Aller au contenu principal

Vénus Richelieu, ou Vénus de Pouzzoles

Statut
Publiée
Contributeur
jrocha
Dernière modification
25/10/2023 18:31 (il y a 7 mois)
Type d'oeuvre
Titres
Titre : 
Vénus Richelieu, ou Vénus de Pouzzoles
Localisations
Lieu de conservation : 
Commentaire Lieu de conservation : 
Dépôt du musée du Louvre, 2011
Type de Cote / numéro : 
Cote / numéro : 
MR 385
Type de Cote / numéro : 
Cote / numéro : 
Ma 4863
Commentaires descriptifs
Commentaire descriptif : 
La déesse se tient debout, jambe gauche en appui et jambe droite légèrement fléchie. Elle est nue et tient de la main gauche, placée devant son sexe, son drapé qui glisse sur son corps, dévoilant déjà les fesses. Son bras droit est porté en avant et replié vers elle, tenant une pomme. Sa tête est légèrement tournée vers la droite ; coiffée d'un serre-tête sur lequel s'enroulent les mèches depuis l'avant vers l'arrière, à partir d'une raie médiane, et se terminant par un chignon ; des cheveux sont regroupés en noeud au sommet de la tête, à l'avant ; deux longues mèches s'échappent du chignon pour retomber sur les épaules de la déesse.
États
Etat de conservation : 
Commentaire Etat de conservation : 
"un peu mutilée" (Alexandre Lenoir)
Restaurations
Etat de Restauration : 
Commentaire Etat de Restauration : 
-"Quelques doutes sur l'originalité de cette statue" (Alexandre Lenoir)
-bras droit, tête et bras gauche (sauf la main, antique) sont modernes (lors de sa première restauration à Rome avant 1633 ?)
-restaurée au musée du Louvre après 1872
-restaurée en 2007 par Daniel Ibled
Matérialité
Matériau : 
Technique : 
Dimensions
Hauteur : 
1,92
Unité de mesure : 
Représentations
Légende : 
Vénus pudique
Créations / exécutions
Lieu de création : 
Date de création : 
0100 - 0200 - copie romaine d'après un original grec du IIIe ou du IIe siècle av. J.-C., variation sur le type de l'Aphrodite pudique (Vénus Médicis) similaire à la Vénus Céleste des Offices de Florence ; IIe siècle
Période de création : 
Commentaires historiques
Commentaire historique : 
découverte au début du XVIIe siècle
Historiques de collection
Date Propriété : 
1633
Collection : 
Rome Envoi de Rome de 1633. Collection du cardinal de Richelieu, château de Poitou (emplacement difficile à préciser car il y avait neuf Vénus réparties sur tout le domaine, château et jardin). A dû faire partie du ou des lots de sculptures envoyées à Paris dans les années 1740 avec les Esclaves de Michel-Ange et le Bacchus Triomphant. Jardins de la "folie" à Montmartre, rue de Clichy, de 1749 à 1756. Orangerie de l'hôtel du duc d'Antin à Paris, de 1756 à 1792. Musée des monuments français de 1792 à 1797. Dévolution au Muséum central des arts le 17 mai 1797. Exposée au jardin du Luxembourg de 1830 à 1872. Retour au musée du Louvre en avril 1872, remisée pour cause d'état dégradé (et probablement restaurée), puis exposition dans les Jardins de l'Infante de 1890 à 1979. Rentrée dans les réserves du Louvre, dans un état ruiné (épiderme rongé, bras droit cassé...). Après restauration, mise en dépôt au musée des Beaux-arts d'Orléans en 2011.
Découvertes
Lieu de découverte : 
Bibliographies / archives
Type de référence : 
Commentaire Bibliographies / archives : 
t. II, p. 173, document CXLI : mentionnée dans un projet de catalogue du dépôt provisoire des Petits-Augustins, présenté par Alexandre Lenoir à la commission temporaire des arts, 19 thermidor an II (16 août 1794). L'auteur "H.J." précise en note qu'elle est inscrite au catalogue du comte de Clarac Musée de sculptures tome IV, n°185, pl. 341 (n°1291) = amalgame avec la "Vénus de Praxitèle" (Louvre, Ma 366) ; ibid., p. 249, document CXCII : elle a en été remise au musée du Louvre le 28 germinal an III (17 avril 1797).
Sources en ligne
Référence de notice : 
NUM 8 F 1527 (1)
Date de consultation : 
03/03/2014
Référence de notice : 
NUM 4 F 161 (3P)
Date de consultation : 
02/10/2017
Référence de notice : 
NUM 4 F 161 (3P)
Date de consultation : 
06/07/2020
Commentaire Sources en ligne : 
pl. 342, n° 1400
Source
source : Institut national d'histoire de l'art (France) / Musée du Louvre (Paris) - licence : Attribution 4.0 International (CC BY 4.0)
Rédacteur
Julien Rocha