Aller au contenu principal
Statut
Publiée
Contributeur
Quillot, Anne
Dernière modification
02/12/2021 18:44 (il y a 10 mois)
Type de personne
Noms
Nom : 
Lambelet
Prénom : 
Ernest
Sexe : 
Nom : 
Lambelet
Prénom : 
Louis Ernest
Naissance et mort
Date de naissance : 
15 mai 1872
Lieu de naissance : 
Date de mort : 
2 mai 1928
Lieu de mort : 
Biographie
Commentaire biographique : 
Biographie rédigée par Marie-Laure Crosnier Leconte :

Matricule de l'Ecole des Beaux-Arts : 4564. Louis Ernest Lambelet, né au Locle (canton de Neuchâtel, Suisse) le 15 mai 1872, fils de Louis Frédéric Lambelet (1842-1918) notaire, et de Emma Theis, entre dans un bureau d'architecte à Neichâtel en 1888, présenté par la légation de Suisse en France le 9 juin 1891 (recommandé par son oncle le président du Conseil d'état du canton de Neuchâtel), élève de Paul Blondel (à l'atelier le 11 juin 1891), Georges Scellier de Gisors et Alphonse Defrasse, a tenté l'admission en février et juin 1892, et février et juin 1893, admis en 2è classe le 24 mars 1894, obtient un total de 21 valeurs, 1è classe le 30 novembre 1897, obtient un total de 13 ½ valeurs, stages en France et en Italie, construit le palais de la Bulgarie à l'Exposition universelle de Paris en 1900 (en collaboration), diplômé le 21 juin 1901 (55è promotion, Une maison d'habitation), décline une offre qui lui est faite pour travailler en Europe orientale (architecte à La Chaux-de-Fonds, canton de Neuchâtel, actif au Locle; hôpital d'enfants et nouvel Hôtel des postes de la Chaux-de-Fonds; villas, s en 1899, Rue à Boningen, Suisse; Glacières à Chaville; Eglise de Payerne, Suisse, et 1900, Trois coins de rue à Sion, Suisse, aquarelle; conseiller écouté au sein des commissions dont il fait partie; membre du Conseil général en 1918, vice-président en 1924, président en 1925-26; également aquarelliste; membre de l'Association des anciens élèves de l'École des Beaux-Arts de Paris, Architectes Suisses ou résidant en Suisse, de la Société suisse des ingénieurs et des architectes, section de la Chaux-de-Fonds, et de la S.A.D.G. en 1905, figure encore dans l'annuaire 1914; marié à Eugénie Garnier (née vers 1871) institutrice, un fils né en France en 1897; mort à La Chaux-de-Fonds le 2 mai 1928 à la suite d'un accident; Archives nationales de France, AJ/52/407, dossier d’élève; Delaire, 1907; notice nécrologique dans le Bulletin technique de la Suisse romande, 54, 21, 1927, p. 254-55, en ligne sur retro.seals.ch, et dans la Schweireirische Bauzeitung, 92, 12, 22 septembre 1928, p. 153, en ligne sur retro.seals.ch;; notice biographique par Patrice Allanfranchini, in Isabelle Rucki et Dorothée Huber, éd., Architektenlexikon der Schweiz 19./20. Jahrhundert, Bâle, Birkhäuser, 1998, p. 330; INSA, VI, 1991; AKLONLINE)
Parcours
Date d'entrée / sortie dans l'école : 
24 mars 1894
Sujet concours admission : 
Une Grotte<br>Dessin d'après un vase antique, modelage d'après une feuille ornementale
Sujet du diplôme : 
Une maison d'habitation
Matricule : 
4564
N° de promotion : 
55
Date de passage en première classe : 
30 novembre 1897
Commentaire Parcours : 
La première date de présence (la seule parfois) est celle du concours d'admission et la seconde date celle de la dernière mention de présence de l'élève à l'Ecole. Présenté par : Légation de Suisse
Source
source : Institut national d'histoire de l'art (France) - licence : Attribution 4.0 International (CC BY 4.0)