Aller au contenu principal
Statut
Publiée
Contributeur
system
Dernière modification
25/10/2023 17:58 (il y a 9 mois)
Type d'oeuvre
Titres
Titre : 
Olympos et Marsyas
Commentaires généraux
Commentaire général : 
L'inventaire mentionne un Bacchus avec un satyre.
Localisations
Commentaire Lieu de conservation : 
Le tableau est conservé dans une collection particulière.
Type de Cote / numéro : 
Cote / numéro : 
14358
Type de Cote / numéro : 
Cote / numéro : 
403
Commentaire Cote / numéro : 
Numéro du catalogue de vente de 1845
Matérialité
Matériau : 
Technique : 
Dimensions
Hauteur : 
1,07
Largeur : 
0,81
Unité de mesure : 
Créations / exécutions
Personne liée à l'oeuvre : 
Rôle : 
Personne liée à l'oeuvre : 
Rôle : 
Type de date : 
Date de création : 
Historiques de collection
Collection : 
Coll. des ducs de Mantoue ? ; coll. du cardinal Fesch ; estimé à 50 scudi dans l'inventaire après décès du cardinal Fesch ; sa vente, Rome, 1845 ; acheté pour 105 scudi par George ; coll. de la famille Arroman jusqu'en 1968 ; préempté par le musée du Louvre à une vente du 21 février 1969 à l'Hôtel Drouot comme une Bacchanale de l'école des Carrache ; exposé au musée jusqu'en 1987 ; restitué à la famille Arroman à la suite d'une procédure judiciaire ; remis en vente publique le 12 décembre 1988 ; galerie Krugier, Genève ; coll. particulière, Genève ; galerie Coatelem, Paris.
Evénement : 
Description du catalogue de 1845 :

Assis sur un morceau de roc recouvert d'une draperie rouge, au pied de deux grands arbres qui croissent à la base de sombres rochers, Apollon, sa flûte abandonnée sur ses genoux, écoute paisiblement Marsyas qui joue de cet instrument. Un petit amour, couronné de fleurs et assis à côté de son carquois et de son arc sur un pan de la draperie qui traîne à terre, élève en l'air une couronne de fleurs. A quelque distance, trois nymphes, nonchalamment assises à côté d'un fleuve qui épanche l'eau de son urne, sont spectatrices de la lutte, et y prêtent une grande attention. Ces figures se détachent sur un fond de paysage solitaire, embelli cependant par de la verdure et des fleurs.
Cette composition présente bien le caractère des scènes champêtres de l'antiquité ; elle est d'un style fort élevé et d'un faire qui indique qu'elle a été exécutée avec rapidité.
Evénement : 
Description du catalogue de 1841 :

Ces figures sont d'une exécution ferme dans la manière de Nicolas Poussin.
Bibliographies / archives
Référence : 
fol. 430. n° 14358. Quadro in tela alto piedi tre, e un sesto, largo piedi due, e tre quarti rappnte Bacco con Satiro della maniera di Pussino Scudi Cinquanta 50
Source
source : Institut national d'histoire de l'art (France) / Ville d'Ajaccio - licence : Attribution 4.0 International (CC BY 4.0)