Aller au contenu principal
Statut
Publiée
Contributeur
Quillot, Anne
Dernière modification
02/12/2021 11:09 (il y a plus de 2 ans)
Type de personne
Type de personne : 
Noms
Nom : 
Carrière
Prénom : 
Léo
Qualificatif : 
Sexe : 
Nom : 
Carrière
Prénom : 
Ernest Léon
Naissance et mort
Date de naissance : 
21 décembre 1884
Lieu de naissance : 
Commentaire Naissance : 
Père : Carrière, Ernest Hippolyte (artiste peintre) [travaille notamment pour Théodore Deck] ; Oncle : Carrière, Eugène (peintre)
Biographie
Commentaire biographique : 
Biographie rédigée par Marie-Laure Crosnier Leconte :

Matricule de l’Ecole des Beaux-Arts : 5703. Ernest Léon Carrière [Léo Carrière], né à Paris 15è le 21 décembre 1884, fils d'Ernest Hippolyte Carrière (1858-1908) artiste peintre et céramiste, et d'Alice Eugénie Bouron 25 ans, neveu du peintre Eugène Carrière (1849-1906), élève de Jean Louis Pascal, subventionné par la Ville de Paris (attestation de Pascal le 6 juillet 1909), admis en 2è classe le 4 novembre 1904, subventionné par la Ville de Paris, obtient un total de 25 valeurs dont 2 3è Médailles en dessin et modelage entre le 21 novembre 1905 et le 28 juillet 1908, lui manquent la perspective et la construction, rayé de la liste d'appel de l'École en vertu de l'article 48 du règlement (architecte à Paris; expose au Salon des artistes français à Paris en 1906, Deux dessins: 1. Arcades romaine.- 2. Préfecture d'Angers, 1907, Tombe de Nicolas Gaudet, dessin, et 1909, Cartons de fresques et détails exécutés à Evian; Archives nationales de France, AJ/52/417, dossier d’élève; Delaire)
Parcours
Date d'entrée / sortie dans l'école : 
4 novembre 1904
Sujet concours admission : 
Le Fond d'une cour d'hôtel
Matricule : 
5703
Commentaire Parcours : 
La première date de présence (la seule parfois) est celle du concours d'admission et la seconde date celle de la dernière mention de présence de l'élève à l'Ecole.
Source
source : Institut national d'histoire de l'art (France) - licence : Attribution 4.0 International (CC BY 4.0)
Commentaire interne
subventionné par la Ville de Paris (attestation de Pascal le 6 juillet 1909) ; rayé en vertu de l'article 48