux, between 1897 and 1909 (as referenced in the book of donations made to the museum), photographs, everyday objects, sacred objects such as statues of the Buddha, and textiles, including a complete Chinese general’s uniform (909.3.1), which is still held in the Musée d’Ethnographie in the University of Bordeaux.

Article by Gaëlle Cartault (Translated by Jonathan & David Michaelson)

Sources en ligne
Organisme : 
Date de consultation : 
https://photographesenoutremerasie.blogspot.com/2009/11/matignon-docteur-jean-jacques-bertin.html
Source
Institut national d'histoire de l'art (France)
Licence
Attribution 4.0 International (CC BY 4.0)
Rédacteur
Gaëlle Cartault