Aller au contenu principal

Delamarre, Jean François

Statut
Publiée
Contributeur
ebesson
Dernière modification
02/12/2021 07:31 (il y a environ 2 ans)
Type de personne
Type de personne : 
Noms
Nom : 
Delamarre
Prénom : 
Jean François
Sexe : 
Naissance et mort
Date de naissance : 
3 mai 1937
Lieu de naissance : 
Biographie
Commentaire biographique : 
Biographie rédigée par Marie-Laure Crosnier Leconte :

Matricule de l’Ecole des Beaux-Arts : 13151. Jean François Delamarre, né à Paris 15è le 3 mai 1937, fils de Raymond Henri Philippe Delamarre (1890-1986) sculpteur et médailleur (Grand Prix de Rome de sculpture en 1919), et de Marie Élisabeth Sophie Bernadette Brunhes [Mariel Jean-Brunhes Delamarre (1905-2001) géographe et ethnologue], frère puîné de Béatrice Delamarre (1928-ap. 2011) architecte, épouse d’Yves Levard (1924-1994) architecte, élève au lycée Buffon à Paris, bachelier ès-mathématiques, élève d’André Leconte (admis dans l’atelier le 10 octobre 1955, AJ/52/1353) et Michel Marot, admis en 2è classe le 4 juillet 1956 (avec 665 points), 1è classe le 24 novembre 1960, obtient 1 Seconde Médaille en projet rendu en mars 1962, 1 Seconde Médaille en esquisse en juin 1963, et 1 Seconde Médaille et 3è Prix des anciens élèves américains de l'atelier Laloux le 16 juin 1964 (Une exposition internationale de la route), admis au 3è essai (24 heures) du Concours de Rome en juin 1964, épouse en 1964 Nicole Porcher, fille de Jean Porcher, chartiste et pensionnaire à l’École française de Rome, affecté pendant son service militaire en 1964-65 au Service des fortifications et travaux de l’Armée, diplômé de l’Institut d’urbanisme de l’Université de Paris, voyage en Allemagne en 1961, au Cambodge et au Japon en 1962, service militaire en 1964-65, diplômé le 21 février 1968 (Un foyer pour élèves et étudiants handicapés physiques, mention assez bien), voyages en Hollande, Suède, Finlande et Danemark en 1968 (architecte à Melun, Seine-et-Marne en 1968; engagé à l’atelier d’urbanisme de l’Institut d’aménagement et d’urbanisme de la Ville de Paris (IAURP, puis IAURIF) à Melun; classé second au concours des Urbanistes de l’État en 1970; nommé à Aix-en-Provence, Bouches-du-Rhône, responsable du service de l’urbanisme au Centre d’Études techniques de l’Équipement, de 1971 à 1974; à Metz, Moselle, de 1974 à 1981, chef de l’Agence d’urbanisme de l’agglomération messine (AGURAM); à Auxerre, Yonne, de 1981 à 1986, responsable de l’Urbanisme opérationnel et de la construction (UOC) à la Direction départementale de l’équipement (DDE) de l’Yonne; à Jouy-en-Josas, Yvelines, à partir de 1986, affecté au Conseil général des Ponts et Chaussées, Mission d’inspection spécialisée des HLM (MIS HLM, devenue MILOS), pendant six ans, puis à la Mission d’inspection générale territoriale (MIGT) à Boulogne-Billancourt; puis inspecteur général de la Construction; passe ses trois dernières années de carrière à l’Inspection générale de l’Écologie; encore vivant en 2011; Archives nationales de France, AJ/52/1423, dossier d’élève)
Parcours
Date d'entrée / sortie dans l'école : 
4 juillet 1956 - 21 février 1968
Sujet concours admission : 
Un pavillon
Sujet du diplôme : 
Un foyer pour élèves et étudiants handicapés physiques
Date du diplôme : 
21 février 1968
Matricule : 
13151
Date de passage en première classe : 
24 novembre 1960
Source
source : Institut national d'histoire de l'art (France) - licence : Attribution 4.0 International (CC BY 4.0)