Aller au contenu principal
Statut
Publiée
Contributeur
Fiori, Ruth
Dernière modification
25/02/2022 08:41 (il y a plus d’un an)
Type de personne
Type de personne : 
Noms
Nom : 
Chedanne
Prénom : 
Georges
Sexe : 
Nom : 
Chedanne
Prénom : 
Georges Paul
Naissance et mort
Date de naissance : 
23 septembre 1861
Lieu de naissance : 
Commentaire Naissance : 
Beau-père : Leménil, Émile (1832-1913), architecte à Paris
Date de mort : 
30 décembre 1940
Lieu de mort : 
Biographie
Commentaire biographique : 
Biographie rédigée par Marie-Laure Crosnier Leconte :

Matricule de l'Ecole des Beaux-Arts : 3351. Georges Paul Chedanne, né à Maromme (Seine-Maritime) le 23 septembre 1861, fils de Jean René Pierre Chedanne 34 ans gendarme à cheval, et de Céleste Anastasie Delaunay 18 ans, travaille chez l’architecte rouennais Charles Fleury en 1876, subventionné par la Ville de Rouen et le département de Seine-Maritime, élève de Julien Guadet (à l'atelier le 12 mars 1881), admis en 2è classe le 13 août 1881, obtient un total de 24 valeurs, admis 23è au 2è essai du Concours de Rome le 15 mars 1882, logiste au Concours Chaudesaigues le 20 novembre 1883, Prix Achille Leclère de l’Académie des Beaux-Arts le 8 mars 1884, 1 3è Médaille en construction générale et 1è classe le 4 août 1884, obtient 4 mentions et 2 Premières Médailles au Concours Godeboeuf le 26 décembre 1884 et en projet rendu le 3 février 1887, 8è logiste au Concours de Rome le 14 mars 1885, Prix Deschaumes de l’Académie des Beaux-Arts le 21 mai 1887, 2è logiste le 12 mars 1887 et Grand Prix de Rome le 1er août 1887 (Un Gymnase), Prix Veuve Leprince de l'Académie des Beaux-Arts en 1887, 1er Prix au concours pour le monument aux morts de la Guerre de 1870 à Rouen en 1887 (et exécution en 1889), diplômé de droit le 1er janvier 1888, pensionnaire à l'Académie de France, Villa Médicis à Rome du 28 janvier 1888 au 31 décembre 1891, envoi de 4è année le Panthéon de Rome (architecte à Paris 17è; entre au service des Bâtiments civils et palais nationaux en 1891, inspecteur pour le Palais de Fontainebleau, Seine-et-Marne, [en 1893], architecte en chef en 1895, y réside; et pour le Ministère des Affaires étrangères en 1905, intervient sur les représentations diplomatiques françaises à Alexandrie (Égypte), Pékin (Bejing, Chine), Bruxelles (Belgique), Cetinje (Monte-Negro), Izmir (Turquie), Londres (Royaume-Uni), et Vienne (Autriche); 1er Prix au concours pour le monument aux soldats morts à Rouen en 1870-1871, en 1887, et exécution; monuments à Olmedo et au maréchal Seurre pour Guayaquil et Quito, Équateur, en coll. avec Jean Joseph Alexandre Falguière (1831-1900); Pavillon de la République d'Équateur à l'Exposition universelle de 1889; Élysée Palace Hôtel sur les Champs Élysées en 1897-1899 (Prix Duc de l'Académie des Beaux-Arts le 7 avril 1900); monument à la Défense de 1871 à Châteaudun, hospice de Châteaudun, hôtel Watel-Dehaynin à Paris 16è en 1898-1901, Mercedes Hôtel rue de Presbourg à Paris en 1903-1904, immeuble de commerce (Le Parisien libéré) 124 rue Réaumur, Galeries Lafayette à Paris (1è tranche des travaux en 1906-1908), Riviera Palace Hôtel à Monte-Carlo, Monaco en 1897-1899, hôtel royal à Ostende, Belgique, en 1898-1899, légation de France à Pékin, Chine, en 1902-1905, hôtel Terminus à Lyon-Perrache (Rhône) en 1901-1905, ambassade de France à Vienne, Autriche, en 1901-1909; 1er Prix au concours pour le Monument commémoratif de l'Indépendance argentine à Buenos Aires en 1907-1908, avec Paul Gasq; entreprend un immeuble consulaire à Bruxelles, Belgique, en 1911, non achevé; expose à la 28è exposition municipale des Beaux-Arts de Rouen en 1882, Casino sur une source d'eaux thermales, 4 châssis; Colonne rostrale, esquisse, au Salon des artistes français à Paris en 1884, Musée pour une ville de province, plan, façade, coupe et détails, quatre châssis (Appartient à l'Académie des Beaux-Arts), 1891, Étude sur le théâtre de Marcellus, cinq châssis; Tombes (Renaissance italienne), Médaille de 3è classe, 1892, Etude sur le tabularium; Etudes d'architecture italienne (XVe siècle), Médaille de 2è classe, 1894, Etude sur le Panthéon de Rome, son état actuel, sa restauration sous Septime Sévère et Caracalla, en l'an 202, Médaille d'honneur, hors concours, 1899, Décorations romaines, relevées à la maison dite "de la Farnésine" et au palais de Néron, 1937, Rome au temps des Flaviens, la montée palatine, la Vélie, dessin, 1938, exposition rétrospective, 1939 et 1940, , au Salon des artistes décorateurs en 1911, Une porte en fer forgé (décoration pin), en coll. avec Edgar Brandt, et 1913, et à l'Exposition universelle à Chicago en 1893, Porte au palais de Venise à Rome; Clôture de la Chapelle Sixtine, fragment; Tombe de Crivelli par Donatello; Tombeau de Tartagni à Saint-Dominique de Bologne, Paris en 1900, Décorations romaines, Le Panthéon d’Adrien, son état actuel et sa restauration par Septime-Sévère; Le Panthéon d’Agrippa, Grand prix, Liège en 1905, "Panthéon de Rome"; "Rome au IVe siècle" (de Pincio), deux cadres, expose à l'Architectural League of New York en 1907, Roman Decorations, The Decoration of a house discovered under the Gardens of the Farnesina at Rome; Pantheon at Rome, restauration (coupe reproduite dans le catalogue); Elysee Palace Hotel in Paris; Study of a Roman Temple (perspective extérieure reproduite dans le catalogue); Study of the Italian Renaissance, Temple of St. Dominic at Bologna; Study of Italian Renaissance, Tomb of Donatello in the Church de l'Ara Coeli in Rome; Study of Italian Renaissance, Doorway of the Palace of Venice at Rome; membre du Conseil général des Bâtiments civils en janvier 1904 pour deux ans; révoqué de ses fonctions d’architecte en chef par décret en date du 8 mai 1911 à la suite d’un procès; nommé expert près le Tribunal civil de la Seine en 1899; publication : Panthéon de Rome, Images romaines; membre du Jury de l'École des beaux-arts; gendre d'Émile Leménil (1832-1913) architecte à Paris; membre de la S.A.D.G. le 21 mai 1891, figure encore dans l'annuaire 1931, de la Société centrale des architectes en 1894, de la Société de défense mutuelle des architectes, et de la Société des artistes français en 1885, sociétaire perpétuel [en 1899]; engagé volontaire pendant la Guerre de 1914-1918 au 11è régiment de cuirassiers avec le grade de maréchal des logis, réformé; membre titulaire de l'Association des élèves et anciens élèves de l'École nationale et supérieure des beaux-arts ou Grande Masse de l'École des beaux-arts en 1930; chevalier de la Légion d'honneur (décret du 19 juillet 1893, ministère des Affaires étrangères) pour ses travaux sur le Panthéon de Rome (Croix remise le 31 décembre 1893 par Eugène Guillaume, directeur de l'Académie de France à Rome), officier (décret du 17 novembre 1903, ministère des Affaires étrangères, en qualité d'architecte du ministère des Affaires étrangères), officier de l'Instruction publique en 1910, Croix de Guerre 1914-1918, Médaille militaire, ordres étrangers; Grande Médaille d'argent de l'architecture privée de la Société centrale des architectes, Fondation Le Soufaché, en 1899, Grande Médaille d'argent de la Société centrale des architectes, Prix Dejean, en 1937; institue un prix décerné pour la première fois en 1933 entre les élèves de deuxième classe de l’École des beaux-arts, au projet de construction générale jugé le meilleur au point de vue architectural; fait également une donation de 5.000 francs de rente annuelle, afin d’aider les architectes pensionnaires de la Villa Médicis dans leur travail de dernière année; mort à Paris le 30 décembre 1940; collectionneur de dessins de la fin du XVIIIe siècle, sa collection et certaines de ses œuvres font l’objet d’une donation en 1948; Archives nationales de France, AJ/52/359, dossier d’élève, et 19800035/300/40332, dossier Légion d'honneur; Delaire, 1907; ThB; Dugast et Parizet; Jean-Paul Midant in DA, 1996; Stéphanie Chouard et Claudine de Vaulchier in AKL; Musée d'Orsay, documentation)
Concours
Concours : 
Date de jugement : 
8 mars 1884
Concours : 
Date de jugement : 
1 août 1887
Concours : 
Date de jugement : 
10 novembre 1883
Commentaire Concours / jugement : 
Classement : logiste
Parcours
Date d'entrée / sortie dans l'école : 
13 août 1881 - 1 août 1887
Sujet concours admission : 
Une porte d'hôtel
Matricule : 
3351
Date de passage en première classe : 
4 août 1884
Commentaire Parcours : 
La première date de présence (la seule parfois) est celle du concours d'admission et la seconde date celle de la dernière mention de présence de l'élève à l'Ecole. Présenté par : Guadet, Julien
Ateliers
Date de présence : 
12 mars 1881
Bibliographies / archives
Commentaire Bibliographies / archives : 
Contenu du dossier personnel : Le dossier d'élève contient : 1 lettre de présentation de J. Guadet (12 mars 1881) ; lettre du préfet de la Seine-Inférieure au directeur de l'école lui demandant des preuves du travail et des progrets de Chedanne (10 mai 1881) ; lettre du préfet de Seine-Inférieure au directeur de l'école l'informant que grâce à l'attestation que l'école a fournie l'allocation de Chedanne a été maintenue (22 septembre 1881) ; lettre du maire de Rouen au directeur de l'école pour lui demander des nouvelles de la scolarité de Chedanne (7 juin 1882) ; minute de lettre du directeur de l'école en réponse au maire recommandant chaudement Chedanne (9 juin 1882) ; lettre du préfet de Seine-Inférieure au directeur de l'école l'informant que la bourse de Chedanne a été renouvelée et qu'il faut que l'école fournisse régulièrement un certificat de présence (18 septembre 1882) ; idem (14 septembre 1883) ; lettre de Müntz transmettant au directeur de l'école une demande de prêt de Chedanne d'un projet pour lequel il a été récompensé (6 août 1884) ; correspondance a ce sujet jusqu'au 9 août 1884) ; lettre du Ministère de la guerre au directeur de l'école des beaux-arts déclarant Chedanne apte pour le service de la cavalerie (12 novembre 1885) ; lettre du médecin major au commandant du 10e régiment déclarant Chedanne non réformable (13 novembre 1885) ; lettre du Ministère de la guerre au directeur de l'école des beaux-arts pour lui transmettre la lettre du médecin major (18 novembre 1885) ; minute de lettre du directeur de l'école au préfet de Seine-Inférieure lui signalant qu'après un an de service militaire Chedanne avait repris ses études à l'école (4 décembre 1886) ; lettre du préfet de Seine-Inférieure au directeur de l'école lui confirmant que l'allocation de Chedanne accordée par le département a été maintenue (16 décembre 1886) ; minute de lettre du directeur de l'école au directeur des beaux-arts demandant l'autorisation pour Chedanne de retirer le projet pour lequel il a obtenu une médaille en 1887 pour le présenter au Conseil général de Seine-Inférieure (11 août 1887) ; autorisation accordée par le Ministère de l'instruction publique et des beaux-arts (11 août 1887) ; lettre du directeur de l'école au directeur des beaux-arts transmettant la demande de Chedanne d'exposer à Rouen le projet qui lui a valu le grand prix de Rome de 1887 (14 septembre 1888) ; lettre du directeur de l'école à Chedanne lui signalant qu'il a l'autorisation du directeur des beaux-arts de retirer son projet (14 septembre 1888) ; lettre du directeur des beaux-arts au directeur de l'école donnant l'autorisation pour que Chedanne expose son projet (20 septembre 1888) ; lettre du directeur des Beaux-ARts au directeur de l'école pour savoir si Chedanne a bien rendu le projet qu'il avait pris pour l'exposer (7 novembre 1888) ; lettre du directeur du musée de peinture de Rouen au directeur de l'école des beaux-arts s'excusant d'avoir tardé à renvoyer le projet de Chedanne (7 janvier 1889) ; note de Müntz attestant que les dossier d'élèves prétés à Chedanne ont été restitués (10 janvier 1889) ; lettre de Chedanne demandant que des châssis de ses dessins soient porté pour le salon (3 avril 1891) ; lettre du ministère de l'instruction publique et des beaux-arts au directeur de l'école des beaux-arts transmettant la demande de Chedanne de retirer de la bibliothèque de l'école pour les compléter ses dessins pour son envoi de dernière année et lui demandant son opinion (7 octobre 1893) ; lettre de Müntz donnant un avis favorable à la demande de Chedanne (16 octobre 1893) ; minute de lettre du directeur à Chedanne donnant son accord et lui demandant la date de restitution (16 octobre 1893) ; lettre du directeur des beaux-arts au directeur de l'école lui demandant sa réponse définitive (20 octobre 1893) ; lettre de Chedanne au directeur de l'école exposant qu'il lui faut 2 ans pour achever sa restitution du Panthéon de Rome (24 octobre 1883) [...]
1 feuille de valeurs (18 jugements entre le 28 décembre 1881 et le 4 août 1884, 24 valeurs) ; 1 feuille de valeurs de 1ere classe (9 jugements entre le 26 décembre 1884 et le 1er août 1887).
Sources en ligne
Référence de notice : 
19800035/300/40332
Date de consultation : 
14/12/2016
Source
source : Institut national d'histoire de l'art (France) - licence : Attribution 4.0 International (CC BY 4.0)
Commentaire interne
Dossier élève vérifié
remarque : pensionné par le Conseil général de Seine-Inférieure.
pas de mention de son diplôme attribué de droit en 1880.