Aller au contenu principal

Hallier, Gilbert

Statut
Publiée
Contributeur
ebesson
Dernière modification
01/12/2021 23:10 (il y a environ 1 an)
Type de personne
Type de personne : 
Noms
Nom : 
Hallier
Prénom : 
Gilbert
Sexe : 
Nom : 
Hallier
Prénom : 
Gilbert Louis Alphonse
Naissance et mort
Date de naissance : 
13 avril 1923
Lieu de naissance : 
Biographie
Commentaire biographique : 
Biographie rédigée par Marie-Laure Crosnier Leconte :

Matricule de l’Ecole des Beaux-Arts : 10226 bis. Gilbert Louis Alphonse Hallier, né à Cuts (Oise) le 13 avril 1923, fils de Georges Hallier architecte à Bayeux [architecte de la ville et des hospices de Bayeux], et de Germaine Borbeau, élève au collège Sainte-Marie à Caen, élève de Henri Gautruche à l'École spéciale d'architecture, diplômé de l'École spéciale d'architecture (certificat de l'École en date du 5 février 1945), élève d'Auguste Perret, admis en 2è classe le ? 1945, 1è classe le ?, Prix Bouwens de l'Académie d'architecture en 1944, diplômé le 24 juillet 1945 (192è promotion, Un centre intellectuel à Bayeux, mention très bien, Médaille du meilleur diplôme de la S.A.D.G. en 1945), élève à l'Institut des hautes études marocaines de Rabat (Maroc), élève à l'Institut d'urbanisme de l'Université de Paris, élève du cours supérieur de Conservation des monuments anciens, Médaille d'or des Hautes-Études d'architecture en 1952 (architecte et urbaniste à Bayeux, Calvados, de 1945 à 1953; puis à Rabat, Maroc [en 1961-62]; architecte-conseil du Remembrement, urbaniste-conseil du Groupement d'urbanisme de Bayeux; édifices publics et constructions privées dans l'arrondissement de Bayeux, reconstruction partielle d'Isigny et de Trévières, plan directeur du groupement d'urbanisme de Bayeux, plans d'urbanisme de Bayeux et de communes rurales du Calvados; inspecteur des Monuments historiques du Maroc de 1953 à 1959, architecte en chef du Service des antiquités du Maroc de 1959 à 1962; participe au concours international de 1951 pour le palais impérial d'Addis-Abéba, restauration des remparts de Rabat, de la nécropole de Chellah, de la médersa de Salé, de la forteresse de Mehdia, de la cité portugaise de Mazagan, de la forteresse de Mehdia; puis à Aix-en-Provence, Bouches-du-Rhône [entre 1973 et 1984], Institut d'archéologie méditerranéenne, Université de Provence; chargé de recherches au C.N.R.S. en 1962-69, maître de recherches en 1969-79, sous-directeur de l'Institut de recherches en 1979-85, directeur de recherches; expert consultant de l'Unesco pour la Tunisie en 1967; études et publications sur des sites antiques au Maroc, en Algérie, Lybie, Turquie, Italie et France; membre de la S.A.D.G. en 1946, figure encore dans l'annuaire 1973, de la Société française des urbanistes, membre du Rotary-Club de Rabat; chevalier de l'Ordre national du Mérite, Médaille d'or des Hautes-études d'architecture en 1952; figure encore au Who's Who in France, éd. 1994; Archives nationales de France, 19920445/136, dossier d'élève, ne contient pas de feuille de valeurs; fonds aux Archives départementales du Calvados, sous-série 90 F)
Parcours
Date d'entrée / sortie dans l'école : 
1945 - 24 juillet 1945
Sujet du diplôme : 
Un centre intellectuel à Bayeux
Date du diplôme : 
24 juillet 1945
Matricule : 
10226 bis
Source
source : Institut national d'histoire de l'art (France) - licence : Attribution 4.0 International (CC BY 4.0)