Aller au contenu principal
Statut
Publiée
Contributeur
Quillot, Anne
Dernière modification
25/02/2022 08:43 (il y a 7 mois)
Type de personne
Noms
Nom : 
Marrast
Prénom : 
Joseph
Sexe : 
Nom : 
Marrast
Prénom : 
Gautier Joseph Eugène
Naissance et mort
Date de naissance : 
9 juillet 1881
Lieu de naissance : 
Commentaire Naissance : 
Père : Marrast, Jean François Eugène (artiste musicien)
Date de mort : 
26 septembre 1971
Biographie
Commentaire biographique : 
Biographie rédigée par Marie-Laure Crosnier Leconte:

Matricule de l’Ecole des Beaux-Arts : 5162. Gautier Joseph Eugène Marrast, né à Paris 16è le 9 juillet 1881, fils de Jean François Eugène Marrast 37 ans artiste musicien, et de Marguerite Barthélemy 33 ans, bachelier, élève de Félix Julien architecte à Paris 8è (à l'atelier le 16 septembre 1897 et 2 avril 1898), admis en 2è classe le 15 mai 1900, puis de Marcel Lambert (à l'atelier le 7 juin 1908), obtient un total de 22 valeurs dont 1 3è Médaille en mathématiques, 1è mention en projet rendu et 1è classe le 5 mai 1903, obtient un total de 29 ½ valeurs dont 1 1è Seconde Médaille en projet rendu, et 1 Première Médaille au Concours Rougevin le 18 février 1908, admis au 2è essai du Concours de Rome le 14 mars 1907, 6è logiste le 14 mars 1908, 2è logiste le 13 mars 1909, diplômé le 9 juin 1911 (92è promotion, Un établissement d'assistance pour l'enfance, retenu pour le Prix du meilleur diplôme 1911) (architecte à Paris 16è [en 1905, en 1914], Paris 8è [en 1913 et 1914], et Paris 4è [entre 1922 et 1971], associé à Jacques Marrast [en 1967]; actif à Casablanca, Maroc de 1919 à 1923; architecte en chef des Bâtiments civils et palais nationaux, inspecteur général des Bâtiments civils et palais nationaux [avant 1951, encore en 1967]; lauréat avec Jacques Droz (1882-1955) du concours pour l'église Saint-Louis à Vincennes, Hauts-de-Seine, en 1912, travaux interrompus entre 1914 et 1919, achèvement en 1923-24 [présenté au Salon d'automne en 1922 ou 1923]; église du Bon-Sauveur à Saint-Lô, Manche; nombreux travaux en France et à l'étranger, ambassade de France à Varsovie (Pologne), immeubles au Pont-Neuf à Paris, Banque Dupont (avenue Victor-Emmanuel [auj. Franklin D. Roosevelt] à Paris 8è en 1930, immeuble Roger-Gallet à Paris, Hôpital psychiatrique de Saint-Lô; expose au Salon des artistes français en 1905, Un beffroi, 1913, Eglise Saint-Louis, à Vincennes (Propriété de la Société "La Française"), en coll. avec Jacques Droz, et 1914, Un hôtel de séjour en Savoie, en coll. avec Jacques Droz, et au Salon d'Automne en 1922, section art religieux, Eglise Saint-Louis de Vincennes, en coll. avec Jacques Droz, avec le peintre H. Manet et le céramiste Dhomme; membre du Conseil général des Bâtiment de France; publications: Jardins de l'Exposition des arts décoratifs, éditions Moreau, 1925, "Dans quelle mesure faut-il faire appel aux arts indigènes dans la construction des édifices", Urbanisme, février 1935, p. 92, L'œuvre de Henri Prost, Paris, Académie d'architecture, 1960; membre du Conseil des Bâtiments civils, membre du Conseil général des Bâtiments de France; professeur de perspective à l'École spéciale d'architecture, professeur chef d'atelier d'architecture à l'École des Beaux-arts, ancien atelier libre Blondel-Scellier de Gisors, associé à Alphonse Defrasse de 1928 à 1930; membre de la S.A.D.G. en 1911, membre du conseil [avant 1951], figure encore dans l'annuaire 1962; membre de l'Association des élèves et anciens élèves de l'École nationale et supérieure des Beaux-arts ou Grande Masse de l'École des Beaux-arts [en 1929]; membre de la Société centrale des architectes en 1930, élu par anticipation membre de l'Académie d'architecture à l'Assemblée générale de la Société centrale du 26 mai 1952, président en 1951-52 et 1955-57; membre du Conseil supérieur de l'Ordre des architectes en 1943; membre de l'Académie royale de Belgique; chevalier de la Légion d'honneur (promotion de l’Exposition des Arts décoratifs et industriels modernes, J.O. du 22 mai 1926), officier, commandeur, commandeur des Palmes académiques, décorations étrangères; Grande Médaille d’argent de l’architecture privée de la Société centrale des architectes, fondation Le Soufaché, en 1926; mort à Brémontier-Merval, Seine-Maritime, le 26 septembre 1971; Archives nationales de France, AJ/52/429, dossier d’élève, et AJ/52/1112, feuille de valeurs; Archives nationales de France, dossier Légion d'honneur, 19800035/1107/26762; fonds au Centre d'archives d'architecture du XXe siècle, Académie d’architecture, 252 Ifa; http://archiwebture.citechaillot.fr; Delaire; Who's Who in France, éd. 1973-74; Jean-Louis Cohen et Monique Eleb, Casablanca, mythes et figures d'une aventure urbaine, Paris, Hazan, 1998)
Concours
Concours : 
Date de jugement : 
18 février 1908
Commentaire Concours / jugement : 
Classement : 1ère médaille
Concours : 
Date de jugement : 
1907
Commentaire Concours / jugement : 
Classement : 2ème essai
Concours : 
Date de jugement : 
1908
Commentaire Concours / jugement : 
Classement : 6ème logiste
Parcours
Date d'entrée / sortie dans l'école : 
15 mai 1900
Sujet concours admission : 
Un Abri pour une Source thermale
Sujet du diplôme : 
Un établissement d'assistance pour l'enfance
Date du diplôme : 
7 juin 1911
Matricule : 
5162
N° de promotion : 
92
Date de passage en première classe : 
5 mai 1903
Commentaire Parcours : 
La première date de présence (la seule parfois) est celle du concours d'admission et la seconde date celle de la dernière mention de présence de l'élève à l'Ecole.
Ateliers
Date de présence : 
7 juin 1908
Bibliographies / archives
Sources en ligne
Référence de notice : 
19800035/1107/26762
Date de consultation : 
01/02/2017
Source
source : Institut national d'histoire de l'art (France) - licence : Attribution 4.0 International (CC BY 4.0)
Commentaire interne
Tous les ouvrages de cet architecte ont été traités (BLAF).