Accès identifié

Veuillez patienter ...

Cottin-Euziol, Georgette (Mme) (7 mai 1926 - 2005)

Identification
NOM
Cottin-Euziol, Georgette (Mme) (nom de femme mariée)
AUTRE NOM
Cottin-Euziol, Phoébé Georgette Angeline Jacqueline (Mme) (nom provenant de la source d'archives)
Cottin, Georgette (Mlle) (nom de naissance)
Cottin, Georgette Angeline Jacqueline (Mlle) (nom provenant de la source d'archives)
Garnier Euziol, Claude (Mme) (nom de femme mariée)
Sexe féminin
Naissance 7 mai 1926
El Affroun  
Décès 2005
Antibes  
Coordonnées
Activité
Commentaire biographique Biographie rédigée par Marie-Laure Crosnier Leconte :

Matricule de l’Ecole des Beaux-Arts : 11165. Melle Georgette Angeline Jacqueline Cottin [Mme Phoébé Georgette Angeline Jacqueline Cottin-Euziol], née à El Affroun (Alger, Algérie) le 7 mai 1926, fille de Gabriel Louis Cottin ingénieur, et de Céline Rosalie Lecucq institutrice, membre dès l'âge de 17 ans du Parti communiste français, baccalauréat, élève à l'École spéciale d'architecture, puis élève de Georges Gromort (entrée à l’atelier le 24 avril 1947, AJ/52/1353) et Louis Arretche (admission) et de Pierre Vivien (entrée à l’atelier le 6 novembre 1950, AJ/52/1353) et Guy Lagneau, admise en 2è classe le 15 mars 1948 (avec 978 points, classe normale), obtient un total de 28 valeurs dont 1 Médaille en construction, 1è classe le 21 janvier 1952, obtient un total de 19 valeurs dont 1 Seconde Médaille en projet rendu le 17 janvier 1956, diplômée le 28 novembre 1956 (226è promotion, Un Hôpital clinique de phtisiologie (150 malades) à Alger, mention bien) (architecte de 1956 à 1992; à Alger en 1956-1961, contrainte de quitter le pays en août 1961 en raison d'activisme en faveur de l'indépendance; trois établissements médicaux, quatre lycées, logements sociaux (dont l'ensemble immobilier Poincaré en 1959), sous-préfectures, participe à la reconstruction d'Orléansville [auj. Chlef] détruite par un séisme en 1954; réfugiée à Genève, Suisse, en 1961-1963, travaille dans l'agence des frères Gaillard, ensemble immobilier Le Corbier, garde-meuble de Cointrin, premier consulat d'Algérie à Genève en 1963; à nouveau à Alger de 1963 à 1978; s'engage dans le Parti communiste algérien; bibliothèque universitaire d'Alger en 1964, grand hôtel du Souf à El-Oued en 1966, 230 logements pour la société de HLM Cenestal à Sétif en 1967, groupe scolaire des Genêts à Tizi Ouzou en 1967-1968, siège de Sonelgaz, la société nationale d'électricité et de gaz d'Algérie, à Alger en 1972, théâtre de Tizi Ouzou en 1972, gymnase de Bordj Bou Arréridg en 1973, immeuble pour la Société des grands travaux ALTRA à Réghaïa en 1976-1977; à Antibes-Juan les Pins, Alpes-Maritimes [entre 1967 et 1973]; devenue la cible des anticommunistes algériens, s'y installe en 1978; gendarmerie à Monaco en 1983, et dans les Alpes-Maritimes, piscine municipale à Breil-sur-Roya en 1981, groupe scolaire de la Bastide à Gattières en 1988, foyer pour personnes âgées à Saorge en 1988-1990; puis en Russie et en Tchétchénie en 1991 : centre d'affaires de Kraskino en 1993, de Vladivostok en 1994, complexe de Ryazanovka en 1993, palais présidentiel de Tchétchénie à Groznyï en 1993; membre de la S.A.D.G. en 1966, figure encore dans l'annuaire 1973; mariée à l'artiste Claude Garnier Euziol, son collaborateur; morte à Antibes en 2005; Archives nationales de France, AJ/52/1312, dossier d’élève, et AJ/52/1113, feuille de valeurs; fonds aux Archives départementales des Bouches-du-Rhône, 138 J 1-520; Le Visage de l'esprit, Georgette Cottin-Euziol, rétrospective de l'œuvre architectural, exposition organisée par le commissariat de l'Année de l'Algérie en France, 2004; Le Dictionnaire universel des créatrices, sous la dir. de Béatrice Didier, Antoinette Fouque et Mireille Calle-Gruber, Éd. des Femmes, 2013; Alger : Ville & architecture 1830-1940, par Claudine Piaton, Juliette Hueber, Boussad Aiche et Thierry Lochard, avec les contributions de Malik Chebahi et Nabila Cherif, Arles, Éditions Honoré Clair-Alger, Éditions Barzakh, 2016, p. 335)
FORMATION
formation - scolarité à l'École des beaux-arts -
Dates de présence : Entre 15 mars 1948 et 28 novembre 1956
Sujet concours admission : Un mur de soutènement aménagé en château d'eau
Sujet du diplôme : Un Hôpital clinique de phtisiologie (150 malades) à Alger - Date du diplôme : 28 novembre 1956
Matricule : 11165
Date de passage en première classe : 21 janvier 1952
ATELIER
atelier - atelier de Gromort, Georges - (1919 - 1961)
Date de présence : 24 avril 1947
atelier - atelier d'Arretche, Louis - (1932 - 1968)
atelier - atelier de Vivien, Pierre - (1949 - 1968)
Date de présence : 6 novembre 1950
atelier - atelier de Lagneau, Guy - (1950 - 1958)
Liens
Gestion documentaire
Source / Licence source : Institut national d'histoire de l'art (France) - licence : Attribution 4.0 International (CC BY 4.0)
Base(s) de données Dictionnaire des élèves architectes de l’École des beaux-arts de Paris (1800-1968) - INHA
Référence notice INHA__PERSONNES__155256
Permalien https://agorha.inha.fr/inhaprod/ark:/54721/002155256
Saisi le 06/07/2015 07:15:23
Modifié le 10/07/2020 12:29:56

Etat : Publiée (11/02/2016)

Saisi par: ebesson (06/07/2015)

Modifié par: csmadja (10/07/2020)