Aller au contenu principal
Statut
Publiée
Contributeur
Fiori, Ruth
Dernière modification
25/02/2022 08:32 (il y a 6 mois)
Type de personne
Noms
Nom : 
Rey-Spitzer
Prénom : 
Augustin
Sexe : 
Nationalité : 
Nom : 
Rey
Prénom : 
Augustin
Naissance et mort
Date de naissance : 
24 février 1864
Lieu de naissance : 
Date de mort : 
18 septembre 1934
Lieu de mort : 
Biographie
Commentaire biographique : 
Biographie rédigée par Marie-Laure Crosnier Leconte :

Matricule de l'Ecole des Beaux-Arts : 3472. Adolphe Augustin Rey [Rey-Spitzer], né à Milan (Lombardie, Italie) le 24 février 1864, protestant, originaire de Genève, fils de William Rey, sujet suisse de Genève, élève à l’École Alsacienne, présenté par la légation de Suisse en France le 17 février 1883 comme étant de Genève, naturalisé français, élève d'Eugène Train à l'École des arts décoratifs, puis élève de Louis Jules André (à l'atelier le 3 avril 1883), admis en 2è classe le 30 mars 1883, obtient un total de 25 valeurs dont 2 3è Médailles en stéréotomie et perspective, et la 1è Médaille en construction générale et le Prix Jaÿ le 4 août 1884, 1è classe le 5 mars 1885, obtient 12 récompenses dont 4 Médailles (1 Médaille en ornement modelé, 2 Premières et 1 Seconde Médailles en projets rendus), Grande Médaille d’argent de la Société centrale des architectes, Fondation Destors, en juin 1886, diplômé le 23 décembre 1887 (15è promotion, Un marché couvert pour une ville chef-lieu d'un département du centre de la France), 1è Médaille, 2è Prix Rougevin et dernière mention le 23 février 1888 (architecte à Paris 6è [en 1885], Paris 5è [entre 1886 et 1890], Paris 13è [entre 1890 et 1894], Paris 8è [entre 1896 et 1900], Paris 9è [entre 1906 et 1931], puis Boulogne, Hauts-de-Seine [après 1931]; également peintre de paysages; collaborateur de Paul Sédille pour les magasins du Printemps vers 1885; 1er Prix au concours de la Fondation Rothschild en 1905, en devient l'architecte; 2 Médailles au concours des nouveaux quartiers de Marseille en 1906; 1er Prix au concours international pour le Palais du gouvernement de l'État de Rio Grande do Sul, Brésil, en 1908, projet réalisé par Maurice Gras; hôtel Réville, orphelinat de Bon Secours, maisons modèles ouvrières, nombreuses constructions pour la communauté protestante, Consistoire en 1895, église évangélique Saint-Paul en 1896-97, église réformée de Port-Royal en 1897-98, églises protestantes à Brives, Argenteuil, Le Puy, Bercy, Fontainebleau, Laon, Villeneuve-Saint-Georges, Turin, Saintes; églises fluviales de Bon Messager, Bonne Nouvelle, Saint-Paul, Bon Secours, Port Royal à Paris; hôtels particuliers, villas, maisons de rapport, habitations ouvrières Rothschild, groupes d’H.B.M. à Popincourt et Bellevue, maison d'apprentis, usines, tombeaux, asile temporaire, villa des Enfants; Maison du Peuple à Montmartre; expose au Salon des artistes français à Paris en 1885, Projet d'église pour une commune (Appartient à l'École Nationale des Beaux-Arts), 1887, Projet de chapelle dans le parc de M.***, mention honorable, 1888, Projet de marché couvert, six châssis, 1903, Tombe, à Paris, du Révérend Mac-Hall, fondation de la Mac-Hall Mission; Eglise Saint-Paul, à Paris, chaire à prêcher, côté, chaire à prêcher, détails de sculpture, aquarelle de la chaire, aquarelle du chœur, 1904, Eglise Saint-Paul, à Paris, clocher de l'église, détails de la flèche; Eglise de Bon-Secours, chaire, baptistère et porche, 1905, Maison à petits loyers pour veuves et familles d'ouvriers, rue Titon, 22, 1906, Habitation ouvrières, Médaille de 1è classe, 1907, Salle à manger d'été, villa de M. A. O…, à Marly-le-Roi, aquarelle, Médaille de 1è classe, et 1908, Eglise de Montmartre, études de clochers et de sculpture, et à l'Exposition universelle et internationale de Gand en 1913, La Grande Rosace (Aquarelle); Le Grand Porche (Aquarelle); Travaux relatifs à l’hygiène; […]; à partir de 1915, délaisse l’architecture au profit d’études théoriques et se spécialise dans les problèmes de l’hygiène, du logement et de l’urbanisme; très nombreuses publications sur l'hygiène, l'habitation, son orientation dans la ville, etc., ainsi que sur la question des Balkans et la 1è Guerre mondiale, La Science des plans de ville, Lausanne, Payot-Paris, Dunod, 1928, en coll. avec Justin Pidoux et Charles Barde; membre de la Société de médecine publique et de génie sanitaire; membre fondateur de la Société des architectes et ingénieurs sanitaires; membre correspondant de la Commission international de la tuberculose; membre de la Société des architectes et des ingénieurs municipaux; membre de la Société d'encouragement pour l'industrie nationale; membre de l'Alliance d'hygiène sociale; membre du Conseil supérieur des Habitations à bon marché, en remplacement d'Émile Trélat décédé; membre du Conseil supérieur de la petite propriété rurale, Ministère de l'agriculture; membre des comités permanents de congrès internationaux et d'expositions internationales; membre du Comité français des expositions à l'étranger; diplôme d'honneur à l'Exposition internationale de Milan, à l'Exposition internationale de Dublin, Grand Prix collectif et 3 diplômes d'honneur à l'Exposition franco-anglaise en 1908, 2 Grands Prix et diplôme d'honneur à l'Exposition internationale de Nancy en 1909, 4 diplômes d'honneur et hors concours (en architecture et peinture) à l'Exposition universelle de Bruxelles en 1910, diplôme d'honneur à l'Exposition universelle et internationale de Gand en 1913; marié à Paris le 30 janvier 1900 avec Marguerite Spitzer (1874-1937), fille du collectionneur autrichien Frédéric Spitzer (Vienne 1815-Paris 1890); membre de la S.A.D.G. le 22 février 1888, figure encore dans l'annuaire 1931, de la Société centrale des architectes de 1907 à 1929, de la Société de défense mutuelle des architectes, de l'Association Taylor en 1897, sociétaire perpétuel, et de la Société des artistes français en 1905, sociétaire perpétuel; membre correspondant d'honneur de l'Institut Royal des Architectes du Canada, figure dans l'annuaire 1923-24; chevalier de la Légion d'honneur en 1913; Grande Médaille d'argent de l'architecture privée de la Société centrale des architectes, Fondation Le Soufaché, en 1911; mort à Breteuil le 18 septembre 1934; Archives nationales de France, AJ/52/380, dossier d’élève; Delaire, 1907; ThB, XXVIII, 1934; Bénézit; Schurr, III, 1976; Dugast et Parizet; Pauline Prévost-Marcilhacy, Les Rothschild, bâtisseurs et mécènes, Paris, Flammarion, 1995; GAVEA, revista da historia da arte e arquitectura, 13 (13), septembre 1995, p. 427-443; AKLONLINE; Structurae, base de données internationale du patrimoine du génie civil : http://structurae.info/personnes/adolphe-augustin-rey; AKLONLINE)
Concours
Concours : 
Date de jugement : 
4 août 1884
Concours : 
Date de jugement : 
juin 1886
Commentaire Concours / jugement : 
Classement : 2ème Prix
Concours : 
Parcours
Date d'entrée / sortie dans l'école : 
30 mars 1883 - 23 février 1888
Sujet du diplôme : 
Un marché couvert pour une ville chef-lieu d'un département du centre de la France
Date du diplôme : 
23 décembre 1887
Matricule : 
3472
N° de promotion : 
15
Date de passage en première classe : 
1885
Commentaire Parcours : 
La première date de présence (la seule parfois) est celle du concours d'admission et la seconde date celle de la dernière mention de présence de l'élève à l'Ecole. Présenté par : Légation de Suisse
Ateliers
Date de présence : 
3 avril 1883
Source
source : Institut national d'histoire de l'art (France) - licence : Attribution 4.0 International (CC BY 4.0)
Commentaire interne
Tous les documents de cet architecte ont été traités (BLAF).