Aller au contenu principal

Roubert, Jean-Loup

Statut
Publiée
Contributeur
ebesson
Dernière modification
04/07/2023 07:14 (il y a 11 mois)
Type de personne
Type de personne : 
Noms
Nom : 
Roubert
Prénom : 
Jean-Loup
Sexe : 
Nom : 
Roubert
Prénom : 
Jean-Loup Paul Étienne
Naissance et mort
Date de naissance : 
4 janvier 1932
Lieu de naissance : 
Date de mort : 
31 décembre 2022
Lieu de mort : 
Biographie
Commentaire biographique : 

Biographie rédigée par Marie-Laure Crosnier Leconte :


Matricule de l’Ecole des Beaux-Arts : 12875. Jean Loup Roubert, né à Reims (Marne) le 4 janvier 1932, fils de Louis Honoré Charles Roubert (1883-1952) architecte à Reims, et de Marie Louise Dollonne artiste peintre, et frère de Jacques Charles Sylvain Roubert (1919-ap. 1962) architecte à Reims, élève aux lycées de Foix et de Reims, élève à l'École des Beaux-arts de Reims, puis élève de Pierre Guth (admis dans l’atelier le 9 décembre 1952, AJ/52/1353) et Georges Dengler à Paris, admis en 2è classe le 5 juillet 1955 (avec 724 points), élève de l'Institut d'urbanisme de l'Université de Paris, Prix Achille Leclère de l’Académie des Beaux-arts le 14 mars 1962, logiste au Concours de Rome le 11 mai 1962, Grand Prix de Rome le 19 juin 1962, réservé de 1961 (Un centre national d’architecture), pensionnaire à l'Académie de France, Villa Médicis à Rome du 8 mars 1963 au 30 avril 1966, apporte son concours à Balthus pour le réaménagement de la Villa Médicis (architecte à Paris 7è [en 1967], et Paris 8è [Grand Palais, entre 1994 et 1999], et Reims, Marne [en 1967, associé à son frère]; RTR: Jacques Roubert, Jean Loup Roubert, Jean Marc de Tassigny et Gérard Ragot; architecte en chef des Bâtiments civils et Palais nationaux en 1972, architecte conseil du ministère du Logement et de l'Urbanisme de 1972 à 1990; quartier de l'Europe à Reims en 1966-71, rénovation du centre-ville de Clermont-Ferrand en 1978-81, centre régional de navigation aérienne-est à Reims en 1978-82, préfecture du Puy-de-Dôme en 1980-82, restructuration du siège du Crédit foncier de France à Paris, bureaux de la GMF à Levallois (Hauts-de-Seine) en 1989; architecte en chef chargé du théâtre national de l'Opéra de Paris en 1979, restaure la grande coupole en 1984-86, aménage la bibliothèque-musée en 1990-91, architecte en chef et conservateur du Grand-Palais de 1983 à 1999 [porte encore ce titre en 2005], architecte chargé de l'Académie de France à Rome, Villa Medicis, en 1991-94, et du Théâtre des Champs-Élysées en 2004, redéfinit les aménagements intérieurs du Parlement de Bretagne à Rennes (brûlé en 1994) en 1996-99; aménage en 2003 dans les ateliers Berthier, entrepôt de décors de l'Opéra construit par Charles Garnier, une salle de spectacle pour l'Odéon; reçu membre titulaire de l'Académie d'architecture le 25 novembre 1982; membre du Centre d'études architecturales; chevalier de l'Ordre national du Mérite, Croix de la Valeur militaire; père de l'acteur Christophe Roubert; encore vivant en 2011; Archives nationales de France, AJ/52/1439, dossier d’élève; Cité de l'architecture et du patrimoine, fonds dossiers d'œuvres de la direction de l'Architecture et de l'Urbanisme (DAU), 133 ifa, DAU-0-ROUJE et DAU-0-RTR)

Parcours
Date d'entrée / sortie dans l'école : 
5 juillet 1955 - 19 juin 1962
Sujet concours admission : 
Une loge (dans un jardin)
Matricule : 
12875
Ateliers
Source
Institut national d'histoire de l'art (France)
Licence
Attribution 4.0 International (CC BY 4.0)