Aller au contenu principal
Statut
Publiée
Contributeur
Fiori, Ruth
Dernière modification
02/12/2021 16:02 (il y a 10 mois)
Type de personne
Noms
Nom : 
Garnier
Prénom : 
Emmanuel
Sexe : 
Naissance et mort
Date de naissance : 
23 janvier 1862
Lieu de naissance : 
Commentaire Naissance : 
Père : Garnier, Joseph Marie Casimir ; Mère : Teissier, Marie Anne Anastasie
Date de mort : 
1933
Biographie
Commentaire biographique : 
Biographie rédigée par Marie-Laure Crosnier Leconte :

Matricule de l'Ecole des Beaux-Arts : 3619. Emmanuel Garnier, né à Nîmes (Gard) le 23 janvier 1862, fils de Joseph Marie Casimir Garnier et de Marie Anne Anastasie Teissier, subventionné par la Ville de Nîmes, élève de Ludovic Douillard (à l'atelier le 7 juin 1884) et Charles Alphonse Thierry, admis en 2è classe le 2 août 1884, obtient un total de 27 ½ valeurs dont 3 3è Médailles en dessin d'ornement, géométrie descriptive et stéréotomie, et 1 3è Médaille en construction générale, Grande Médaille d'argent de la Société centrale des architectes, Fondation Bouwens Van der Boijen, en 1885, 1è classe le 23 décembre 1886, obtient 16 mentions, et 1 Seconde Médaille en projet rendu, admis au 2è essai du Concours de Rome le 13 mars 1889 et le 12 mars 1890, diplômé le 27 mars 1890 (21è promotion, Hôtel d'un Architecte à Nîmes) (architecte à Paris 20è [entre 1892 et 1906], et Asnières, Hauts-de-Seine [entre 1892 et 1900]; inspecteur des travaux de reconstruction de la gare de Paris P.L.M.; architecte de la Ville de Paris, architecte de 2è classe en octobre 1903; architecte de la Préfecture de police; 1er Prix au concours pour la mairie d'Asnières, Hauts-de-Seine, en 1895, et exécution en 1897-99; maisons de rapport, travaux à Asnières et à Paris; expose au Salon des artistes français à Paris en 1890, Hôtel de M. G…, à Nîmes, huit châssis, mention honorable; professeur de dessin des écoles de la Ville de Paris; membre de la Société centrale des architectes en 1908, et de la S.A.D.G., ne figure pas dans les annuaires 1914 et 1931; officier d'Académie en 1899; mort en 1933; François Garnier successeur; Archives nationales de France, AJ/52/366, dossier d'élève; Delaire; Dugast et Parizet; Musée d'Orsay, documentation)
Concours
Concours : 
Date de jugement : 
22 décembre 1887
Commentaire Concours / jugement : 
Classement : 1ère Mention
Concours : 
Date de jugement : 
28 février 1889
Commentaire Concours / jugement : 
Classement : 1ère Mention
Concours : 
Date de jugement : 
13 mars 1889
Commentaire Concours / jugement : 
Classement : 2ème essai
Parcours
Date d'entrée / sortie dans l'école : 
2 août 1884 - 27 mars 1890
Sujet concours admission : 
1° Un pavillon dans un parc<br>2° Dessin d'un ornement d'après le fragment dit le griffon<br>3° Modelage d'après un ornement grec
Sujet du diplôme : 
Hôtel d'un Architecte à Nîmes
Date du diplôme : 
27 mars 1890
Matricule : 
3619
N° de promotion : 
21
Date de passage en première classe : 
23 décembre 1886
Commentaire Parcours : 
La première date de présence (la seule parfois) est celle du concours d'admission et la seconde date celle de la dernière mention de présence de l'élève à l'Ecole. Présenté par : Douillard, Ludovic
Ateliers
Bibliographies / archives
Commentaire Bibliographies / archives : 
Contenu du dossier personnel : Le dossier d'élève contient : 1 acte de naissance ; lettre de présentation de L. Douillard (7 juin 1884) ; lettre du directeur des Beaux-Arts au directeur de l'école pour lui demander les notes de Garnier que réclame la ville de Nîmes (17 mars 1886) ; minute de lettre du directeur de l'école au directeur des Beaux-Arts pour lui donner les renseignements sur Garnier (19 mars 1886) ; lettre de Garnier au directeur de l'école postulant pour la fondation Convents Daupeley avec recommandations de Douillard (7 novembre 1885) ; lettre de Garnier au directeur de l'école pour postuler à la fondation Convents Daupeley (9 aôut 1886) ; minute de lettre du directeur de l'école au maire de Nîmes pour appuyer la demande de Garnier du renouvellement de sa bourse (4 février 1888) ; note de Garnier autorisant un camarade a retirer sa 2e médaille (31 décembre 1889) ; lettre du conservateur de la bibliothèque au directeur de l'école proposant de restreindre les prêts de projets aux expositions de Paris pour éviter les pertes (9 avril 1891) ; minute de lettre du directeur de l'école au directeur des beaux-arts lui proposant de limiter les prêts (13 avril 1891) ; lettre de Garnier au directeur de l'école demandant l'autorisation de retirer un projet pour l'exposer à Nîmes à la demande de la ville (17 mars 1891) ; lettre du conservateur de la bibliothèque de l'école donnant un avis défavorable au prêt demandé par Garnier (18 mars 1891) ; minute de lettre du directeur de l'école au directeur des Beaux-Arts lui demandant son avis sur la demande de Garnier (20 mars 1891) ; lettre du directeur des Beaux-Arts au directeur de l'école (31 mars 1891) ; lettre de Garnier au directeur de l'école annonçant qu'il ne peut plus suivre les cours de l'école (26 juin 1891) ; note de Garnier certifiant que la 3e médaille qui lui a été attribuée lui a été remise (12 novembre 1891) ; copie des certificats délivrés ; 1 feuille de valeurs (20 jugements entre le 25 novembre 1884 et le 23 décembre 1886, 26,5 valeurs) ; 1 feuille de valeurs de 1ere classe (19 jugements entre le 2 février 1887 et le 27 mars 1890) ; 1 feuille de renseignements.
Source
source : Institut national d'histoire de l'art (France) - licence : Attribution 4.0 International (CC BY 4.0)
Commentaire interne
Dossier élève vérifié
pas de mention du sujet de son diplôme et de son n° de promotion.
pensionnaire de la ville de Nîmes
AJ/52/113