Aller au contenu principal

Association rhénane des amis des arts

Statut
Publiée
Contributeur
lmarqua2
Dernière modification
02/12/2021 07:02 (il y a 7 mois)
Noms
Nom : 
Association rhénane des amis des arts
Nom : 
Rheinischer Kunstverein
Qualificatif : 
Organismes
Date création / fermeture établissement : 
1836 - Après 1873
Commentaire historique : 
Cette société, conçue à Heidelberg en 1836 sur l'initiative de Jean-Frédéric Bruch et du professeur C. Frommel de Karlsruhe, fonctionne comme une association fédératrice de sociétés ayant le même objectif et connaissant les mêmes difficultés. L’Association rhénane des amis des arts regroupe ainsi cinq, puis sept sociétés implantées dans la région du Rhin : les Kunstverein ou Kunstgesellschaften de Mayence, de Darmstadt, de Mannheim, de Karlsruhe, de Stuttgart, de Fribourg et la société des amis de arts de Strasbourg.
Strasbourg adhère à l’association en 1836 et participe à toutes les expositions jusqu’en 1866. En effet, chaque année les Sociétés s’associent pour organiser une exposition commune, circulant entre mai et septembre dans toutes les villes adhérentes.
En 1866, une nouvelle directive du règlement commun contraint les villes à se doter d’un lieu d’exposition permanent afin de recevoir dans les meilleures conditions les envois des villes membres. Strasbourg ne possédant pas de locaux adéquats, elle emploie ce prétexte pour quitter le groupe. Derrière ce motif arrangeant, se trouvent des raisons plus stratégiques. L’omniprésence de la production allemande durant les expositions et l’absence d’achat d’œuvres françaises par les Sociétés allemandes désavantagent les artistes qui, au fur et à mesure des années, se désengagent en n’envoyant plus leur production. Seuls des artistes alsaciens continuent d'alimenter les cimaises de ces expositions.

Association rhénane pour l’encouragement des beaux-arts : dénomination à sa fondation.
Commentaire Organismes : 
Tous les ans, au mois d’octobre, les délégués des cinq villes se réunissent en comité central dans la ville où s’achève l’exposition. C’est aussi l’occasion de changer de présidence par l’organisation d’élection.
Adresses
Commentaire Ville : 
Mayence, Karlsruhe, Darmstadt, Mannheim, Strasbourg. En 1846, Stuttgart et Fribourg rejoignent l'Association.
Evénements
Type d'événement : 
Lien événement institutionnel : 
Le but de l’Association est d’organiser sur les rives du Rhin des expositions annuelles et internationales se déroulant successivement dans les villes adhérentes, ouvertes des mois de mai à septembre. Pour illustrer la circulation des œuvres entre les différentes villes, prenons l’année 1858 pour exemple. Du 15 avril au 9 mai 1858, la première étape se fait à Fribourg ; en juin à Karlsruhe ; du 15 juillet au 2 août à Mayence ; puis en août à Darmstadt ; avant que l’exposition ne termine son périple du 5 au 26 septembre à Mannheim.
Cette association a l’avantage de mutualiser les frais d’envoi et de retour des œuvres, permettant de fait aux Sociétés d’augmenter leur budget alloué à l’achat. Un appel aux artistes est diffusé dans les journaux locaux.
La première exposition a lieu en avril 1837 à Darmstadt et se poursuit en mai à Mannheim, en juillet à Strasbourg et en août à Mayence.
Type d'événement : 
Lien événement institutionnel : 
Chaque Société, selon les clauses contenues dans ses statuts, organise la distribution des lots acquis à l’occasion des expositions.
Type d'événement : 
Lien événement institutionnel : 
Lors des expositions collectives et itinérantes, le comité de chaque Société fait l’acquisition d’une ou de plusieurs œuvres qui restent la propriété inaliénable de ladite Société.
Thèmes d'étude
Secteur fondamental d'étude : 
Commentaire Thèmes d'étude : 
Le principe de l’Association rhénane repose sur une émulation artistique fraternelle. Avec la participation de Strasbourg, l’ambition se décale. Les envois strasbourgeois font la promotion de l’art français face à l’art allemand. Cette concurrence encourage de fait les propos nationalistes.
Bibliographies / archives
Source
source : Institut national d'histoire de l'art (France) - licence : Attribution 4.0 International (CC BY 4.0)
Rédacteur
Katia Schaal