Aller au contenu principal

La Trinité souffrante entourée par des chanoines

Statut
Publiée
Contributeur
bdechanc
Dernière modification
16/11/2021 01:47 (il y a 11 jours)
Type d'oeuvre
Titres
Titre : 
La Trinité souffrante entourée par des chanoines
Localisations
Type de Cote / numéro : 
Cote / numéro : 
MU 1261
Matières / techniques
Matériau : 
Dimensions
Hauteur : 
0,68
Largeur : 
1,79
Unité de mesure : 
Créations / exécutions
Personne liée à l'oeuvre : 
Maître de Dunois
Rôle : 
Commentaire Rôle : 
Maître de Dunois selon N. Reynaud et D. Thiébaut
Bibliographies / archives
Type de référence : 
Commentaire Bibliographies / archives : 
t. III, p. 324 : "retable du XVe siècle, peinture française sur fond gaufré d'or, représentant la Trinité entourée de moines adorateurs, bois.
Type de référence : 
Commentaire Bibliographies / archives : 
En particulier p. 168 : "Au fond de l'abside se voyait un autel en pierre, décoré d'un retable peint sur bois à l'eau d'oeuf et représentant le mystère de la Sainte Trinité en trois personnes, le Père, le Fils et le Saint-Esprit, devant lesquels étaient agenouillés les chanoines de Notre-Dame de Paris, leur doyen en tête, portant la robe rouge et l'aumusse de menu vair (petit gris sur l'épaule). Ce tableau curieux de l'époque même (XVe siècle) a été acquis par M. Alexandre Lenoir pour le compte du gouvernement et placé dans le musée des Monuments français. On ignore ce qu'il est devenu".
Type de référence : 
Commentaire Bibliographies / archives : 
p. 283-284 : "D'où vient cette peinture vénérable ? Du couvent des Petits-Augustins (primitivement placé sous le vocable de la Sainte-Trinité) ,dont l'Ecole occupe le local ? Du musée d'Alexandre Lenoir ? Mystère. Tout ce que je puis dire au lecteur, c'est qu'elle a été trouvée, il y a quelque quatre ou cinq ans, dans un des greniers de l'Ecole".
Sources en ligne
Référence de notice : 
27668
Date de consultation : 
03/06/2013
Source
source : Institut national d'histoire de l'art (France) / Musée du Louvre (Paris) - licence : Attribution 4.0 International (CC BY 4.0)
Rédacteur
Béatrice de Chancel-Bardelot