Aller au contenu principal

Grammaire des arts du dessin. Architecture, sculpture, peinture. Jardins - gravure en pierres fines - gravure en médailles - gravure en taille-douce - eau-forte, manière noire, aqua-tinte - gravure en [...]

Statut
Publiée
Contributeur
Quantin, Stéphanie
Dernière modification
02/12/2021 14:29 (il y a plus de 2 ans)
Type d'oeuvre
Titres
Type de titre : 
Titre : 
Grammaire des arts du dessin. Architecture, sculpture, peinture. Jardins - gravure en pierres fines - gravure en médailles - gravure en taille-douce - eau-forte, manière noire, aqua-tinte - gravure en bois, camaïeu - gravure en couleurs - lithographie, par M. Charles Blanc, Ancien Directeur des Beaux-Arts.
Localisations
Type de Cote / numéro : 
Cote / numéro : 
4° M 18
Commentaires descriptifs
Commentaire descriptif : 
[4] p. (faux titre, titre), 720 p., [214] fig. gr. dont 1 fig. coul. (p. [598]).
Dimensions
Format : 
Largeur : 
18,5
Longueur : 
30
Unité de mesure : 
Représentations
Indexation RAMEAU : 
Créations / exécutions
Personne liée à l'oeuvre : 
Personne liée à l'oeuvre : 
Ve Jules Renouard
Rôle : 
Lieu de création : 
Commentaire Lieu de création : 
Paris
Type de date : 
Date de création : 
1867
Contenus Ouvrage
Contenu de l'ouvrage : 
"Table des propositions dont se compose la grammaire des arts du dessin et qui ont été développées dans cet ouvrage" (p. [715]-720] :
Livre premier. Architecture.
Annexe au livre premier. Jardins.
Livre deuxième. Sculpture.
Annexe au livre deuxième. Glyptique.
Livre troisième. Peinture.
Annexe au livre troisième. Gravure.
Note sur l'exemplaire : 
Un autre exemplaire identique cote 4° M 45 (au verso de la page de titre, tampon "Léandre Gravereaux Architecte").
Langue : 
Reliures
Reliure : 
Mauvais état (tranche détachée).
Sources en ligne
Date de consultation : 
12/07/2017
Url document source : 
Source
source : Institut national d'histoire de l'art (France) - licence : Attribution 4.0 International (CC BY 4.0)
Commentaire interne
Au lecteur (p. [1]-4) : "Ce livre est destiné à l'enseignement. Il a été composé pour ceux qui font leurs humanités et qui, au moment d'entrer dans la vie, aspirent à la connaître par son côté paisible et poétique. [...] Chose étrange ! la France, qui compte en ce moment dans son sein les plus habiles artistes du monde, est, en ce qui touche la connaissance de l'art, une des nations les plus arriérées de l'Europe, elle, si renommée, toutefois, pour la finesse de son jugement et pour la souveraineté de son goût.". "Qu'il nous soit permis de raconter ici à quelle occasion nous est venue l'idée du présent livre. Nous trouvant un jour à dîner avec de hauts magistrats, dans une des grandes villes de France, la conversation tomba sur les arts. Tous les convives en parlèrent, et non sans esprit, mais très diversement, chacun pensant avoir le droit de se retrancher dans son sentiment personnel, en vertu de l'adage : On ne peut disputer des goûts. En vain nous nous élevâmes contre ce faux principe, en disant que, même à table, il n'était pas admissible (...). Cependant, parmi les hommes éminents de la compagnie, il s'en trouva qui, un peu confus de ne pas avoir les notions les plus élémentaires de l'art, demandèrent s'il existait un livre où ces notions fussent présentées sous une forme simple, claire, et assez brève pour ménager le temps du lecteur. Nous répondîmes que ce livre n'existait point, et qu'au sortir du collège nous eussions été heureux nous-même (sic) de le rencontrer ; que beaucoup d'ouvrages avaient été composés sur le beau, qu'on avait écrit des traités sans nombre sur l'architecture, comme sur la peinture, et plusieurs volumes sur la statuaire, mais qu'il restait encore à concevoir un travail d'ensemble, un résumé lucide de toutes les idées que le monde a remuées ou que la méditation peut faire naître, touchant les arts du dessin. Ainsi nous fut suggérée la pensée de ce livre.". Vérifié avec l'ouvrage. MEL02_2011_CNAM_VN