Aller au contenu principal
Statut
Publiée
Contributeur
Fiori, Ruth
Dernière modification
25/02/2022 08:38 (il y a 6 mois)
Type de personne
Noms
Nom : 
Pontremoli
Prénom : 
Emmanuel
Sexe : 
Nom : 
Pontremoli
Prénom : 
Élisée Emmanuel
Naissance et mort
Date de naissance : 
13 janvier 1865
Lieu de naissance : 
Commentaire Naissance : 
Père : Pontremoli, Moïse David (négociant)
Date de mort : 
25 juillet 1956
Lieu de mort : 
Biographie
Commentaire biographique : 
Biographie rédigée par Marie-Laure Crosnier Leconte :

Matricule de l'Ecole des Beaux-Arts : 3616. Élisée Emmanuel Pontremoli, né à Nice (Alpes-Maritimes) le 13 janvier 1865, fils de Moïse David Pontremoli [Maurice Pontremoli] 36 ans négociant, et de Henriette Stella Levy 22 ans rentière, tous deux nés à Chieri (Italie), élève au lycée de Nice, bachelier ès sciences, élève de Lucien Barbet à l'École d'art décoratif de Nice (à l'atelier le 1er juillet 1884), puis de Louis Jules André (à l'atelier le 23 octobre 1884) et Victor Laloux, admis en 2è classe le 2 août 1884, obtient un total de 22 valeurs dont 1 3è Médaille en stéréotomie et 1 3è Médaille en construction générale, 1è classe le 9 août 1886, service militaire entre Nice et Toulon pendant dix mois en 1897, obtient 9 mentions et 1 Seconde Médaille en projet rendu et 1 Seconde Médaille au Concours Rougevin le 28 février 1889, admis au 2è essai du Concours de Rome le 14 mars 1888, Première Médaille et 1er Prix Rougevin le 27 février 1890, aide pendant ses études Albert Tournaire pour son Grand Prix en 1888, collaborateur de Victor Laloux pour la basilique Saint-Martin de Tours (1886-90), 2è logiste au Concours de Rome le 15 mars 1890, 1er Grand Prix de Rome (Un Monument à Jeanne d'Arc) et diplômé le 4 août 1890 (23è promotion), pensionnaire à l'Académie de France, Villa Médicis à Rome du 24 janvier 1891 au 31 décembre 1894, voyage en Sicile, Tunisie, Italie du Nord, envoi de 4è année reconstitution archéologique de l'acropole de Pergame et de l'antique Ninive, mission de fouilles au temple d'Apollon à Didyme, Asie mineure, en 1896-97 (architecte à Paris 9è [entre 1897 et 1900], Paris 16è [entre 1906 et 1929], Paris 6è [entre 1935 et 1937], et Paris 7è [entre 1938 et 1949]; inspecteur des travaux du Louvre, Salle des Rubens, en 1897, sous les ordres de Gaston Redon; architecte en chef de l'Observatoire de Paris en 1901, agrandissement de l'Observatoire du Puy-de-Dôme; architecte en chef du Muséum d'histoire naturelle de 1904 à 1921, laboratoires, vivarium, orangerie, graineterie, etc.; inspecteur général des Bâtiments civils et Palais nationaux en 1921, renouvelé en 1925 et 1930; Palais de la Femme à l'Exposition universelle de 1900; hôtels à Paris en 1902-04; ami du numismate et historien Théodore Reinach (1860-1928), réalise pour lui la Villa Kérylos, en style néo-grec à Beaulieu-sur-Mer, Alpes-Maritimes, en 1902-08; consulat de France à Smyrne, Turquie, en 1905, Salon d'Hercule au Palais Farnèse à Rome, Italie; Synagogue de Boulogne-sur-Seine, Hauts-de-Seine, en 1909-11, pour le baron E. de Rothschild; Institut de paléontologie humaine boulevard Saint-Marcel à Paris pour le prince Albert de Monaco en 1910-14 (Prix Lheureux en 1916, Prix Jean Jacques Berger de l'Institut de France en 1920); propriété L. W. à Angervilliers, en coll. avec Emmanuel Gonse et Charles Duval; hôtel de Calouste Gulbenkian (1869-1955) avenue d'Iéna à Paris 16è en 1923-27, en coll. avec Charles Mewès; château de Longchamps pour M. C. à Paris; monuments aux morts à La Queue-les-Yvelines et Gros-Rouvre (Seine-et-Oise); expose au Salon des artistes français à Paris en 1894, Etudes Renaissance; Fragment étrusque, Médaille de 3è classe, 1895, Etudes d'architecture antique, Forum de Nerva et Arc de Trajan (Ancône); Etudes Renaissance, porte Pallio (Vérone), tombeau Gattamelato [sic] (Padoue), tombeau à Bergame, Lion de Florence, loggia del Consiglio (Vérone), Médaille de 2è classe, et 1897, Restauration de Pergame, Médaille de 1è classe, et à l'Exposition universelle à Paris en 1900, Restauration de Pergame; Études de Renaissance italienne, Grand Prix, et Saint-Louis en 1904, Relevé du Palais Bevelacque à Vérone (un cadre); membre du Conseil général des Bâtiments de France; professeur chef d'atelier d'architecture à l'École des Beaux-Arts de 1919 à 1932, ancien atelier officiel de Georges Scellier de Gisors et Louis Bernier [atelier Laisné], adresse de l'atelier 10 bis, rue de Seine [en 1933], directeur de l'École des Beaux-arts de mai 1932 à 1937; membre du Jury de l'Exposition internationale à Paris en 1937; publications: Pergame, restauration de l'Acropole, en 1900, en coll. avec Collignon, Didymes, fouilles de 1896 & 1897, Paris, 1904, en coll. avec Bernard Haussoulier, Kérilos, étude et guide de la villa, en coll. avec Joseph Chamonard, Propos d'un solitaire, Paris, 1959; membre du Conseil supérieur de l'Enseignement des Beaux-arts; membre de l'Association amicale des anciens élèves de l'atelier Laloux; membre de la S.A.D.G. en septembre 1890, membre du conseil [avant 1951], membre honoraire en 1951; membre de la Société centrale des architectes en 1920, président en 1928-30, membre honoraire en 1949; membre honoraire de l'Association des élèves et anciens élèves de l'École nationale et supérieure des Beaux-arts ou Grande Masse de l'École des Beaux-arts [en 1929]; membre de l'Association Taylor en 1897, sociétaire perpétuel, membre du comité de 1935 à 1942, et au 1er décembre 1954; membre de la Société des artistes français en 1898, démissionnaire en janvier 1949; président de la Confédération des sociétés française d'architectes; chevalier de la Légion d'honneur en 1900, officier (promotion de l'Exposition des Arts décoratifs et industriels modernes, J.O. du 22 mai 1926), commandeur en 1932, commandeur de l'Ordre de l'Empire britannique; Médaille d'argent d'archéologie de la Société centrale des architectes en 1901, Grande Médaille d'argent de l'architecture privée de la Société centrale des architectes, Fondation Le Soufaché, en 1927; élu membre titulaire de l'Académie des Beaux-Arts, section d'architecture, le 11 février 1922 au fauteuil de Gaston Redon (1853-1921), président en 1938; membre associé des Académies royales de Belgique et d'Athènes; mort à Paris le 25 juillet 1956; Archives nationales de France, AJ/52/378, dossier d'élève; fonds au Centre d'archives d'architecture du XXe siècle, 341 AA; http://archiwebture.citechaillot.fr; Delaire; ThB; Édouard-Joseph; L'Architecture d'aujourd'hui, 27, juillet 1956, p. V; Who's Who in France, éd. 1957-58; Dugast et Parizet; Claudine de Vaulchier, Académie d'architecture: collections, vol. 2, 1890-1970, Paris, 1997; Who's Who in France XXè siècle, 1è éd. 2001)
Concours
Concours : 
Date de jugement : 
1890
Commentaire Concours / jugement : 
Classement : Grand Prix
Parcours
Date d'entrée / sortie dans l'école : 
2 août 1884 - 4 août 1890
Sujet concours admission : 
1° Un pavillon dans un parc<br>2° Dessin d'un ornement d'après le fragment dit le griffon<br>3° Modelage d'après un ornement grec
Date du diplôme : 
4 août 1890
Matricule : 
3616
N° de promotion : 
23
Date de passage en première classe : 
9 août 1886
Commentaire Parcours : 
La première date de présence (la seule parfois) est celle du concours d'admission et la seconde date celle de la dernière mention de présence de l'élève à l'Ecole. Présenté par : Barbet, Alexandre Lucien
Source
source : Institut national d'histoire de l'art (France) - licence : Attribution 4.0 International (CC BY 4.0)
Commentaire interne
AJ/52/113
Ecrits darchitectes : Tous les ouvvrages de cet architecte ont été traités