Aller au contenu principal

La Vierge et l'Enfant avec des anges

Statut
Publiée
Contributeur
system
Dernière modification
16/11/2021 10:31 (il y a 13 jours)
Type d'oeuvre
Titres
Titre : 
La Vierge et l'Enfant avec des anges
Localisations
Lieu de conservation : 
Type de Cote / numéro : 
Cote / numéro : 
12866
Type de Cote / numéro : 
Cote / numéro : 
859
Commentaire Cote / numéro : 
Numéro du catalogue de vente de 1845
Matières / techniques
Matériau : 
Dimensions
Diamètre : 
1,26
Commentaire Dimensions : 
mètre
Créations / exécutions
Personne liée à l'oeuvre : 
Rôle : 
Personne liée à l'oeuvre : 
Rôle : 
Personne liée à l'oeuvre : 
Rôle : 
Historiques de collection
Collection : 
Coll. du cardinal Fesch ; estimé à 200 scudi dans l'inventaire après décès du cardinal Fesch ; sa vente, Rome, 17-18 mars 1845 ; acheté par le révérend Walter Davenport Bromley ; sa vente, 1863 ; acheté par le musée de Baltimore en 1938.
Evénement : 
Description du catalogue de 1845 :

Dans une charmante prairie, tout émaillée de fleurs, que baigne une rivière dont les eaux, traversées d'un pont, reflètent la clarté du ciel, trois Anges agenouillés entourent de soins empressés le petit Jésus qu'ils soulèvent du gazon sur lequel il est assis, pour le présenter à la Vierge : les esprits célestes sont vêtus de robes de diverses couleurs, ornées au corsage d'une large broderie d'or. Le saint enfant tend avec amour ses petits bras vers sa mère qui, les mains jointes, l'adore dans un saint recueillement. Par dessus une robe rouge, Marie porte un manteau bleu bordé tout autour d'un ruban d'or ; un voile de gaze enveloppe sa belle tête un peu penchée sur son sein. Derrière elle sont agenouillés deux Anges aux blonds cheveux bouclés : l'un d'eux a les regards tournés vers son compagnon, qui se penche de côté pour mieux voir le fils du Très-Haut. Derrière ce groupe charmant s'élèvent des lauriers et des rosiers dont les faibles rameaux courbent sous le poids des fleurs.
Groupées avec le goût le plus recherché, ces charmantes figures portent dans leurs expressions toute la douceur et tout le charme qui appartiennent à leur divin caractère. Nous ferons remarquer l'heureuse disposition des draperies, la finesse des contours et le brillant d'un coloris qui vient jeter un dernier éclat sur l'ensemble de cette gracieuse composition.
Evénement : 
Description du catalogue de 1841 :

Tableau circulaire rendu avec la plus savante délicatesse, l’expression la plus vraie et la grâce la plus exquise, par Ghirlandajo.
Bibliographies / archives
Référence : 
fol. 387. n° 12866. Quadro in tavola rotondo del diametro piedi quattro, e un quarto rappresentante Madonna con Bambino, ed Angeli della Scuola di Frà Filippo Lippi Scudi Duecento 200
Source
source : Institut national d'histoire de l'art (France) / Ville d'Ajaccio - licence : Attribution 4.0 International (CC BY 4.0)