Aller au contenu principal
Mise à jour fréquente
Epictétos, Assiette attique à figures rouges, vers 520 - 510 avant J.-C., Paris, Musée du Louvre, département des Antiquités grecques, étrusques et romaines, G 7

Répertoire des ventes d'antiques en France au XIXe siècle

Description


Le programme, initié en 2012, repose sur le dépouillement des catalogues français de ventes d'antiques du XIXe siècle, complété par celui des procès-verbaux des ventes, documents d'archives conservés aux Archives de la Ville de Paris. La base de données sous Agorha répertorie les ventes, les oeuvres, les acheteurs et les vendeurs, permettant ainsi de retracer le parcours des objets, l'évolution du marché et l'histoire de la formation et de la dispersion des collections. Les "Cahiers Plaoutine", qui renferment les recherches sur les anciennes ventes de vases grecs de l'archéologue Nicolas Plaoutine (1893-1942) et conservés au Département des antiquités grecques, étrusques et romaines du musée du Louvre, ont été numérisés et mis en ligne en association avec la base de données, rendant ainsi publique une source fondamentale d'informations que les chercheurs ne pouvaient jusqu'à présent consulter qu'in situ.


Équipe

La base de données est gérée par le Département des études et de la recherche (DER) de l'Institut national d'histoire de l'art (INHA).

  • Ariane de Saxcé
  • Odile Boubakeur
  • Marie-Amélie Bernard
  • Isabelle Decise
  • Christian Mazet
  • Morgan Belzic
  • Camille Nerestan
  • Anna Hantaï, chargée de ressources documentaires (2000-2013)
  • Chloé Gautier, chargée de ressources documentaires (2011-2018)
  • Federico Nurra, chargé de ressources documentaires et numériques (2018-)

Responsables

  • Martine Denoyelle (INHA)
  • Cécile Colonna (INHA)
  • Néguine Mathieux (musée du Louvre)

Partenaires

  • Département des antiquités grecques, étrusques et romaines du musée du Louvre

Dates

2012 - ...

Commissaires priseurs parisiens et état des sources Archives de Paris

Sur la piste des oeuvres antiques : datavisualisation interactive

Depuis 2011, l’Institut national d’histoire de l’art (INHA) et le musée du Louvre travaillent à un programme de recherche intitulé Répertoire des ventes d'antiques en France au XIXe siècle. Grâce à un repérage et un dépouillement critique des catalogues de vente ainsi que de diverses sources d’archives (dont les archives des commissaires priseurs), les informations sur les œuvres, les vendeurs, les acheteurs sont collectées et croisées, et permet d’analyser la biographie (origine, parcours, évolution des prix) et la réception des objets antiques (vases, statues, statuettes, peintures murales, gemmes, bijoux...), la formation des collections françaises et étrangères, l'activité des grands et petits collectionneurs, des institutions, des marchands et intermédiaires. Cela révèle le contexte de création des oeuvres et met aussi en évidence le rayonnement du marché français, en grande partie parisien, à l’échelle européenne, permettant ainsi de reconstituer une véritable histoire culturelle et sociale du XIXe siècle. Les résultats de ces recherches prennent la forme d'un répertoire numérique des ventes d'antiques développé sous AGORHA. Une datavisualisation a été développée afin d’exploiter de façon ergonomique ces données.

Sur la piste des oeuvres antiques

Citer la base

Répertoire des ventes d'antiques en France au XIXe siècle - INHA / Musée du Louvrehttps://agorha.inha.fr/database/47. (Consulté le JJ mois AAAA).