Aller au contenu principal

Epitaphe de Jean Foy-Vaillant, père et fils

Statut
Publiée
Contributeur
bdechanc
Dernière modification
25/10/2023 18:58 (il y a 7 mois)
Type d'oeuvre
Titres
Titre : 
Epitaphe de Jean Foy-Vaillant, père et fils
Localisations
Lieu de conservation : 
Commentaire Lieu de conservation : 
Localisation historique MMF : salle d'introduction (cat. 1815, p. 36)
Oeuvre disparue
Type de Cote / numéro : 
Cote / numéro : 
201
Commentaire Cote / numéro : 
Notice succincte, 1793
Matérialité
Matériau : 
Inscriptions
Type d'inscription : 
Transcription : 
D.O.M.
Johanni Foy-Vaillant, Bellovaco, doctori medico, Ludovici magni antiquario, Cenomanensium ducis cimeliarcho, Regiae inscriptionum ac numismatum Academiae socio, viro fama nominis tota Europa celeberrimo, summis principibus probatissimo, qui hoc sub lapide una cum carissima conjuge Ludovica Adrien contumulari voluit. Obiit XXIII oct. MDCCVI, aetatis LXXV et
Johanni Francisco Foy-Vaillant, Johannis filio, doctori medico parisiensi, ejusdem Academiae socio, paternorum studiorum aemulo, de re antiquaria bene merito, a quo speranda fuerant non pauca si diuturnior ei vita contegisset. Obiit XVII novemb. MDCCVIII, aetatis XLIV, Maria Ludovica Foy-Vaillant, amantissibus parentibus, fratrique dulcissimo, ex hujus testamento, hoc monumentum poni curavit. Requiescant in pace.
Traduction : 
A Jean Foy-Vaillant, médecin originaire de Beauvais, antiquaire de Louis le Grand et garde des antiques du cabinet du duc du Maine, associé de l'Académie royale des inscriptions et monnaies, très célèbre par sa renommée dans l'Europe entière, consulté par les plus grands princes, qui voulut reposer sous cette pierre avec sa très chère épouse Louise Adrien. Il mourut le 23 octobre 1706, à l'âge de 75 ans.
Et à Jean-François Foy-Vaillant, fils de Jean, médecin parisien, associé à la même Académie, émule des études de son père, distingué par la science antiquaire, dont les espoirs n'étaient pas minces, si une vie plus longue lui avait été accordée. Il mourut le 17 novembre 1708, à l'âge de 44 ans. Sa soeur Marie-Louis Foy-Vaillant a érigé ce monument à ses parents très aimés et à son très doux frère, suivant le testament de ce dernier. Qu'ils reposent en paix.
Langue : 
Commentaire Inscriptions : 
daté
Créations / exécutions
Personne liée à l'oeuvre : 
Historiques de collection
Collection : 
Paris, église Saint-Benoît ; musée des Monuments français, salle d'introduction ; soit restée sur place à l'Ecole des beaux-arts, soit transportée à Saint-Denis où la pierre est brisée, et les débris disparaissent avant 1873, date de parution des Inscriptions de la France du Ve au XVIIIe siècle.
Bibliographies / archives
Type de référence : 
Commentaire Bibliographies / archives : 
t. II, p. 262, n° 201 (notice succincte)
Type de référence : 
Commentaire Bibliographies / archives : 
t. I, p. 110-111.
Source
source : Institut national d'histoire de l'art (France) / Musée du Louvre (Paris) - licence : Attribution 4.0 International (CC BY 4.0)
Rédacteur
Béatrice de Chancel-Bardelot