Aller au contenu principal

Robert, Louis

Statut
Publiée
Contributeur
INHA 2001
Dernière modification
16/11/2022 15:00 (il y a 13 jours)
Type de personne
Type de personne : 
Noms
Nom : 
Robert
Prénom : 
Louis
Sexe : 
Nationalité : 
Naissance et mort
Date de naissance : 
15 février 1904
Lieu de naissance : 
Commentaire Naissance : 
1904-02-15
Date de mort : 
31 mai 1985
Lieu de mort : 
Professions / activités
Date d'activité : 
1927 - 1932
Commentaire Professions / activités : 
Ecole française d'Athènes, membre
Date d'activité : 
1939
Commentaire Professions / activités : 
Collège de France, professeur
Prix et distinctions
Prix / distinction : 
Biographie
Commentaire biographique : 
Epigraphiste et archéologue français, spécialisé sur la période de l'Antiquité classique. Etudes à Limoges puis au lycée Louis-Le-Grand à Paris. Elève de l'épigraphiste et historien Maurice Holleaux (voir fonds Holleaux 091), membre de l'Ecole française d'Athènes (EFA), c'est vers l'Asie mineure que Louis Robert oriente rapidement l'essentiel de ses recherches. Après des premières missions sur le terrain dans les années 1930, Louis Robert parcourt régulièrement la Turquie après la 2nde guerre mondiale avec son épouse, Jeanne, qui partage sa vie et ses travaux. Nommé professeur au Collège de France à l'âge de 35 ans, il profite de ses congés pour mener à bien ses missions d'exploration archéologique puis de fouilles (Claros, Amyzon). En 1965 il est nommé Directeur de l'Institut français d'archéologie d'Istanbul, poste qu'il occupe durant 8 ans (à noter que la fonction n'impliquait pas d'obligation de résidence). Auteur de nombreux travaux d'épigraphie grecque et d'histoire ancienne, il s'occupe en outre avec sa femme durant près d'un demi-siècle du fameux «Bulletin épigraphique» paraissant dans la Revue des études grecques.
Chronologie rapide :
1924 : entrée à l'Ecole normale supérieure
1931 : membre de l'Ecole française d'Athènes (missions d'exploration à Delphes, Thèbes, en Phocide, Mégaride, Anatolie, dans les îles)
1932 et 1934 : missions en Asie mineure de l'American association for archaeological researches in Asia minor
1932 : Directeur d'étude à l'Ecole pratique des hautes études (EPHE)
1938 : mariage avec Jeanne Vanseveren, qui collabore à ses travaux
1939 : professeur au Collège de France (chaire d'épigraphie et antiquités grecques ; succède à M. Holleaux, mort en 1932), parcours avec sa femme l'Anatolie et publie avec elle plusieurs ouvrages
1950-1961 : fouilles le sanctuaire d'Apollon à Claros (avec J. Robert et R. Martin) et à Amyzon (Carie)
1956-1964 : Directeur de l'Institut français d'archéologie d'Istanbul
1948 : élection à l'Académie des inscriptions et belles-lettres
1965 : voyage archéologique en Albanie avec sa femme
1985 : décès
Evénements
Date de l'événement : 
1927 - 1932
Lieu de l'événement : 
Lien événement institutionnel : 
Raison du séjour : École française d'Athènes, membre
Thèmes d'étude
Période étudiée : 
Aire géographique étudiée : 
Secteur fondamental d'étude : 
Commentaire Thèmes d'étude : 
inscriptions ; monnaies ; sanctuaire d'Apollon à Claros
Ensembles / rapports
Type de lien horizontal : 
Commentaire Type de lien horizontal : 

Louis Robert est l'élève de Maurice Holleaux.

Bibliographies / archives
Commentaire Bibliographies / archives : 
p. 142-146
Sources en ligne
Référence de notice : 
11922184
Date de consultation : 
05/01/2011
Source
source : Institut national d'histoire de l'art (France) - licence : Attribution 4.0 International (CC BY 4.0)
Commentaire interne
Notice validée le : 10/08/2006
Notice validée par : Popelard (provient du Répertoire des Historiens d'art)
(RHA)