Aller au contenu principal
Statut
Publiée
Contributeur
Quillot, Anne
Dernière modification
25/02/2022 08:33 (il y a 6 mois)
Type de personne
Noms
Nom : 
Papet
Prénom : 
Jean
Sexe : 
Nom : 
Papet
Prénom : 
Hector Jean
Naissance et mort
Date de naissance : 
9 septembre 1889
Lieu de naissance : 
Commentaire Naissance : 
Père : Papet, Frédéric Édouard (avocat) ; Frère : Papet, André [1881-1915]
Date de mort : 
27 février 1965
Biographie
Commentaire biographique : 
Biographie rédigée par Marie-Laure Crosnier Leconte :

Matricule de l’Ecole des Beaux-Arts : 6760. Hector Jean Papet, né à La Tronche (Isère) le 9 septembre 1889, fils de Frédéric Édouard Papet 45 ans avocat, et de Julie Amélie Marguerite Blanchet 34 ans, frère d'André Papet (1881-1915) architecte, élève de Georges Gromort (en décembre 1911, à l'atelier le 29 mai 1912), a tenté l'admission en décembre 1911, admis en 2è classe le 6 juillet 1912, obtient un total de 22 valeurs dont 2 3è Médailles en mathématiques et géométrie descriptive, marié à Paris 8è le 22 mai 1918 avec Marguerite Marie Madeleine Raimbert, 1è classe le 4 mai 1920, obtient un total de 11 valeurs dont 1 2è Médaille en modelage, 1è Médaille et 1er Prix Rougevin ex aequo le 8 février 1921, diplômé le 21 février 1922 (119è promotion, La Tribune Réservée d'un champs de Courses), dernière mention le 7 juin 1922, Prix Julien Guadet le 7 juin 1922 (architecte à Paris 8è; architecte des Bâtiments civils et Palais nationaux, conseiller technique pour le Doubs et le Jura; architecte avec André Raimbert (1865-1927) des courses de Maisons-Laffitte et d’Enghien, plans des nouvelles tribunes de l'hippodrome d'Heliopolis, Égypte, boxes pour le centre d'entraînement hippique de Cannes (Alpes-Maritimes), hippodrome de Clairefontaine à Deauville (Calvados), inauguré en 1928, hippodrome des Flandres au Croisé Laroche près Lille (Nord), nouvelles tribunes aux hippodromes d'Enghien (Val-d'Oise) et de Nort-sur-Erdre (Loire-Atlantique), architecte conseil pour la construction de l'hippodrome d'Hiversun (Pays-Bas); 5 hôtels particuliers à Neuilly, Hauts-de-Seine, 2 immeubles de rapport à Paris 17è, école d'électricité à Malakoff (Hauts-de-Seine), reconstruction du golfe de la Boulie (Versailles, Yvelines), internat du lycée de jeunes fille de Besançon (Doubs); expose au Salon des artistes français à Paris en 1923, La tribune réservée d'un champ de courses, mention honorable; [expose au 8è Salon de la Société française des Urbanistes en 1942, Centre scolaire d'éducation physique Porte de Brancion ?]; conseiller technique des constructions scolaires; membre de la S.A.D.G. en 1922, figure encore dans l'annuaire 1962; Croix de guerre 14-18, chevalier de la Légion d'honneur (décret du 26 janvier 1956, ministère de l'Éducation nationale); mort à Paris 8è le 27 février 1965; Archives nationales de France, AJ/52/431, dossier d’élève, et 19800035/655/75439, Légion d'honneur)
Concours
Concours : 
Date de jugement : 
8 février 1921
Commentaire Concours / jugement : 
Classement : 1ère médaille et 1er prix
Concours : 
Date de jugement : 
7 juin 1922
Parcours
Date d'entrée / sortie dans l'école : 
6 juillet 1912 - 7 juin 1922
Sujet concours admission : 
Une Piscine et ses dépendances
Sujet du diplôme : 
La Tribune Réservée d'un champs de Courses
Date du diplôme : 
7 juin 1922
Matricule : 
6760
N° de promotion : 
119
Date de passage en première classe : 
4 mai 1920
Commentaire Parcours : 
La première date de présence (la seule parfois) est celle du concours d'admission et la seconde date celle de la dernière mention de présence de l'élève à l'Ecole.
Ateliers
Date de présence : 
29 mai 1912
Source
source : Institut national d'histoire de l'art (France) - licence : Attribution 4.0 International (CC BY 4.0)