Aller au contenu principal

Visualiser la théorie : usages des théories postcoloniales dans les pratiques curatoriales de l’art contemporain depuis les années 1980.

Allain Bonilla, Marie-Laure
Statut
Publiée
Contributeur
lduflos
Dernière modification
01/12/2021 06:33 (il y a plus de 2 ans)
Type de document
Référence complète
Allain Bonilla, Marie-Laure. Visualiser la théorie : usages des théories postcoloniales dans les pratiques curatoriales de l’art contemporain depuis les années 1980. Sous la dir. d'Elvan Zabunyan. Thèse soutenue : Hist. art : Rennes II, 2014.
Auteurs
Nom de l'auteur : 
Allain Bonilla, Marie-Laure
Rôle : 
Nom de l'auteur : 
Zabunyan, Elvan
Ouvrages
Titre ouvrage : 
Visualiser la théorie : usages des théories postcoloniales dans les pratiques curatoriales de l’art contemporain depuis les années 1980.
Descriptions
Résumé : 
Cette thèse se veut une réflexion sur l’articulation entre les théories postcoloniales et les pratiques curatoriales de l’art contemporain ; elle cherche en effet à souligner les perméabilités et la relation dialogique qui se sont instaurées entre celles-Ci. Il ne s’agit pas d’expliquer les théories postcoloniales appliquées aux pratiques curatoriales et d’en donner une sorte de mode d’emploi, mais plutôt de les visualiser. Par visualiser nous n’entendons pas illustrer, ou fournir une translittération de la théorie, mais bien donner à voir les différents développements et incarnations de celle-Ci. Les contextes britannique et américain des années 1980 et du début des années 1990 font l’objet de la première partie de la thèse dans la mesure où tous deux sont à la fois les lieux d’émergence des théories postcoloniales et des sociétés clés de l’histoire coloniale. La deuxième partie s’attache à la seconde moitié des années 1990 et au début des années 2000, un moment où les théories postcoloniales deviennent des outils indissociables de l’analyse de la globalisation. Enfin, la troisième partie propose d’envisager un monde post-Occidental au XXIe siècle, post-Occidental dans le sens où l’éclatement de la notion de centre/périphérie nécessite des déplacements et des réajustements épistémologiques dont les expositions d’art contemporain sont d’actifs vecteurs, particulièrement celles cherchant à articuler un propos postcolonial
Indexations
Date indexée : 
Après 1980 - Après 1980
Source
source : Institut national d'histoire de l'art (France) - licence : Attribution 4.0 International (CC BY 4.0)