Aller au contenu principal

Société Vosgienne d'Art

Statut
Publiée
Contributeur
kschaal
Dernière modification
01/12/2021 15:27 (il y a 10 mois)
Noms
Nom : 
Société Vosgienne d'Art
Organismes
Date création / fermeture établissement : 
1908 - 1911
Commentaire historique : 
En 1908, plusieurs amateurs d'art se regroupent pour fonder une société départementale ayant pour but la centralisation des manifestations artistiques d'origine vosgienne, dans son acception la plus large allant des productions de l'art industriel, à l'art décoratif, l'art ancien et l'art monumental. (L’article 1 des Statuts mentionne : « ayant pour objet de provoquer et de grouper toutes les manifestations artistiques, sous quelque forme qu'elles se présentent, art pur, arts industriels, arts décoratifs, archéologie, recherches d’archives ayant rapport aux arts, etc. ») Faisant le constat de la méconnaissance des artistes vosgiens auprès du public et du succès de telles associations dans d'autres départements, il émerge une véritable volonté à organiser des expositions durant le mois de juillet, période d’affluence touristique, tout en sollicitant la bienveillance de la Ville d’Épinal qui apporte son concours en mettant à disposition des locaux. A la demande de l’administration des Beaux-arts, le préfet des Vosges qualifie très favorablement la société d'« œuvre digne de toute votre sollicitude » (Cf AN, F/21/4083, rapport du préfet des Vosges datant du 4 avril 1908).
Pour donner du crédit à cette association des statuts sont rapidement constitués et publiés.

Subventions :
Dès sa fondation, la Société Vosgienne d'art demande le patronage de l'administration des Beaux-arts dépendant du ministère de l’Instruction publique. L’administration des Beaux-arts offre son soutien en 1908 par l’attribution de huit gravures et deux vases de Sèvres afin d’alimenter la loterie (Cf AN, F/21/4083, arrêté d’attribution datant du 15 avril 1908). En 1910-1911, elle réitère son aide en envoyant six gravures et de deux vases, plus le versement d’une subvention de 500 francs (Cf AN, F/21/4083, arrêté d’attribution datant du 27 décembre 1910 et arrêté de subvention datant du 7 juillet 1911).
Condition d'accès : 
L’article 4 des statuts dissocie trois types de membres en fonction du versement d’une cotisation annuelle. La cotisation de membre actif s’élève à 5 francs et, comme le détaille l’article 6, elle donne le droit d'entrée permanente pendant la durée de l'exposition et confère un billet pour participer au tirage de la tombola qui la clôt. Les membres fondateurs doivent verser 50 francs, tandis qu’une donation plus importante permet de prétendre au titre de membre d’honneur. Le titre de membre honoraire peut également être décerné par le conseil d'administration qui soustrait alors la personne au versement de toute cotisation.
Commentaire Organismes : 
1912 est également donnée pour date de fermeture.
Commentaire Organismes : 
- Administration de la société :
Selon l’article 7 des Statuts, la société est « administrée par un comité de 24 membres élus en assemblée générale, pour une période de quatre ans rééligibles ». Le comité élit son bureau qui est constitué de sept membres plus deux secrétaires et un trésorier. Selon l’article 8, la présidence de la société change chaque mois, le bureau déléguant un de ses membres pour remplir cette fonction.
Selon l’article 9, le comité est partagé en commission s'occupant chacun d'un groupe d'art (Peinture, sculpture, modelage / Architecture, arts décoratifs / Photographie / Agencement / Céramique, porcelaine, verrerie, ferronnerie, mobilier d'art, instruments de musique / Dessins, aquarelles, imagerie, école professionnelle / Contentieux, assurance / Archives, art ancien / Broderies, dentelles, arts de la femme / Commissaire de l'exposition). Les dix membres fondateurs n’ont aucun rôle si ce n’est d’avoir été les dix premiers souscripteurs de la société.
Les membres sont autant issus de la société artistique que de la société civile. On y trouve des peintres-décorateurs, des sculpteurs, des architectes, des professeurs de dessin, un nombre important d’industriels, des avocats, des médecins, des militaires, etc… Cette société dont l’ensemble des membres sont des hommes, bénéficie d’un comité uniquement féminin nommé « comité des dames ». Des membres correspondants sont également indiqués dans le « comité extérieur » constitué d’acteurs implantés en majeure partie à Saint-Dié, Remiremont et Thaon, afin de couvrir l’ensemble du territoire vosgien.
En très peu de mois, 300 adhérents sont dénombrés, dont les hautes autorités de la ville d’Épinal qui en assurent la président d'honneur.
Adresses
Ville : 
Commentaire Ville : 
A la fondation de la société, le secrétariat demeurait au 16 rue Jeanne d'Arc à Épinal.

L’article 2 des statuts mentionne une ambition qui ne semble jamais avoir abouti, à savoir « créer des sections filiales dans toutes les communes du département. »
Professions / activités
Type de profession / activité : 
Commentaire Professions / activités : 
L’article 1 des Statuts indique clairement l’ambition d’acheter des œuvres « lorsque les ressources le lui permettront qu'elle répartira dans les écoles ou distribuera entre ses membres par voie de tombola. »
Evénements
Type d'événement : 
Lien événement institutionnel : 
La première exposition ouvre du 12 juillet au 16 août 1908. Toutes les œuvres d'art sont accueillies tel que le détaille l’article 2 d’un règlement spécialement édité dans le cadre de cette exposition, mais cette première manifestation a tout particulièrement voulu mettre en avant l’art de la dentelle et de la broderie.
La municipalité d’Épinal soutient la société en lui mettant à disposition la maison Romaine pour servir de lieu d’exposition. Un commissariat est dédié à l’organisation et peut intervenir dans la sélection des œuvres.
Le prix d'entrée s’élève à 25 centimes les jeudis et dimanches et 50 centimes les autres jours. Une carte d'entrée personnelle est mise à la disposition des exposants et de la presse. Un catalogue général est constitué d’après les notices que fournissent les artistes et est vendu au public 50 centimes (25 centimes pour les membres). Dans le cadre de l’exposition, des auditions musicales et des conférences ont été prévues.
Une seconde exposition se tient en 1910.
Enfin, une nouvelle exposition est projetée pour l’année 1911 ayant pour ambition de convier au-delà des seuls artistes vosgiens, des artistes de Lorraine, d’Alsace, de Franche-Comté, de Bourgogne, de Haute-Marne et de Belfort.
Type d'événement : 
Lien événement institutionnel : 
Une tombola est organisée en clôture de chaque exposition. Les billets sont vendus 50 centimes au public.
Pour alimenter la loterie, le bureau adressa à l'administration des Beaux-arts dépendant du ministère de l’Instruction publique plusieurs demandes de subvention et d'attribution d'objets d’art ou de gravures qu'elle obtint.
Thèmes d'étude
Secteur fondamental d'étude : 
Liens entre personnes physiques
Personne liée à l'établissement : 
Rôle personne liée à l'établissement : 
Personne liée à l'établissement : 
Rôle personne liée à l'établissement : 
Personne liée à l'établissement : 
Rôle personne liée à l'établissement : 
Bibliographies / archives
Type de référence : 
Commentaire Bibliographies / archives : 
Avril 1908, p. 251, 555-556 ; septembre 1909, p. 206 ; avril 1911, p. 239, 434, 477, 518 ; septembre 1911, p. 248-249, 577-578 ; avril 1912, p. 122-123, 145, 154 ; août 1912, p. 198, 201.
Source
source : Institut national d'histoire de l'art (France) - licence : Attribution 4.0 International (CC BY 4.0)
Rédacteur
Katia Schaal