Aller au contenu principal

Portail du château d'Anet

Statut
Publiée
Contributeur
bdechanc
Dernière modification
24/02/2023 16:24 (il y a plus d’un an)
Type d'oeuvre
Titres
Titre : 
Portail du château d'Anet
Commentaires généraux
Commentaire général : 
portail du bâtiment central du château
Localisations
Type de Cote / numéro : 
Cote / numéro : 
540
Commentaire Cote / numéro : 
cat. an X p. XV et 231-232 et 235-236 ; cat. an XI (1803), p. XV et 203 ; cat. 1806, p. 44 et 143 ; cat. 1810 p. LXII et 215-218 ; cat. 1815, p. 153 ; cat. 1816, p. 141
Type de Cote / numéro : 
Cote / numéro : 
541
Commentaire Cote / numéro : 
?
Historiques de collection
Collection : 
Provenant du château d'Anet ; portail transporté et installé en 1805-1810. Éléments restant dans la cour d'entrée de l'école des Beaux-Arts en 1897. Le portique d'Anet avec ses trois ordres d'architecture décoré de figures mythologiques : Diane et Apollon, quatre bas-reliefs ; Diane, Jupiter, Minerve, Mars. Deux Victoires ou Renommées en bas-reliefs. Chiffres adossées diane avec couronne royale ; lauriers entrelacés. Le 25 septembre 1797 Lenoir intervient auprès du ministre pour la conservation des monuments d'Anet. Benezech avait signalé leur valeur dès 1796 (notamment le tombeau de Diane de Poitiers et les vitraux). En mai 1799 Lenoir demande l'autorisation de se rendre à Anet avec l'architecte Percier pour relever, dessiner et mouler les monuments d'architecture voués à la démolition à la suite de son achat par le financier Hérigoyen. Il reçoit l'autorisation le lendemain. Lenoir explique la démolition d'Anet, décrit les bas-reliefs et les 30 colonnes du portique. A partir de 1799 il reçoit différents éléments. En 1801 la cour où il installe le portique n'est pas tout à fait achevée : les colonnes et les trois ordres sont installés, "les frises et les bas-reliefs de J. Goujon seront placés comme Ph. Delorme les avait disposés"(AMMF, t. I, 1883, p. 234-235). En 1809 il n'existe encore que les projets dessinés pour compléter cette cour d'introduction du musée. En 1810, même situation, le portail n'est pas remonté entièrement. Il est mentionné dans la décoration du portique des figures en marbre blanc, dans les niches des figures mythologiques : Junon-Jupiter, Minerve-Mars (description cat. an X, p. 235). Finalement toujours en 1810 Lenoir n'a toujours pas terminé la décoration de sa cour, seul le portique central est en place. Le portique demeure à l'école des Beaux-Arts après la dispersion du musée des Petits Augustins. En 1897 : on insiste sur le fait que le couronnement original, la baie et les colonnes supérieures ne sont plus les originaux qui eux ont été conservés dans une autre cour. Des restes du portail général d'Anet les Beaux-Arts réclament, en 1824, 19 colonnes doriques avec vases et chapiteaux gardés dans les caves. Différentes dépenses sont entreprises par Lenoir pour le transport du portail, sa mise en place, sa restauration : voyages Lenoir et Percier, 1200 Fr / Transport 5433 Fr / restauration à Paris 5166,97 Fr / Payé à Hérigoyen 4000 Fr pour une partie chateau, colonnes, bas-reliefs, boiseries et 12 apôtre). Acompte pour acquisition et restauration du portail : Vierge et Ange de Falconnet de l'église Saint-Roch. Total des dépenses an VIII pour les monuments d'Anet soldé par échange: 14 599,79 Fr + 6425 Fr. En mars 1801, solde du prix du portail, de colonnes et d'accessoires venant de la cour d'Anet, 2800 Fr en plusieurs effets à Hérigoyen le propriétaire. Remerciement du ministre pour "les moindres dépenses" (ANF/17-24/6 fol. 52, p. 4). Actuellement, à l'école des Beaux-Arts, il reste du portail : - Partie centrale formant la façade de la chapelle - Bandeau central, partie haute du frontispice d'Anet - Écussons droit et haut enlacés - Deux colonnes et une demi colonne à feuillages, 3ème ordre du frontispice d'Anet - quatre bas-reliefs ovales, Jupiter-Junon et Mars-Minerve Lenoir avait inséré dans les niches du portail reconstitué aux Petits Augustins : - une Diane Chasseresse (en 1803, elle fait partie du portail dans le catalogue) - une statue d'Apollon toujours conservées aux Beaux-Arts. Les autres statues posées dans les niches du portail (Méléagre, Vénus, Cérès, Pomone) ont été placées par Duban sur l'arc de Gaillon et se sont brisées. Numéro d'inventaire Beaux-Arts : INV 1974.
Evénement : 
Château d'Anet
Bibliographies / archives
Type de référence : 
Commentaire Bibliographies / archives : 
t. I, 1883, p. 83, XC , p.51, LI, p. 142, CXXXV, p. 143, CXXXVI, p. 151, CXLIV, p. 156, CXLVIII, p. 157, CXLVIII, p. 232 à 235, CCII, p. 272, CCXLI, p. 273, CCXLII, p. 283, CCLXIII, p. 391, CCCCXI, p. 393 ;
T. II, 1886, p. 409, p. 437, CCCVIII, 1 et 2 ;
T. III, 1897, p. 212, 284, p. 317 (appendice, oeuvres restées à l'Ecole des Beaux-Arts), 318, 323, 326, p. 284, CVIII
Type de référence : 
Commentaire Bibliographies / archives : 
t. I, état 2, p. 128, n° 904 ,
t. II, p. 44-46.
Sources en ligne
Référence de notice : 
NUM 4 C 767
Date de consultation : 
10/05/2016
Source
source : Institut national d'histoire de l'art (France) / Musée du Louvre (Paris) - licence : Attribution 4.0 International (CC BY 4.0)
Commentaire interne
Base MMFLenoir, ID_Ensemble : EN_96 ; date création : 40665
Rédacteur
Béatrice de Chancel-Bardelot