Aller au contenu principal
Statut
Publiée
Contributeur
Quillot, Anne
Dernière modification
02/12/2021 16:06 (il y a 8 mois)
Type de personne
Noms
Nom : 
Lurçat
Prénom : 
André
Sexe : 
Nationalité : 
Nom : 
Lurçat
Prénom : 
André Émile Lucien
Naissance et mort
Date de naissance : 
27 août 1894
Lieu de naissance : 
Commentaire Naissance : 
Père : Lurçat, Lucien Jean Baptiste (employé des Postes) ; Frère : Lurçat, Jean (peintre et cartonnier de tapisseries) [1892-1966]
Date de mort : 
12 juillet 1970
Lieu de mort : 
Biographie
Commentaire biographique : 
Biographie rédigée par Marie-Laure Crosnier Leconte:

Matricule de l’Ecole des Beaux-Arts : 6918. André Émile Lucien Lurçat, né à Bruyères (Vosges) le 27 août 1894, fils de Lucien Jean Baptiste Lurçat 31 ans employé des Postes [receveur principal des Postes], et de Marie Émilie Marguerite Charlotte Lhôte 21 ans, frère de Jean Lurçat (1892-1966) peintre et cartonnier de tapisseries, élève aux collèges d'Épinal puis de Nancy, et dans l'atelier de Victor Prouvé à l'École d'art de Nancy en 1911, élève d'Edmond Paulin (à l'atelier le 10 septembre 1912, et le 17 mai 1913), a tenté l'admission en février 1913, admis en 2è classe le 4 juillet 1913, élève de Pierre André, obtient un total de 20 ½ valeurs dont 1 3è Médaille en dessin ornemental, mobilisé en décembre 1914, affecté en 1917 avec Germain Debré dans une unité d'aérostiers et chargé de la formation des observateurs américains, dessine pendant cette période une villa sur la Côte d'Azur pour ses parents, 1è classe le 26 juillet 1921, obtient un total de 10 valeurs, diplômé le 14 novembre 1923 (125è promotion, Une auberge avec magasin de cordages et accessoires pour mariniers pour la ville de ... (Pas-de-Calais)), suit parallèlement à ses études, avec Jean Charles Moreux, les cours de Lefèvre-Pontalis à l'École des Chartes (architecte et urbaniste à Paris, Chatenay-Malabry, Hauts-de-Seine [entre 1942 et 1949], Cosne, Nièvre [en 1942], et Sceaux [en 1967]; actif en France de 1924 à 1970, et en Union soviétique de 1934 à 1937; auteur de la Cité Seurat à Paris en 1924-1926, et de la villa Foriep de Salis à Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine, en 1928; actif à Vienne, Autriche [maisons d'habitation en 1932]; architecte en chef au Ministère de la Santé publique, architecte en chef de la Reconstruction en 1945, auteur du plan de reconstruction de la ville de Maubeuge en 1945; maison de son frère Jean et plusieurs ateliers d’artistes Villa Seurat à Paris 14è en 1924-1929, groupe scolaire Karl-Marx à Villejuif inauguré en 1931, quartiers d'habitation à Saint-Denis en 1946-1952, groupe scolaire Jules-Guesde à Blanc-Mesnil en 1948-1962, caisse de sécurité sociale à Nancy en 1954, groupes scolaires à Saint-Denis et Villejuif en 1957-1958, palais des sports de Saint-Denis en 1960-1961, hôtel de ville de Blanc-Mesnil en 1938-1967; théoricien de l'architecture, nombreuses publications : Architecture, Paris, 1929, Formes, composition et lois d'harmonie, Paris, 1953-1957, 5 vol., collaborateur de la revue Petite maison; professeur à l'École des arts décoratifs en 1939 et pendant la guerre, professeur chef d'atelier libre à l'École des beaux-arts de 1945 à 1947; membre fondateur des CIAM; reçu membre titulaire de l'Académie d'architecture le 15 juin 1959 au fauteuil de Félix Dumail (1883-1955); Croix de guerre 1914-1918, Médaille militaire, chevalier de la Légion d'honneur; donne ses archives au Conservatoire national des Arts et métiers en 1965; mort à Sceaux, Hauts-de-Seine, le 12 juillet 1970; Archives nationales de France, AJ/52/590, dossier d’élève, et AJ/52/1112, feuille de valeurs; fonds au Centre d'archives d'architecture du XXe siècle, 200 Ifa (C.N.A.M., 533 AP); http://archiwebture.citechaillot.fr; fonds aux Archives municipales de Saint-Denis, Archives communales de Villejuif, Archives municipales du Blanc-Mesnil; Cité de l'architecture et du patrimoine, fonds dossiers d'œuvres de la direction de l'Architecture et de l'Urbanisme (DAU), 133 ifa, DAU-0-LURAN; Henri Achel, "André Lurçat, architecte", L’Architecture, n° 4, p. 113-116; André Lurçat, Projets et réalisations, Paris, Vincent-Fréal, 1929; Édouard-Joseph, II, 1931; Vollmer, III, 1956; Oudin, 1970; Architecture, mouvement, continuité, 40, 1976; Pierre et Robert Joly, L'architecte André Lurçat, Paris, Picard, 1995; Jean-Louis Cohen, André Lurçat (1894-1970) : autocritique d’un moderne, Paris, I.F.A./Liège, Mardaga, 1995; Jean-Louis Cohen in DA, 1996; Who's Who in France XXè siècle, 1è éd. 2001)
Parcours
Date d'entrée / sortie dans l'école : 
4 juillet 1913
Sujet concours admission : 
Une Mairie avec écoles<br>Athènes au Ve siècle : ses plus grands hommes et ses plus beaux monuments
Sujet du diplôme : 
Une auberge avec magasin de cordages et accessoires pour mariniers pour la ville de ... (Pas-de-Calais)
Date du diplôme : 
14 novembre 1923
Matricule : 
6918
N° de promotion : 
125
Date de passage en première classe : 
26 juillet 1921
Commentaire Parcours : 
La première date de présence (la seule parfois) est celle du concours d'admission et la seconde date celle de la dernière mention de présence de l'élève à l'Ecole.
Ateliers
Date de présence : 
10 septembre 1912 - 17 mai 1913
Bibliographies / archives
Commentaire Bibliographies / archives : 
Autres ouvrages écrits par cet architecte et non présents à la bibliothèque de l'ENSBA : 3 livres épuisés :
- Architecture, Au Sans Pareil éditeur, Paris, 1929
- Projets et réalisations, Vincent, Fréal et Cie éditeurs, Paris, 1929
- Groupe scolaire de Villejuif, L'Architecture d'aujourd'hui éditeur, Paris, 1933
Commentaire Bibliographies / archives : 
André Émile Lucien Lurçat, AJ52 / 590 ou 1112
Sources en ligne
Référence de notice : 
500030500
Date de consultation : 
24/06/2011
Source
source : Institut national d'histoire de l'art (France) - licence : Attribution 4.0 International (CC BY 4.0)
Commentaire interne
élève de Paulin (à l'atelier le 10 octobre 1912, et le 17 mai 1913 depuis le 21 octobre 1912 [sic])
Présence dans l'atelier de Paulin, Edmond : 1912-10-10 et 1912-10-21-1913-05-17
(DA)