Aller au contenu principal
Statut
Publiée
Contributeur
vnestoro
Dernière modification
25/10/2022 11:38 (il y a 3 mois)
Type d'oeuvre
Titres
Titre : 
Martyre de sainte Barbe
Localisations
Commentaire Lieu de conservation : 
baie 111, verrière haute
Commentaires descriptifs
Commentaire descriptif : 
Partie supérieure des lancettes : un cavalier traîne par les cheveux une sainte martyre (sainte Barbe ?) que ses bourreaux frappent de leur épée. Bordure en grisaille relevée de jaune d'argent.
Matérialité
Matériau : 
Technique : 
Représentations
Indexation Garnier-SMF : 
Créations / exécutions
Personne liée à l'oeuvre : 
Rôle : 
Lieu de création : 
Historiques de collection
Statut de la propriété : 
Collection : 
La mise en place des verrières suit la reconstruction de l?église à la fin du XVe siècle, sans doute à l?initiative d?Anne de Bretagne, qui était aussi comtesse de Montfort. Le chantier commence avec le ch?ur et son déambulatoire, puis s?interrompt en 1514. Les travaux reprennent entre 1532 et 1540 sous l?impulsion d?André de Foix, seigneur de Montfort (l?église reçoit les verrières de la partie orientale). A partir de 1543, on pose les verrières des collatéraux. 37 verrières anciennes ont survécu (5 sont précisément datées). Les verrières sont partiellement réparées au XVIIIe siècle, mais en mauvais état au XIXe siècle (rapport alarmant de Prosper Mérimée en 1835). Didron rédige un « Rapport sur les vitraux de Montfort-l?Amaury adressé à M. le ministre de l?Instruction publique le 1er juin 1839 », où il formule une critique assez sévère de la qualité des vitraux : « Nous avons là un piquant échantillon de l?art en province, ou même de l?art en village ». Un devis de restauration est établi par Théodore Chassériau et le verrier Joseph Vigné, mais qui n?est pas suivi. L?église est classée MH en 1840. La restauration des vitraux commence en 1838, puis confiée à Maréchal et Gugnon de Metz (1850-1858). Interventions ponctuelles vers 1928 et 1946.
Protections
Type de protection MH : 
Sources en ligne
Référence de notice : 
PM78000799
Date de consultation : 
16/06/2021
Source
source : Institut national d'histoire de l'art (France) / Musée du Louvre (Paris) - licence : Attribution 4.0 International (CC BY 4.0)