Aller au contenu principal
Statut
Publiée
Contributeur
mchevall
Dernière modification
07/06/2023 13:25 (il y a 12 mois)
Type de personne
Type de personne : 
Noms
Nom : 
Karo
Prénom : 
Georg
Sexe : 
Nationalité : 
Nom : 
Karo
Prénom : 
Georg Heinrich
Qualificatif : 
Naissance et mort
Date de naissance : 
11 janvier 1872
Lieu de naissance : 
Commentaire Naissance : 

Mère : Kuh, Helene, née à Vienne (Autriche) [?] - 1921

Père : Karo, Moritz, 1820 - 1895 (agent de change et consul honoraire d’Autriche-Hongrie) (source : Gran-Aymerich, Ève. Les Chercheurs du passé (1798-1945) : aux sources de l’archéologie. Paris : CNRS éditions, 2007, p. 904 ; Deutsche Biographie et Catalogus Professorum Halensis)

Conjointe : Wenck, Helene, 1889 - 1976 (source : Ehling, Kay. « Georg Karo – Archäologe und Gentleman ». Antike Welt. [en ligne : https://antikewelt.de/2020/10/12/georg-karo/])

Enfant : sans (source : Deutsche Biographie)

Date de mort : 
12 novembre 1963
Lieu de mort : 
Commentaire Mort : 

(source : Catalogus Professorum Halensis)

Adresses
Date de l'adresse : 
août 1912
Ville : 
Commentaire Adresses : 
(source : BINHA, Autographes 143, 3, 342)
Professions / activités
Type de profession / activité : 
Date d'activité : 
1900 - 1963
Commentaire Professions / activités : 

En 1900, il participe aux fouilles dirigées par Sir Arthur Evans sur le site crétois de Knossos.

(source : Deutsche Biographie)

A partir de 1910, il poursuit les fouilles d’Heinrich Schliemann à Tirynthe et prend part au chantier de l’Empereur Guillaume II à Corfou. Il quitte la Grèce en 1916 et jusqu’en 1918, il assure la protection des monuments d’Asie Mineure occidentale. Après avoir alterné entre différents postes de professeur et la direction du Deutsches Archäologisches Institut d’Athènes, iI accepte d’être mis à la retraite en 1936 avant de reprendre son activité de professeur en 1939, exilé aux Etats-Unis. Il retourne en 1952 en RFA, où il prend un dernier poste de professeur.

(source : Gran-Aymerich, Ève. Les Chercheurs du passé (1798-1945) : aux sources de l’archéologie. Paris : CNRS éditions, 2007, p. 904)

Type de profession / activité : 
Institution : 
Lieu institution : 
Date d'activité : 
1902 - 1905
Commentaire Professions / activités : 

« Il obtient en 1902 la chaire d’archéologique classique de Bonn avec une habilitation portant sur les premiers écrits chrétiens. »

(source : Gran-Aymerich, Ève. Les Chercheurs du passé (1798-1945) : aux sources de l’archéologie. Paris : CNRS éditions, 2007, p. 904)

Type de profession / activité : 
Lieu institution : 
Date d'activité : 
1905 - 1920
Commentaire Professions / activités : 

« En 1905, il devient second secrétaire du Deutsches Archäologisches Institut d’Athènes. » (source : Gran-Aymerich, Ève. Les Chercheurs du passé (1798-1945) : aux sources de l’archéologie. Paris : CNRS éditions, 2007, p. 904)

« Il succède à Wilhelm Dörpfeld comme Premier secrétaire (directeur) en 1912 [...] Durant sa direction du Deutsches Archäologisches Institut à Athènes, il a donné un éclat remarquable à l’archéologie allemande en Grèce et a augmenté son prestige auprès des autres nations européennes. » (source : Gran-Aymerich, Ève. Les Chercheurs du passé (1798-1945) : aux sources de l’archéologie. Paris : CNRS éditions, 2007, p. 904)

Biographie
Commentaire biographique : 

Formation : jusqu’en 1885, son éducation est assurée par des précepteurs, parmi lesquels figure Carl Schuchhardt. (source : Deutsche Biographie) ; scolarité au Gymnasium de Fribourg-en-Brisgau puis étude, à partir de 1890, de la linguistique, de l’histoire antique, de la philologie, de la philosophie et de l’archéologie à l’université de Munich, puis à celle de Bonn. Sous la direction de Georg Loeschcke, il présente en 1896 une thèse intitulée De arte vascularia antiquisima quaestiones. (source : Gran-Aymerich, Ève. Les Chercheurs du passé (1798-1945) : aux sources de l’archéologie. Paris : CNRS éditions, 2007, p. 904)


Langues maîtrisées : français (source : BINHA, Autographe 143, 3, 342 et 343)


Voyages connus : vers 1900/1901 : plusieurs voyages d’études et un séjour en Italie (surtout Rome) et en Grèce. Durant ceux-ci, il s’intéresse à la culture étrusque mais aussi aux découvertes archéologiques sur les cultures grecques et orientales (source : Gran-Aymerich, Ève. Les Chercheurs du passé (1798-1945) : aux sources de l’archéologie. Paris : CNRS éditions, 2007, p. 904)

Thèmes d'étude
Aire géographique étudiée : 
Commentaire Thèmes d'étude : 

Sujet d'étude précis : influences orientales sur le premier art grec et étrusque, culture crétoise et mycénienne

Liens entre personnes
Type de lien horizontal : 
Commentaire Type de lien horizontal : 

Georg Karo introduit Kathleen Johnston auprès de René-Jean : « passant quelques jours à Paris, je me suis permis d’aller vous […] présenter Mlle Johnston, qui désire se servir de la bibliothèque pour ses travaux d’archéologie classique » (source : BINHA, Autographes 143, 3, 343)

Type de lien horizontal : 
Commentaire Type de lien horizontal : 

Georg Karo et Hans Lietzmann cosignent un ouvrage.

(source : Karo, Georg, Lietzmann, Hans. Catenarum Graecarum catalogus. Göttingen : L. Horstmann, 1902)

Type de lien horizontal : 
Commentaire Type de lien horizontal : 

Georg Karo présente en 1896 une thèse intitulée De arte vascularia antiquisima quaestiones sous la direction de Georg Loeschcke. (source : Gran-Aymerich, Ève. Les Chercheurs du passé (1798-1945) : aux sources de l’archéologie. Paris : CNRS éditions, 2007, p. 904)

Bibliographies / archives
Sources en ligne
Référence de notice : 
070198470
Date de consultation : 
02/12/2020
Url document source : 
Référence de notice : 
du catalogus professorum halensis
Date de consultation : 
04/12/2020
Référence de notice : 
biographique de Deutsche Biographie
Date de consultation : 
04/12/2020
Source
Institut national d'histoire de l'art (France)
Licence
Attribution 4.0 International (CC BY 4.0)
Commentaire interne

Etat : En cours de saisie (12/07/2021) ; Saisi par: mchevall (17/09/2020) ; Modifié par: plaborde (12/07/2021).

Rédacteur
Alix Peyrard