Aller au contenu principal

Anger, Roger

Statut
Publiée
Contributeur
Frémaux, Céline
Dernière modification
02/12/2021 07:18 (il y a plus de 2 ans)
Type de personne
Type de personne : 
Noms
Nom : 
Anger
Prénom : 
Roger
Sexe : 
Nom : 
Anger
Prénom : 
Roger Louis
Naissance et mort
Date de naissance : 
24 mars 1923
Lieu de naissance : 
Date de mort : 
15 janvier 2008
Biographie
Commentaire biographique : 
Biographie rédigée par Marie-Laure Crosnier Leconte :

Matricule de l’Ecole des Beaux-Arts : 10688. Roger Louis Anger, né à Paris le 24 mars 1923, élève de l’École régionale d’architecture de Marseille, admis en 2è classe le 21 juillet 1941, obtient un total de 21 valeurs, élève de 3è classe (nouveau régime), autorisé à transférer son inscription à Paris par lettre en date du 10 janvier 1944, élève de Charles Lemaresquier et Alfred Audoul à Paris, 1è classe le 10 mars 1945, diplômé le 13 novembre 1947 (199è promotion, Une station Cynoptique au Sahara, mention bien) (architecte à Paris 8è [en 1963], Paris 18è [entre 1967 et 1983]; associé à Mario Heymann en 1965 pour former l’une des plus importantes agences parisiennes (plus de cent collaborateurs); une centaine de réalisations en France, dont la salle d'exposition pour les manufactures de verre Boussois à Paris 9è en 1957, la décoration et l’aménagement intérieur de la salle d’exposition Vittel et une boutique situé au 100 avenue des Champs Elysée à Paris 8è; logements collectifs dont en 1962 des immeubles aux 166 rue Cardinet à Paris 17è, 51-53 rue des Belles-Feuilles à Paris 16è, 283-285 rue des Pyrénées à Paris 20è, 3-9 rue Xaintrailles à Paris 13è et la tour B.H.V. Flandre à Paris 19è en 1962, avec Mario Heymann, Pierre Pucinelli et Liliane Veder, la résidence de l'Île Verte (tours Vercors, Mont Blanc, Belledonne, plus hauts immeubles résidentiels d’Europe à cette époque, projet lauréat du premier Prix international d’architecture de Belgique en 1967) à Grenoble (Isère) en 1967, avec Mario Heymann, Pierre Junillon, Michel Loyer, Charles Pivot et Pierre Puccinelli, la tour Erard à Paris 12è en 1969, la tour Curial G à Paris 19è vers 1970, résidence Les Deux Amants à Lyon (Rhône) en 1973, la Cité Haute à Sevran (Seine-Saint-Denis) vers 1974-75, etc.; puis à Auroville, Inde, à partir de 1966; architecte en chef de cette ville expérimentale et utopique située dans l’état du Tamil Nadu en 1966-72, un projet imaginé par la philosophe française Mirra Alfassa (Blanche Rachel Mirra Alfassa née le 21 février 1878 à Paris 9e et morte à Pondichéry le 17 novembre 1973, surnommée en Inde la Mère) comme un lieu de paix et de rencontre entre plusieurs nationalités; connu pour l’aspect sculptural et plastique de son œuvre architecturale comme pour les projets de l’université de la Paix (non réalisé) à San José (Costa Rica) en 1970, de l’After School en 1971 et des maisons d’Auromodèle en 1972–73 à Auroville; mort le 15 janvier 2008; Archives nationales de France, AJ/52/1283, dossier d’élève, AJ/52/1111, feuille de valeurs incomplète; Cité de l'architecture et du patrimoine, fonds dossiers d'œuvres de la direction de l'Architecture et de l'Urbanisme (DAU), 133 ifa, DAU-0-ANGRO; Anupama Kundoo, Roger Anger: research on beauty/recherche sur la beauté : architecture 1953-2008, Berlin, Jovis, 2009, 189 p.)
Parcours
Date d'entrée / sortie dans l'école : 
21 juillet 1941 - 13 novembre 1947
Sujet concours admission : 
Un abri voûté
Sujet du diplôme : 
Une station Cynoptique au Sahara
Date du diplôme : 
13 novembre 1947
Matricule : 
10688
Date de passage en première classe : 
10 mars 1945
Source
source : Institut national d'histoire de l'art (France) - licence : Attribution 4.0 International (CC BY 4.0)
Commentaire interne
1931-1943