Aller au contenu principal
Statut
Publiée
Contributeur
bdechanc
Dernière modification
01/12/2021 22:53 (il y a 12 mois)
Type d'oeuvre
Commentaire Type d'œuvre
ensemble de stalles de Gaillon : deux rangées de six stalles et une chaire indépendante
Localisations
Type de Cote / numéro : 
Cote / numéro : 
538 (?)
Commentaire Cote / numéro : 
Le numéro 538 semble concerner les clôtures de choeur.
Restaurations
Etat de Restauration : 
Commentaire Etat de Restauration : 
Restauration (2007-2008) et étude critique (2005): marqueterie combine 24 essences différentes, la plupart indigènes, quelques-unes exotiques (peut-être vendues par le port de Rouen)
Essences identifiées: alisier, buis, cerisier, charme, chêne lacustre, cyprès, érable, houx, if, merisier, noyer, peuplier vert, platane, poirier, pommier, prunier. Bois exotiques: amarantes, ébène des Indes, nerprun, padouk d'Asie, pernambouc, wacapou americana.
Matérialité
Matériau : 
Créations / exécutions
Date de création : 
1508 - 1510
Historiques de collection
Collection : 
Château de Gaillon, chapelle haute : douze stalles (deux fois six) et sans doute deux chaires indépendantes ; ensembles provenant de Gaillon récupérés en trois fois par Alexandre Lenoir entre 1797 et 1802 ; boiseries jamais présentées au musée des Monuments français ; transférées en 1816 à Saint-Denis ; stalles remontées vers 1877.
Protections
Type de protection MH : 
Date de protection MH : 
19 juin 1906
Bibliographies / archives
Type de référence : 
Commentaire Bibliographies / archives : 
p. 20-21 : "Cette boiserie magnifique est composée de trente-trois panneaux arabesques, plus légers et plus fins les uns que les autres, de quatorze bas-reliefs, aussi enchâssés dans de petites colones, aussi arabesques et représentant des sujets du Nouveau Testament, au-dessous desquels on voit treize panneaux en marqueterie (...) le tout formant onze sièges ou stalles mouvantes... " Note : "ce beau monument, exécuté en 1500 pour la chapelle d'Amboise, au château de Gaillon, avait été donné à la commune du lieu par l'acquéreur du château. Le citoyen Baroche, maire de cette commune, en a fait hommage au musée au nom des habitants de Gaillon..."
Type de référence : 
Commentaire Bibliographies / archives : 
t. II, p. 89
Sources en ligne
Référence de notice : 
PM93000197
Date de consultation : 
28/05/2019
Source
source : Institut national d'histoire de l'art (France) / Musée du Louvre (Paris) - licence : Attribution 4.0 International (CC BY 4.0)
Rédacteur
Béatrice de Chancel-Bardelot