Aller au contenu principal
Statut
Publiée
Contributeur
Fiori, Ruth
Dernière modification
02/12/2021 09:43 (il y a 10 mois)
Type de personne
Noms
Nom : 
Doumic
Prénom : 
Max
Sexe : 
Nom : 
Doumic
Prénom : 
Maxime
Naissance et mort
Date de naissance : 
8 juin 1863
Lieu de naissance : 
Commentaire Naissance : 
Frère : Doumic, René (écrivain et critique littéraire, fondateur de la Revue des Deux-Mondes)
Date de mort : 
11 novembre 1914
Lieu de mort : 
Commentaire Mort : 
mort pour la France
Biographie
Commentaire biographique : 
Biographie rédigée par Marie-Laure Crosnier Leconte :

Matricule de l'Ecole des Beaux-Arts : 3496. Julien Maxime Stéphane Doumic [Max Doumic], né à Paris le 8 juin 1863, frère de René Doumic (1860-1937), écrivain et critique littéraire, fondateur de la Revue des Deux-Mondes, membre et secrétaire perpétuel de l'Académie française, fait son apprentissage chez l'architecte Louis Bonnier (1856-1946) (à l'atelier le 11 mars 1882), élève de Ludovic Douillard (à l'atelier le 11 mars 1882), admis en 2è classe le 30 mars 1883, élève de Louis Jules André (à l'atelier le 2 février 1886) et Victor Laloux, obtient un total de 17 ½ valeurs, admis au 2è essai du Concours de Rome les 10 mars 1886, 9 mars 1887 et 11 mars 1891, 1è classe le 5 mai 1887, obtient un total de 14 valeurs dont 1 Seconde Médaille en projet rendu, et 1 Première Médaille au Concours Godeboeuf le 24 décembre 1891, diplômé le 15 juin 1893 (33è promotion, Une Eglise votive de pélerinage, dessins présentés au Salon des artistes français à Paris en 1894, photographiés dans l'Album Michelez 1894, façade principale publiée dans L'Architecture-Salon, N° 10, 1894, dessins présentés dans L'Architecture, 1926, p. 126-127) (architecte à Paris 2è [entre 1894 et 1898], et Paris 7è [en 1906]; expose au Salon des artistes français à Paris en 1894, Une église de pèlerinage, Médaille de 1è classe et Prix de Paris, 1895, Portail de l'église du couvent de Saint-Leonardo, à Pouille (Italie), et 1896, Tombeau dans l'église Sainte-Marie-du-Peuple, à Rome, aquarelle; architecte au Ministère des Cultes, section des édifices religieux, de 1897 à 1900 au moins; voyage en Italie grâce à sa bourse de voyage, puis voyage en Tunisie; voyages et conférences en Angleterre et Allemagne; membre du corps des architectes diocésains, nommé rapporteur au Comité des édifices diocésains du 25 janvier 1897 jusqu'en 1900 au moins; église à Dourgne (Tarn), salle gothique à l'hôtel de ville de Douai (Nord); chargé de mission à l'étranger par le Ministère de l'Instruction publique, mission au Canada, voyage aux États-Unis avec son frère René; le Canadian Architect and Builder signale un passage de Doumic à l'Université Laval à Québec en 1898; puis à Montréal, Québec, Canada, à l'automne 1907; la commande de la construction de l'École des Hautes Études Commerciales qu'on lui avait laissé espérer est finalement confiée à Louis Gauthier et Joseph Daoust; construit l'église de Saint-Gabriel-de-Brandon en 1908-11, en coll. avec Joseph Venne (1859-1925); professeur d'Université, Université Catholique de Montréal; professeur d'architecture à l'École Polytechnique de Montréal, engagement signé à Paris le 20 juillet 1907 pour trois ans, démissionne au début de 1909 et quitte l'Amérique au printemps; de retour à Paris en 1909; écrit plusieurs articles dans Le Correspondant entre 1908 et 1912; membre de la S.A.D.G. le 10 août 1893, figure encore dans l'annuaire 1914, de la Société des Boursiers de voyage, de l'Association des architectes de la province du Québec en 1907, et de l'Association Taylor en 1913; lieutenant de réserve, s'engage dans la légion étrangère, instructeur d'une compagnie de volontaires polonais au 1er régiment étranger, tué au Bois des Zouaves, près Sillery-Bellevue, Marne, le 11 novembre 1914; chevalier de la Légion d'honneur, Croix de guerre 14-18; Prix Bailly de l'Académie des Beaux-arts en 1918 à titre posthume pour l'ensemble de son œuvre; Archives nationales de France, AJ/52/363, dossier d'élève; Delaire; notice nécrologique par Stapathi [Edmond Delaire] dans La Construction moderne, 1er mai 1915, p. 2-3; Edmond Delaire, Livre d'or de la Grande Guerre, 1914-1918, Paris, 1923; Leniaud; Dugast et Parizet)
Concours
Concours : 
Date de jugement : 
1886
Commentaire Concours / jugement : 
Classement : 2ème essai
Concours : 
Date de jugement : 
24 décembre 1891
Commentaire Concours / jugement : 
Classement : 1ère médaille
Concours : 
Date de jugement : 
24 décembre 1889
Commentaire Concours / jugement : 
Classement : 1ère Mention
Parcours
Date d'entrée / sortie dans l'école : 
30 mars 1883 - 29 décembre 1892
Sujet concours admission : 
Une étude de l'ordre dorique grec
Sujet du diplôme : 
Une Eglise votive de pélerinage
Date du diplôme : 
29 décembre 1892
Matricule : 
3496
N° de promotion : 
33
Date de passage en première classe : 
5 mai 1887
Commentaire Parcours : 
La première date de présence (la seule parfois) est celle du concours d'admission et la seconde date celle de la dernière mention de présence de l'élève à l'Ecole. Présenté par : Bonnier, Louis
Ateliers
Date de présence : 
11 mars 1882
Date de présence : 
2 février 1886
Bibliographies / archives
Commentaire Bibliographies / archives : 
Contenu du dossier personnel : Le dossier d'élève contient : 1 lettre de présentation de Bonnier (11 mars 1882) ; lettre d'André demandant que Doumic soit inscrit sur la liste de ses élèves (2 février 1886) ; certificat médical (19 juillet 1886) ; lettre des élèves de l'atelier d'André au conseil supérieur de l'école demandant que Doumic qui est atteint d'une fièvre cérébral puisse rendre à la révision la partie dessinée de son concours de construction ; note déclarant que le conseil n'a pu admettre Doumic à la révision ; 1 feuille de valeurs (15 jugements entre le 5 juin 1883 et le 5 mai 1887, 17,5 valeurs) ; 1 feuille de valeurs de 1ere classe (13 jugements entre le 8 août 1889 et le 29 décembre 1892) ; 1 feuille de renseignements.
Sources en ligne
Source
source : Institut national d'histoire de l'art (France) - licence : Attribution 4.0 International (CC BY 4.0)
Commentaire interne
Dossier élève vérifié
pas de mention de son sujet de diplôme et de son n° de promotion.