Aller au contenu principal
Statut
Publiée
Contributeur
Quillot, Anne
Dernière modification
02/12/2021 18:27 (il y a environ 1 an)
Type de personne
Type de personne : 
Noms
Nom : 
Crochon
Prénom : 
Paul Étienne
Sexe : 
Naissance et mort
Date de naissance : 
20 août 1891
Lieu de naissance : 
Commentaire Naissance : 
Père : Crochon, Charles (propriétaire et négociant) ; Frère cadet : Crochon, Francis (architecte à Aix-les-Bains)[1881-1941]
Date de mort : 
mai 1913
Biographie
Commentaire biographique : 
Biographie rédigée par Marie-Laure Crosnier Leconte :

Matricule de l’Ecole des Beaux-Arts : 6585. Paul Étienne Crochon, né à Aix-les-Bains (Savoie) le 20 août 1891, fils de Charles Crochon 41 ans propriétaire et négociant, et de Marie Antoinette Bocagny, frère puîné de Francis Crochon (1881-1941) architecte à Aix-les-Bains, élève de l'atelier préparatoire de Jules Godefroy et Eugène Freynet (à l'atelier le 29 novembre 1910), admis en 2è classe le 31 décembre 1910, liste des admis établie le 4 janvier 1911, élève de Louis Bernier (à l'atelier le 19 janvier 1911), obtient un total de 15 ½ valeurs dont 1 3è Médaille en histoire de l'architecture, entre le 2 mai 1911 et le 8 novembre 1912, exclu de l'école pendant six mois à partir du 1er janvier 1913 à la suite d'incidents au concours de construction du 18 décembre 1912, décision du Conseil supérieur du 18 janvier 1913 (mort en mai 1913 après une très courte maladie; Archives nationales de France, AJ/52/580, dossier d’élève)
Parcours
Date d'entrée / sortie dans l'école : 
31 décembre 1910
Sujet concours admission : 
Un Poste de douane
Matricule : 
6585
Commentaire Parcours : 
La première date de présence (la seule parfois) est celle du concours d'admission et la seconde date celle de la dernière mention de présence de l'élève à l'Ecole.
Ateliers
Date de présence : 
29 novembre 1910
Date de présence : 
19 janvier 1911
Source
source : Institut national d'histoire de l'art (France) - licence : Attribution 4.0 International (CC BY 4.0)
Commentaire interne
exclu de l'école pendant six mois à partir du 1er janvier 1913, décision du Conseil supérieur du 18 janvier 1913