Aller au contenu principal

Voyages métallurgiques, ou recherches et observation sur les mines & forges de fer, la Fabrication de l'acier, celle du fer-blanc, & plusieurs mines de charbon de terre, faites depuis l'année 1757 jus [...]

Statut
Publiée
Contributeur
Marquette, Isabelle
Dernière modification
02/12/2021 05:18 (il y a plus d’un an)
Titres
Type de titre : 
Titre : 
Voyages métallurgiques, ou recherches et observation sur les mines & forges de fer, la Fabrication de l'acier, celle du fer-blanc, & plusieurs mines de charbon de terre, faites depuis l'année 1757 jusque et y compris 1769, en Allemagne, Suéde, Norwege, Angleterre & Ecosse, suivies d'un mémoire sur la circulation de l'air dans les mines, et d'une notice sur la jurisprudence des mines de charbon dans le pays de Liège, la province de Limbourg et le Comté de Namur, avec figures, par feu M. Jars, de l'Académie royale des Sciences de Paris, de celle de Londres pour l'encouragement des Arts, & Associé de l'Académie des Sciences, Belles-Lettres et Arts de Lyon, dédiés à l'Académie royale des Sciences de Paris, et publiés par M. G. Jars, Correspondant de l'Académie Royale des Sciences de Paris, & Associé à celle de Lyon
Localisations
Type de Cote / numéro : 
Cote / numéro : 
Res 4° Fo 20
Commentaires descriptifs
Commentaire descriptif : 
Tome I : XXXII (faux-titre, titre, dédicace, préface, ""Eloge de M. Jars"", table des matières) - 416 p., X pl. depl.; tome II : XXVIII (titre, préface, table des matières. Les pages XXV-XXVIII sont placées entre les p. 610 et 611) - 612 p., 28 pl. dépl. ; tome III : VIII (titre, table des matières) - 568 p., 14 pl. dépl.
Dimensions
Format : 
Largeur : 
22
Longueur : 
29
Unité de mesure : 
Représentations
Indexation RAMEAU : 
Indexation RAMEAU : 
Créations / exécutions
Personne liée à l'oeuvre : 
Rôle : 
Personne liée à l'oeuvre : 
Rôle : 
Personne liée à l'oeuvre : 
Gabriel Renault
Rôle : 
Lieu de création : 
Commentaire Lieu de création : 
Lyon
Contenus Ouvrage
Note sur l'édition : 
Edition en 3 tomes.
Contenu de l'ouvrage : 
Tome I.
Premier mémoire, servant d'introduction; ou de dissertation sur le fer et l'acier
Deuxième mémoire. Description des mines et forges de fer et d'acier de la Styrie
Troisième mémoire. Description des mines et forges de fer et d'acier de la Carinthie
Quatrième mémoire. Sur les forges de fer et d'acier de Kleinboden au Tyrol
Cinquième mémoire. Sur une mine de fer de la Bohême, nommée Hulf Gottes Irgand
Sixième mémoire. Sur une fabrique de fer blanc, établie entre Heinrichs grün et Grastitz en Bohême
Septième mémoire. Description des mines et des fores de fer du Hartz et de celles de Blankenbourg dans le duché de Brunswick
Huitième mémoire. Sur les principales mines et forges de fer de la Suède
Neuvième mémoire. Sur les principales forges de fer de la Norvège
Dixième mémoire sur les mines de charbon de Neucastle en Angleterre
Onzième mémoire sur divers établissements du duché de Neucastle.
Douzième mémoire sur diverses mines de charbon, quelques forges de fer et autres établissements utiles d'Angleterre
Treizième mémoire sur les mines de charbon et les forges de fer de l'Ecosse
Quatorzième mémoire sur plusieurs mines de charbon, et quelques forges de fer d'Allemagne et des Pays-Bas
Quinzième mémoire sur la manière de préparer le charbon minéral, autrement appelé Houille, pour le substituer au charbon de bois dans les travaux métallurgiques
Seizième mémoire contenant des observations sur la circulation de l'air dans les mines, et les moyens qu'il faut employer pour l'y maintenir
Explication des figures
Notice de la Jurisprudence du pays de Liège
Règlement général en matière de houillerie
Renouvellement des chartes
Ordonnances rendues en Suède sur la police des mines

Tome II
Premier mémoire servant d'introduction, élémens de la géométrie souterraine, théorique et pratique
Deuxième mémoire. Mines d'or et d'argent de la Suède et du Tirol
Troisième mémoire sur les mines d'or, d'argent et de plomb de la Norvège
Quatrième mémoire, sur les mines d'or et d'argent de la Hongrie
Cinquième mémoire. Description des bocards et des laveries de Schemnitz, des mines des environs et de celles de Cremnitz
Sixième mémoire, sur les divers procédés que l'on emploie à Schemnitz pour la fonte des minerais d'or et d'argent et sur la mine d'argent d'Annaberg
Septième mémoire, sur les mines d'or, d'argent et de mercure du Pérou
Huitième mémoire, sur les mines d'or, argent, cuivre et plomb du Hartz, dans l'électorat d'Hanovre et le duché de Brunswick
Neuvième mémoire, sur les bocards et laveries du haut Hartz, la livraison des minerais aux fonderies, leur grillage, leur fonte, l'affinage du plomb et des mattes, la révivification de la litharge et le raffinage de l'argent
Dixième mémoire sur l'administration et économie des mines du Hartz
Onzième mémoire, sur les mines d'argent, cuivre et plomb de Freyberg en Saxe et de leur exploitation
Douzième mémoire, sur l'administration générale des fonderies royales de Saxe, et des opérations qui s'y font
Treizième mémoire, sur les mines d'argent et cuivre du comté de Mansfeld
Quatorzième mémoire, sur les mines d'argent, plomb, bismuth et cobolt des hautes montagnes de la Saxe et de celles de la Bohême, avec la description des fabriques d'azur et des mines de mercure d'Ydria dans le Frioul, suivie du procédé de cinabre en Hollande
Quinzième mémoire, sur les mines de plomb d'Angleterre, leur fonte et l'affinage pour en extraire l'argent, celles de plomb à crayons dans le comté de Cumberland, avec la description d'une mine de plomb du comté de Namur, suivie des procédés des Hollandois et des Anglois pour fabriquer la céruse, le blanc de plomb et le minium

Tome III.
Premier mémoire, sur les mines de cuivre tenant argent, de la Hongrie, de la Bohême et du Tirol
Deuxième mémoire, sur les mines de cuivre les plus importantes de la Suède
Troisième mémoire, sur les mines de cuivre d'Angleterre et du haut et bas Hartz, celles de cuivre et d'argent du pays de Hesse, la pierre calaminaire, différentes fabriques de laiton, procédé du laiton avec la blende, et vernis pour donner la couleur d'or aux ouvrages en cuivre jaune
Quatrième mémoire. Méhode avantageuse de griller les mines de cuivre pauvres, mise en pratique aux mines de Chessy dans le Lyonnois
Cinquième mémoire. Description d'un grand fourneau à raffiner le cuivre, construit au mois d'Août 1755, dans la fonderie des mines de Chessy en Lyonnois, dans lequel on raffine tout le cuivre provenant desdites mines, et de celles de Saint-Bel
Sixième mémoire, sur une nouvelle machine à moulettes
Septième mémoire, sur les mines d'étain des hautes montagnes de la Saxe, celles de la Bohême et de la province de Cornouaille en Angleterre
Huitième mémoire, sur les différentes monnoies et sur les opérations qui s'y font
Neuvième mémoire. Observations métallurgiques sur la séparation des métaux, la méthode la plus avantageuse de traiter les minerais d'argent et de cuivre, et de faire le départ, par la voie sèche, des matières d'argent et cuivre tenant or
Dixième mémoire, sur plusieurs mines et fabriques d'alun, les mines de pyrites; différentes fabriques de soufre, de vitriol et d'huile de vitriol d'Angleterre, de Saxe, de Suède et de Norvège, du pays d'Hesse, de celui de Liège et de la Hongrie, terminé par le procédé des Hollandois pour la purification du camphre
Onzième mémoire, sur les mines de sel du Tirol, celles de l'Angleterre, l'évaporation de l'eau de la mer pour en extraire le sel; la purification du sel marin en Hollande, et sur différentes salines d'Allemagne
Douzième mémoire, sur les fabriques de poteries d'Angleterre, celles des pipes, des briques et des tuiles en Hollande
Treizième mémoire, sur la jurisprudence des mines de Saxe et des différens états de l'impératrice reine de Hongrie
Note sur le contenu : 
Tome I : Certaines planches sont signées : "Louis Le Grand sc."
Tome II : Les planches sont signées "Bernard direxit"
Tome III : Les planches sont signées "Bernard direxit"
Langue : 
Source
source : Institut national d'histoire de l'art (France) - licence : Attribution 4.0 International (CC BY 4.0)
Commentaire interne
"Un ministre éclairé, embrassant dans ses vues patriotiques tous les qui peuvent augmenter la puissance et les forces de l'Etat, a reconnu, dans ce siècle, l'importance des mines nationales, et la nécessité d'une métallurgie raisonnée et soumise à des principes, que l'expérience, la Chimie et plusieurs parties de la physique peuvent seules établir solidement. Le ministre s'est donc empressé d'animer et de protéger l'étude de cette science. Mais, convaincu que la théorie ne seroit qu'un spéculation infructueuse, sans la connaissance de la pratique, il a porté ses vues plus loin; le même esprit qui l'avoit engagé à faire voyager les philosophes, pour déterminer la figure extérieure de la terre, lui fit penser que les voyages pouvoient seuls former des élèves, pour perfectionner l'art d'extraire et de travailler les métaux ensevelis dans sa profondeur. Mon frère avoit été instruit des principes sous les meilleurs maîtres, et par plusieurs années d'application. En 1757, on jetta les yeux sur lui, pour aller en Allemagne, avec M. Duhamel, qui avoit fait les mêmes études, visiter les mines de la Saxe, de l'Autriche, de la Bohême, de la Hongrie, du Tyrol, de la Carinthie et de la Styrie; l'année suivante il fut chargé d'aller examiner celles d'Angleterre et d'Ecosse. En 1766, il fut envoyer dans le Nord, j'eus l'avantage de l'accompagner dans ce voyage, de visiter et d'observer avec lui, les principales exploitation du Hartz, du Comté de Mansfield, de la Suède et de la Norwege.. Dans le cours de ses voyages, M. Jars se fit un devoir de rendre compte au ministre, de ses observations et de ses recherches; mais ce travail, entrepris au milieu des fatigues qu'entraînent de pareils voyages, n'étoit que l'esquisse de ce qu'il convenoit de faire pour mettre ses écrits en état de paroître. Le ministre désiroit depuis long-temps qu'il les publiât, animé du zèle qu'inspire la reconnaissance et l'envie d'être utile, il n'avoit rien négligé à cet égard; mais interrompu par ses diverses commissions, dont on l'honorait, son travail avoit été repris et suspendu, lorsque la mort vint terminer sa carrière"" (tome I, Préface, p. VII-IX). ""Nous avions déjà annoncé dans la préface du premier volume, que le choix de M. Trudaine tomba sur MM. Jars et Duhamel; ils commencèrent en 1757 par la Saxe, la Bohême, l'Autriche et la Hongrie, et terminèrent leur tournée en 1759 par le Tirol, la Styrie et la Carinthie. En l'année 1765, M. Jars fut seul chargé de visiter les mines de l'Angleterre et de l'Ecosse, et en 1766, j'eus l'honneur de participer à la confiance dont le Ministère l'avoit honorer" (tome II, Préface, p. IX).
Vérifié avec l'ouvrage. MEL02_2011_CNAM