Aller au contenu principal

[1861, sculpture, rapport Institut primitif 1]Rapport primitif de l'Institut sur les envois de 1861, [...]

Statut
Publiée
Contributeur
system
Dernière modification
02/12/2021 10:47 (il y a plus de 2 ans)
Type de document
Description
[1861, sculpture, rapport Institut primitif 1]
Rapport primitif de l'Institut sur les envois de 1861, sculpture
TYPE : rapport de l'Institut de France - primitif
AUTEUR : Anonyme
PAGE DE TITRE : Rapport de la section de sculpture sur les ouvrages que MM. les Pensionnaires de l'Académie de France à Rome ont envoyé cette année (1861)
LIEU DE REDACTION : Paris
DATE : 1861
Descriptions
Transcription : 
[rayé : en suivant l'ordre du tableau] M. DOUBLEMARD (cinquième année) L'éducation de Bacchus. M. Doublemard pour son travail de cinquième année a exécuté un groupe en marbre représentant un Faune et Bacchus enfant. Cette composition ne manque pas d'intérêt ; le jeune Bacchus [rayé : soutenu par le faune] est gracieusement posé ; la tête est d'une bonne expression ; les formes et le modelé de cette figure sont bien appropriés au sujet. Le mouvement du Faune est [rayé : offre] dans certaines parties un peu forcé ; toutefois [rayé : cependant], sous plusieurs aspects, ce groupe offre des lignes heureuses, d'un bon dessin, et de bons morceaux d'études. Pendant l'exécution de [rayé : cette oeuvre ; mis à la place : ce travail], M. Doublemard [rayé : a été forcé ; mis à la place : ayant été obligé], à plusieurs reprises, par des causes indépendantes de sa volonté, d'interrompre ses études. Il s'est efforcé néanmoins, avec un courage dont il est juste de lui tenir compte, de remplir ses obligations. Si dans l'examen que la section a fait de son travail, elle signale quelques parties qui laissent à désirer, ce marbre n'étant pas achevé, [rayé : nous sommes ; mis à la place : elle est] persuadée que M. Doublemard y remédiera facilement. M. CHAPU (cinquième année) a envoyé une statue en marbre dont le sujet est Mercure inventant le caducée. [rayé : formant le caducée en séparant deux serpents], [rayé : jouant avec deux serpents (origine du caducée). L'aspect de cette statue manque d'animation]. Le sujet n'est pas exprimé avec toute la finesse d'intention qu'il comportait et l'exécution, quoique ne manquant pas de goût [ajouté : et de vérité], participe néanmoins de la froideur de la [rayé : l'exécution ; mis à la place : conception]. Ce marbre n'étant point terminé, nous engageons M. Chapu à tenir un compte sérieux des observations que nous suggère son intérêt et nous l'engageons à soigner l'achèvement de ce travail. // M. MANIGLIER (quatrième année) Ce pensionnaire a exécuté le modèle en plâtre d'un Joueur de flûte ; il en fait en ce moment à Rome l'exécution en marbre. Ce sera le travail de sa dernière année. Conformément au règlement, M. Maniglier a envoyé cette année, une esquisse ronde bosse dont le sujet est Cornélie et ses enfants. La composition de ce groupe n'offre rien d'original, elle rappelle trop plusieurs ouvrages déjà connus sur ce sujet. C'est sans doute pour éviter d'en faire une répétition complète que M. Maniglier a donné à un des enfants de Cornélie, un mouvement [rayé : peu convenable] qui exprime un sentiment que ne comporte pas le sujet. Quelques parties drapées de ce groupe présentent de bonnes dispositions. M. TOURNOIS pour son travail de troisième année a [rayé : exécuté ; mis à la place : entrepris] le modèle d'un Achille au bord de la mer. Cette statue ne fait pas partie de l'envoi. Les observations indiquées au tableau nous font connaître que ce pensionnaire toujours [ajouté : incertain] dans [ajouté : l'exécution de] ses travaux ne cesse d'y faire des changements dans l'intention de les améliorer. On ne peut assurément l'en blâmer, mais nous faisons observer que [rayé : ill.] les pensionnaires [rayé : ill. ; mis à la place : sont obligés] d'envoyer chaque année le produit [rayé : ill.] de leurs [rayé : ill. ; mis à la place : études] afin que l'Académie [rayé : ill. ; mis à la place : puisse constater le résultat de leurs efforts]. [rayé : ce travail ; rayé : il leur serait très préjudiciable, sous prétexte de ne pouvoir se satisfaire [aujourd'hui dans (?)] leurs oeuvres de se priver de nos sages et salutaires conseils. Notre section pense qu'il est nécessaire de prévenir M. le Directeur d'examiner jusqu'à quel point les pensionnaires pensent ainsi se soustraire à leurs obligations [deux lignes ill.]]. M. CUGNOT a envoyé une copie en marbre de la statue antique d'une Vénus dite (Porta Portese). Si cette copie est fidèle nous ne pouvons que regretter qu'il ait fait choix d'une statue imparfaite ; nous ne pouvons en cette circonstance porter un jugement sur ce travail [ajouté : sur l'importance de la copie]. M. FALGUIÈRE pour sa première année a envoyé un bas-relief représentant Deux jeunes Gens jouant au cerceau. Cette composition intéresse par son originalité. L'entente des plans est généralement bonne et l'exécution a de la vérité. Néanmoins nous signalons de la vulgarité dans les têtes et de la lourdeur dans les formes de la figure du second plan. Dans l'autre figure nous nous plaisons à louer plusieurs parties très bien modelées. Vous vous rappelez, Messieurs, qu'à la suite d'une longue maladie, M. CARPEAUX n'avait envoyé pour son dernier envoi que le modèle d'un Jeune Pêcheur. Ayant obtenu du Gouvernement la prolongation d'une année de pension à Rome ce Pensionnaire a envoyé cette année l'exécution en marbre de cette statue : bien que ce travail ne soit pas entièrement achevé, [rayé : l'Académie ; mis à la place : notre section] se plaît à louer de nouveau l'oeuvre de M. Carpeaux. // Nous devons faire remarquer à MM. les Pensionnaires que le choix de l'oeuvre qu'ils se proposent de copier a une haute importance, ce n'est pas seulement parce que cette copie appartient à l'État et qu'elle est destinée à figurer dans un musée ou un établissement public, mais pour eux-mêmes puisque l'étude [rayé : qu'il se] qu'amène nécessairement la copie d'un ouvrage de l'antiquité est une des études les plus profitables auxquelles les pensionnaires se livrent. Le règlement veut que l'étude de cette copie soit faite pendant la première année du pensionnat, que pendant cette première année ce marbre soit ébauché, que les restaurations qu'il y aurait à faire soient exécutées, que cette précaution soit bien suivie, que ce travail mérite une sérieuse attention et qu'il doit être l'objet d'une étude approfondie.
Localisations
Cote / numéro : 
Académie des beaux-arts, 5 E 43
Source
source : Institut national d'histoire de l'art (France) - licence : Attribution 4.0 International (CC BY 4.0)
Commentaire interne
Base Envois de Rome FMP, fichier Documents.fp7, notice : £Rapport envois, primitif, 1861, sculpture£ Notice créée le 24/07/2002. Notice modifiée le : 29/06/2018. Rédacteur : Christiane Dotal.
Rédacteur
Christiane Dotal