Aller au contenu principal

L'architecture des nations étrangères

Statut
Publiée
Contributeur
Fiori, Ruth
Dernière modification
02/12/2021 11:20 (il y a environ 1 an)
Type d'oeuvre
Titres
Type de titre : 
Titre : 
L'architecture des nations étrangères
Type de titre : 
Titre : 
Etude sur les principales constructions du parc à l'exposition universelle de Paris (1867)
Localisations
Type de Cote / numéro : 
Cote / numéro : 
01191 G 0070 F°
Type de Cote / numéro : 
Cote / numéro : 
??
Commentaires descriptifs
Commentaire descriptif : 
30 p., 73 pl. (NB et coul., représentant des dessins des pavillons des nations étrangères ; plans, coupes, motifs décoratifs.. Les planches, imprimées par Lemercier, ont été dessinées par Alfred Normand et gravées par : Lemaire fils, Boseron, Maurage, P. Lamy, A. Szretter, Roseredon, Oury, Boudrot, N. Nyon, A. Maurage, C. Levillon, Pérot, E. Maurage, Laurent, Bessy, G. Maurage, Bosredon, . les planches en couleur ont été lithographiées par Walter (lith.))
Dimensions
Largeur : 
32
Longueur : 
43,5
Unité de mesure : 
Créations / exécutions
Personne liée à l'oeuvre : 
Personne liée à l'oeuvre : 
Rôle : 
Personne liée à l'oeuvre : 
Rôle : 
Contenus Ouvrage
Note sur l'impression : 
Typographie de G. Silbermann, Strasbourg - Imp. Lemercier et Cie, Paris pour les planches
Contenu de l'ouvrage : 
L'auteur, l'architecte Alfred Normand, veut attirer le lecteur sur les innovations qui caractérisaient l'exposition universelle de 1867 : les constructions représentant des spécimens de l'architecture des pays représentés.
"Jusqu'alors l'architecture ne s'était jamais trouvé représentée dans les expositions que par des dessins ; quelquefois, mais rarement, par des petits modèles en relief. Pour la première fois, elle figurait, en 1867, avec des constructions, véritables spéciments des temples, des palais, des maisons, des écoles, des fermes de chacun des pays dont ils étaient originaires. C'était là l'une des innovations les plus heureuses, car elle donnait l'expression de toutes les formes connues de la construction." (p. 1)
Après des considérations sur les caractéristiques de l'architecture des nations représentées à l'exposition, cet ouvrage se présente comme un recueil de planches illustrant les pavillons de ces nations, mentionnés avec les noms de leur architecte : vice-royauté d'Egypte (Okel, Selamlik, écurie des dromadaires), régence de Tunis (palais du Bey), empire du Maroc (écuries), empire de Russie (Isba, écuries, mobilier), empire d'Autriche (maison de la Haute-Autriche et maison du Tyrol), Grande-Bretagne (maison dite d'épreuves), Prusse (bâtiment d'école), Pays-Bas (métairie hollandaise) Espagne (bâtiment annexe).
Langue : 
Source
source : Institut national d'histoire de l'art (France) - licence : Attribution 4.0 International (CC BY 4.0)
Commentaire interne
Provenance : programme Ecrits d'architectes