Aller au contenu principal
Statut
Publiée
Contributeur
Quillot, Anne
Dernière modification
25/02/2022 08:39 (il y a 4 mois)
Type de personne
Noms
Nom : 
Truchot
Prénom : 
Pierre
Sexe : 
Nom : 
Truchot
Prénom : 
Pierre Étienne
Naissance et mort
Date de naissance : 
1 novembre 1894
Lieu de naissance : 
Date de mort : 
7 décembre 1970
Biographie
Commentaire biographique : 
Biographie rédigée par Marie-Laure Crosnier Leconte

Matricule de l’Ecole des Beaux-Arts : 6912. Pierre Étienne Truchot, né à Langres (Haute-Marne) le 1er novembre 1894, fils de Pierre Victor Truchot 38 ans professeur de dessin, et de Françoise Joséphine Augustine Berthe Boigegrain 27 ans, élève de Charles Lemaresquier (en décembre 1911), a tenté l'admission en décembre 1911, et élève de Georges Gromort (à l'atelier le 24 mai 1913), admis en 2è classe le 4 juillet 1913, obtient un total de 20 ½ valeurs dont 1 3è Médaille en dessin, élève de Victor Laloux, a été blessé en 1915 durant sa mobilisation dans la 2è Compagnie du 21è Régiment d'Infanterie, 1è classe le 13 avril 1920, subventionné par la préfecture de la Haute-Marne en 1920 et 1921, obtient un total de 11 valeurs dont 1 2è Médaille en dessin, diplômé le 9 novembre 1926 (134è promotion, Une maison normande pour un herbager) (architecte à Paris 18è, ministère de l'Air [en 1949], Rueil-Malmaison, Hauts-de-Seine [en 1967], domicilié à Paris 16è [en 1970]; marié à Langres en 1922 avec Mariette Eugénie Mailfer; Croix de guerre, chevalier de la Légion d'honneur (décret du 31 juillet 1936, ministère de l'Air); mort à Paris 12è le 7 décembre 1970; Archives nationales de France, AJ/52/599, dossier d’élève, et 19800035/1031/18976, Légion d'honneur)
Parcours
Date d'entrée / sortie dans l'école : 
4 juillet 1913
Sujet concours admission : 
Une Mairie avec écoles<br>Athènes au Ve siècle : ses plus grands hommes et ses plus beaux monuments
Sujet du diplôme : 
Une maison normande pour un herbager
Matricule : 
6912
N° de promotion : 
134
Commentaire Parcours : 
La première date de présence (la seule parfois) est celle du concours d'admission et la seconde date celle de la dernière mention de présence de l'élève à l'Ecole.
Source
source : Institut national d'histoire de l'art (France) - licence : Attribution 4.0 International (CC BY 4.0)