Aller au contenu principal

Saint Sébastien soigné par les saintes Femmes

Statut
Publiée
Contributeur
system
Dernière modification
31/10/2023 15:25 (il y a 4 mois)
Type d'oeuvre
Titres
Titre : 
Saint Sébastien soigné par les saintes Femmes
Localisations
Type de Cote / numéro : 
Cote / numéro : 
KINCM:2005.6109
Type de Cote / numéro : 
Cote / numéro : 
784
Type de Cote / numéro : 
Cote / numéro : 
706
Commentaire Cote / numéro : 

Numéro du catalogue de vente de 1845

Matérialité
Matériau : 
Technique : 
Dimensions
Hauteur : 
1,71
Largeur : 
2,19
Unité de mesure : 
Commentaire Dimensions : 

Dimensions de récolement.

Hauteur : 
1,63
Largeur : 
1,93
Unité de mesure : 
Commentaire Dimensions : 

Dimensions issues de l'inventaire après décès du cardinal Fesch, 1839.

Créations / exécutions
Personne liée à l'oeuvre : 
Rôle : 
Personne liée à l'oeuvre : 
Rôle : 
Commentaire Créations / exécutions : 

Attribution lors du don de l'oeuvre, 1925

Personne liée à l'oeuvre : 
Rôle : 
Historiques de collection
Collection : 

Probablement le tableau mentionné en 1677, à Venise, dans la collection de Giovanni Andrea

Lumaga (inventaire de sa veuve Lucrezia Bonamin, en date du 7 janvier 1677) ; estimé à 35 scudi dans l'inventaire après décès du cardinal Fesch ; coll. du cardinal Fesch ; sa vente, Rome, 8-9 décembre 1841, n° 825 ; sa vente, Rome, 17-18 mars 1845, n° 706 ; acquis par Alexander Aducci et vendu par ce dernier, peu après 1856,

à Henry Gee Boldero Barnard pour Cave Castle (York) ; par descendance, vendu par Charles Edward Gee Boldero Barnard, après 1872 et avant 1910 ; coll. Edward W. Drury ; don au musée en 1925 (comme Orazio Gentileschi).

Evénement : 

Description du catalogue de 1845 :



Le saint martyr gît étendu sur une draperie rouge déposées à terre ; son corps est entièrement nu à l'exception de ses reins qu'entoure un linge blanc. Agenouillée auprès de lui, sainte Irène retire une flèche qui traverse sa jambe gauche : une main sur la plaie, elle en presse doucement les chairs, et de l'autre extrait avec précaution l'arme meurtrière. Une femme, qui suit d'un œil inquiet les mains de la pieuse chrétienne, tient des linges pour en entourer les membres du martyr dont le bras droit est encore percé d'une flèche.

Tout ce qui pouvait contribuer à adoucir la sévérité d'un pareil sujet, l'artiste l'a mis en œuvre. Une douceur exquise dans le pinceau, une exécution soignée, viennent s'unir ici à l'éclat de la couleur, à l'agréable arrangement des draperies. Les poses sont pleines de vérité, les raccourcis, bien sentis, et le dessin, correct et coulant.

Evénement : 

Description du catalogue de 1841 :

C'est un tableau de l'école française, bien composé et d'un bon effet dans son exécution.

Bibliographies / archives
Référence : 

fol. 140 v.-141. n° 784. Quadro in tela alto piedi Cinque, e mezzo, largo piedi Sei, e mezzo rappresentante le Pie Donne che curano S. Sebastiano scuola Francese Scudi Trentacinque 35

Source
Institut national d'histoire de l'art (France) / Ville d'Ajaccio
Licence
Attribution 4.0 International (CC BY 4.0)