Aller au contenu principal

Bonaparte, Lucien

Statut
Publiée
Contributeur
idecise
Dernière modification
27/01/2022 15:40 (il y a 5 mois)
Type de personne
Noms
Nom : 
Bonaparte
Prénom : 
Lucien
Titre : 
prince de Canino
Sexe : 
Naissance et mort
Date de naissance : 
21 mai 1775
Lieu de naissance : 
Date de mort : 
29 juin 1840
Lieu de mort : 
Professions / activités
Type de profession / activité : 
Commentaire Professions / activités : 

Les ventes Canino ont lieu à Paris sous le marteau du commissaire-priseur Benoît-Antoine Bonnefons de Lavialle en mars 1834 (Lugt n° 13579), mai 1837 (Lugt n° 14706), janvier 1840 (Lugt n° 15622), avril 1843 (Lugt n° 16947), avril 1845 (Lugt n° 17745), 1848 et décembre 1849 (Lugt n° 19581). Après 1840, date de la mort de Lucien Bonaparte, les ventes sont organisées par sa veuve Alexandrine de Bleschamps (ventes 1843 et 1845) et par l'agent fiduciaire de la princesse de Canino, Luigi Cometti (ventes Canino-Cometti 1848 et 1849).

Biographie
Commentaire biographique : 

Lucien Bonaparte (1775-1840) est le frère de l'empereur Napoléon Ier. Ministre de l'Intérieur en 1799 puis ambassadeur en Espagne de 1800 à 1802, il est nommé membre de l'Institut en janvier 1803 mais en est exclu par l'ordonnance royale en mars 1816.


Après la mort de sa première épouse, il épouse en 1803 Alexandrine de Bleschamp (1778-1855), veuve Jouberthon. Cette union critiquée lui vaut les foudres de son frère et Lucien Bonaparte est contraint de partir en Italie près du Pape Pie VII, où il s'installe dès 1805 à Vulci près de Viterbe, dans son domaine de Canino érigé par le pape en principauté. Après un enfermement en prison par les Britanniques de 1810 à 1814 et de retour à Rome, il est fait prince de Canino le 31 août 1814 par le pape Pie VII.


Avec son épouse Alexandrine de Bleschamps, Lucien Bonaparte découvre en 1828 dans sa propriété des milliers de « vases étrusques » qui fascinent la communauté archéologique de l'époque, notamment l'Institut de correspondance archéologique de Rome, à propos desquels Eduard Gherard publiera son célèbre

Rapporto intorno i vasi Volcenti

en 1831.


Les fouilles menées à Vulci, rapidement connues par l'ouvrage que Lucien Bonaparte fait publier à Viterbe chez Tosoni en 1829,

Museum étrusque de Lucien Bonaparte prince de Canino. Fouilles de 1828 à 1829

, mettent au jour une quantité d'antiquités grecques et étrusques, dont une somme considérables de vases, et sont l'occasion d'une véritable entreprise archéologique à but commercial, qui perdure après sa mort en 1840. Les ventes aux enchères des fouilles Canino ont lieu à Paris en 1834, 1837, 1840, 1843, 1845, 1848 et 1849.

Evénements
Lien événement institutionnel : 
Lien événement institutionnel : 
Lien événement institutionnel : 
Bibliographies / archives
Source
source : Institut national d'histoire de l'art (France) - licence : Attribution 4.0 International (CC BY 4.0)