Aller au contenu principal

Chevalier, Robert

Statut
Publiée
Contributeur
Dziewolski, Sandrine
Dernière modification
02/12/2021 08:24 (il y a environ 1 an)
Type de personne
Type de personne : 
Noms
Nom : 
Chevalier
Prénom : 
Robert
Sexe : 
Naissance et mort
Date de naissance : 
17 juin 1920
Lieu de naissance : 
Biographie
Commentaire biographique : 
Biographie rédigée par Marie-Laure Crosnier Leconte :

Matricule de l’Ecole des Beaux-Arts : 10428. Robert Chevalier, né à Fougères (Ille-et-Vilaine) le 17 juin 1920, fils de ? Chevalier, et de ? Josse, élève de l’École régionale d’architecture de Rennes, admis en 2è classe le 13 mars 1939 (avec 385,5 points), obtient un total de 24 ½ valeurs dont 1 3è Médaille en dessin ornemental, élève de 3è classe (nouveau régime), 1è classe le 7 juillet 1943, autorisé à transférer son inscription à l'École de Paris par lettre en date du 14 novembre 1946, élève d'Auguste Perret (entré à l’atelier le 11 décembre 1946, AJ/52/1353), admis 19è au 2è essai du Concours de Rome le 4 mars 1947, diplômé le 11 mars 1948 (200è promotion, Une école de chorégraphie, mention passable) (Archives nationales de France, AJ/52/1288, dossier d’élève, et AJ/52/1111, feuille de valeurs incomplète [Robert Chevalier, architecte à Bordeaux, Gironde, en 1949 ?], architecte à Rennes, Ille-et-Vilaine [en 1967], associé à Jean Coirre, Jean Beauchamps, L. Pommereuil DTP, Henri Glorot et Georges Labesse, Architecture et Bâtiment, Société civile d'architectes [en 1967]; Cité de l'architecture et du patrimoine, fonds dossiers d'œuvres de la direction de l'Architecture et de l'Urbanisme (DAU), 133 ifa, DAU-0-ARCBA)
Parcours
Date d'entrée / sortie dans l'école : 
13 mars 1939 - 11 mars 1948
Sujet concours admission : 
Un motif formant avant-corps
Sujet du diplôme : 
Une école de chorégraphie
Date du diplôme : 
11 mars 1948
Matricule : 
10428
N° de promotion : 
200
Date de passage en première classe : 
7 juillet 1943
Commentaire Parcours : 
La première date de présence (la seule parfois) est celle du concours d'admission et la seconde date celle de la dernière mention de présence de l'élève à l'Ecole.
Source
source : Institut national d'histoire de l'art (France) - licence : Attribution 4.0 International (CC BY 4.0)