Aller au contenu principal
Statut
Publiée
Contributeur
Quillot, Anne
Dernière modification
02/12/2021 18:29 (il y a environ 1 an)
Type de personne
Type de personne : 
Noms
Nom : 
Thévenaz
Prénom : 
Charles
Sexe : 
Nom : 
Thévenaz
Prénom : 
Charles James
Naissance et mort
Date de naissance : 
25 avril 1882
Lieu de naissance : 
Date de mort : 
4 mars 1966
Lieu de mort : 
Biographie
Commentaire biographique : 

Biographie rédigée par Marie-Laure Crosnier Leconte :

Matricule de l’Ecole des Beaux-Arts : 5531. Charles James Thévenaz, né à Bullet (canton de Vaud, Suisse) le 25 avril 1882, protestant, originaire de Bullet, fils de Charles Louis Thévenaz entrepreneur en menuiserie et maître de travaux manuels à l'École normale, et de Marie Staub, quatrième de huit enfants, études secondaires, puis part à Paris, présenté par la légation de Suisse en France le 7 avril 1903, élève de l'atelier préparatoire de Jules Godefroy et Eugène Freynet, puis élève de Jean Louis Pascal, admis en 2è classe le 13 mai 1903, obtient un total de 20 valeurs, 1è classe le 31 octobre 1905, obtient un total de 13 ½ valeurs, diplômé le 24 février 1910 (87è promotion, Une Habitation dans la montagne (Jura, Suisse)) (architecte à Lausanne à partir de 1910; associé quelque temps avec Maurice Schnell (1856-1936); primé en de nombreux concours publics, 1er Prix au concours pour la Caisse cantonale d'épargne à Genève en 1910, avec Marcel Gauderon (1883-ap. 1939); 1er Prix aux concours pour un bâtiment scolaire à Broc, et un bâtiment scolaire à Montreux en 1910, 3e Prix au concours pour l'Exposition nationale suisse à Berne en 1914, avec Léon Lucas; actif à Évian-les-Bains, Haute-Savoie; Théâtre-Capitole à Lausanne en 1927-28, rénovation du Casino-Théâtre de Lausanne en 1931, transformation du bâtiment de la Banque cantonale vaudoise en 1947, avec Charles Brugger (1879-1973) et Marcel Maillard, Stade Pontaise à Lausanne en 1950-52, avec son fils Charles François Thévenaz, hôpital orthopédique, nombreux travaux à Lausanne et Évian-les-Bains; dote le site du Comptoir suisse à Beaulieu de halles modernes en 1952, avec C. F. Thévenaz, cinéma Athénée en 1956, avec C. F. Thévenaz; crée en 1942 avec le professeur Stucki l'École d'architecture et d'urbanisme de Lausanne; membre du conseil général de l'école d'ingénieurs en 1942, président de L'Œuvre jusqu'en 1946; membre du conseil de l'enseignement de l'École polytechnique de l'Université de Lausanne, président; membre de la Commission fédérale des arts appliqués de Berne; membre de l'Association des anciens élèves de l'école des Beaux-Arts de Paris, Architectes Suisses ou résidant en Suisse; membre de la S.A.D.G. en 1910, figure encore dans l'annuaire 1962, membre honoraire en 1964; membre de la Société suisse des ingénieurs et architectes, et de la Fédération des architectes suisses; marié à Louise Laravoire fille de François Xavier Laravoire, père de Charles François Thévenaz (né à Lausanne en 1921), son successeur, grand-père de Charles Philippe Thévenaz (né en 1961), architecte, fondateur de la société Thévenaz & Prod'hom S.A.; mort à Lausanne le 4 mars 1966; Archives nationales de France, AJ/52/436, dossier d’élève; fonds aux Archives de la Construction moderne, École polytechnique fédérale de Lausanne, cote ACM 123; Delaire, 1907; ThB, XXXIII, 1939; Vollmer, IV, 1958; notice nécrologique par G. de Jongh dans le Bulletin technique de la Suisse romande, 92, 15, 1966, p. 278-79, en ligne sur retro.seals.ch; INSA, V, 1990; notice biographique par Catherine Courtiau, in notice biographique par Florence Grivel, in Isabelle Rucki et Dorothée Huber, éd., Architektenlexikon der Schweiz 19./20. Jahrhundert, Bâle, Birkhäuser, 1998, p. 530; Paola Crivelli in Dictionnaire historique de la Suisse, 2012 : http://www.hls-dhs-dss.ch/textes/f/F42625.php; AKLONLINE)
Parcours
Date d'entrée / sortie dans l'école : 
13 mai 1903
Sujet concours admission : 
Un Abri pour une Fontaine
Sujet du diplôme : 
Une Habitation dans la montagne (Jura, Suisse)
Matricule : 
5531
N° de promotion : 
87
Date de passage en première classe : 
31 octobre 1905
Commentaire Parcours : 
La première date de présence (la seule parfois) est celle du concours d'admission et la seconde date celle de la dernière mention de présence de l'élève à l'Ecole. Présenté par : Légation de Suisse
Source
source : Institut national d'histoire de l'art (France) - licence : Attribution 4.0 International (CC BY 4.0)