Aller au contenu principal

Massé, Georges

Statut
Publiée
Contributeur
Dziewolski, Sandrine
Dernière modification
02/12/2021 18:20 (il y a presque 2 ans)
Type de personne
Type de personne : 
Noms
Nom : 
Massé
Prénom : 
Georges
Sexe : 
Nom : 
Massé
Prénom : 
Alfred Nestor Georges
Naissance et mort
Date de naissance : 
30 juillet 1907
Lieu de naissance : 
Commentaire Naissance : 
Père : Massé, Alfred (ministre et sénateur de la Vienne)
Date de mort : 
14 février 1994
Lieu de mort : 
Biographie
Commentaire biographique : 
Biographie rédigée par Marie-Laure Crosnier Leconte :

Matricule de l’Ecole des Beaux-Arts : 8758. Alfred Nestor Georges Massé, né à Liergues (Rhône) le 30 juillet 1907, fils de Louis François Pierre Alfred Massé ministre et sénateur de la Vienne, et de Victorine Vermorel, neveu par alliance de Henry Jacques de Le Même (1897-1997) architecte, élève de Gustave Umbdenstock (entre à l'atelier en 1926) et Paul Tournon, admis en 2è classe le 21 mars 1928, 1è classe le 16 juillet 1931, diplômé le 14 novembre 1934 (158è promotion, Une maison de campagne, mention passable) (architecte à Paris 17è [entre 1936 et 1967], associé à Robert Rinieri [en 1936], associé à Claude Meyer-Lévy et Pierre Bigot, puis associé à Pierre Bigot et Fernand Roy [entre 1949 et 1967], son agence compte jusqu'à 150 collaborateurs; réalisations avec Bigot et Roy : garage Royal-Élysées, 80-82 rue de Longchamp, à Paris 16è, en 1954, immeubles au 70, avenue Émile Zola à Paris 15è en 1959, et au 15, avenue Foch à Paris 16è en 1968; architecte de la Société nationale de construction aéronautique du Centre, architecte en chef des Bâtiments civils et Palais nationaux; plans de l’établissement thermal de Pougues-les-Eaux, en coll. avec R. Rinieri; marié une première fois en 1940 avec une jeune pianiste brésilienne, passe au Brésil les années de Guerre, de retour à Paris en 1948, reprend son activité d'architecte en 1951; École Spéciale Militaire de Saint-Cyr à Coêtquidan, aérogare de Bâle-Mulhouse, hôtel Méridien à la Martinique, lycée de Saint-Raphaël, Résidence de la Muette à Paris, avec Jean Ginsberg; architecte-expert près la Cour d'appel de Paris et le Tribunal de Grande Instance de la Seine; président du Syndicat national de la Presse technique et professionnelle de la Construction et des Travaux publics; fondateur et directeur de la revue Techniques et architecture; membre de l'Association des élèves et anciens élèves de l'École nationale et supérieure des Beaux-arts ou Grande Masse de l'École des Beaux-arts [en 1929]; membre de la S.A.D.G. en 1935, figure encore dans l'annuaire 1973, membre de la Société française des Urbanistes; membre titulaire de l'Académie d'architecture en 1975, reçu le 14 décembre 1976 au fauteuil de Raymond Puthomme (1892-1976) et Edmond Brion (1885-1973); chevalier de la Légion d'honneur, officier des Arts et des Lettres et du Mérite agricole; marié trois fois, un enfant de chaque lit; mort en Charente le 14 février 1994 d'un accident d'automobile au retour d'une partie de chasse; Archives nationales de France, AJ/52/1269, dossier d’élève; Cité de l'architecture et du patrimoine, fonds dossiers d'œuvres de la direction de l'Architecture et de l'Urbanisme (DAU), 133 ifa, DAU-0-MASGE; éloge de Georges Massé par Raymond Brule le 9 juin 1994)
Parcours
Date d'entrée / sortie dans l'école : 
21 mars 1928 - 14 novembre 1934
Sujet concours admission : 
Une Salle des fêtes
Sujet du diplôme : 
Une maison de Campagne
Date du diplôme : 
14 novembre 1934
Matricule : 
8758
N° de promotion : 
158
Date de passage en première classe : 
16 juillet 1931
Commentaire Parcours : 
La première date de présence (la seule parfois) est celle du concours d'admission et la seconde date celle de la dernière mention de présence de l'élève à l'Ecole.
Source
source : Institut national d'histoire de l'art (France) - licence : Attribution 4.0 International (CC BY 4.0)
Commentaire interne
architecte à Paris 17è; architecte de la Société nationale de construction aéronautique du Centre, architecte en chef des Bâtiments civils et Palais nationaux; architecte-expert près la Cour d'appel de Paris et le Tribunal de Grande Instance de la Seine; président du Syndicat national de la Presse technique et professionnelle de la Construction et des Travaux publics; directeur de la revue Techniques et architecture; membre de la S.A.D.G. en 1935, figure encore dans l'annuaire 1973; chevalier de la Légion d'honneur, officier des Arts et des Lettres