Aller au contenu principal
Statut
Publiée
Contributeur
Quillot, Anne
Dernière modification
25/02/2022 08:31 (il y a 7 mois)
Type de personne
Noms
Nom : 
Moyaux
Prénom : 
Constant
Sexe : 
Naissance et mort
Date de naissance : 
15 juin 1835
Lieu de naissance : 
Date de mort : 
11 octobre 1911
Lieu de mort : 
Commentaire Mort : 
mort du tétanos
Professions / activités
Type de profession / activité : 
Commentaire Professions / activités : 
Il est grand Prix de Rome d'architecture en 1861[1]. Il est élu membre de l'Académie des beaux-arts en 1898.
Biographie
Commentaire biographique : 
Biographie rédigée par Marie-Laure Crosnier Leconte :

Matricule de l'Ecole des Beaux-Arts : 1657. Constant Moyaux, né à Anzin (Nord) le 15 juin 1835, fils d'un menuisier alors employé au chantier des Mines d'Anzin, admis aux écoles académiques de Valenciennes à l'âge de 14 ans, élève de J. Bernard [Jean Baptiste Bernard, né en 1801 ?] professeur d'architecture à l'académie de Valenciennes (à l'atelier le 14 septembre 1852), subventionné par le département du Nord, élève d'Hippolyte Lebas, admis le 17 décembre 1852, obtient un total de 23 valeurs dont 4 Médailles en perspective, maçonnerie, construction générale et mathématiques, 1è classe le 8 décembre 1854, obtient 13 récompenses dont 12 Médailles, logiste au Concours de Rome en 1856, 1857, 1858, 1859 et 1861, Second Grand Prix le 20 septembre 1856 (Un Palais de l'Ambassade française à Constantinople), Prix Achille Leclère de l'Académie des Beaux-arts en 1856, 2è Médaille et 2è Prix Rougevin le 17 avril 1857 (classé à nouveau second mais exclu d'un nouveau 2è Prix Rougevin le 2 avril 1858), 1er accessit à la Grande Médaille d'émulation le 1er septembre 1857 (avec 25 valeurs de prix et 4 de concours spéciaux), 1è Médaille et 1er Prix Rougevin le 1er avril 1859, Grande Médaille d'émulation et Prix Abel Blouet le 1er septembre 1859 (avec 47 valeurs de prix et 4 de concours spéciaux), Grand Prix de Rome le 21 septembre 1861 (Un établissement de bains, dans une ville d'eaux thermales), pensionnaire à l'Académie de France, Villa Médicis à Rome du 27 janvier 1862 au 31 décembre 1866, visite Naples, Pompéi, la Sicile, Athènes et Constantinople, envoi de 4è année Tabularium au Forum de Rome, diplômé de droit le 1er janvier 1888 (architecte à Paris 7è [entre 1876 et 1900]; inspecteur des Bâtiments civils et palais nationaux de 1867 à 1874, inspecteur des travaux du Louvre, de l'Agence de la Cour des Comptes en 1870, des travaux de restauration et d'achèvement du ministère des Affaires étrangères en 1871, architecte du palais de l'Institut en 1875 [encore en 1888], de l'Observatoire de Meudon en 1879, du ministère de l'Intérieur, chargé des études pour l'utilisation du palais d'Orsay en 1880, architecte de la station de chimie végétale de Meudon, inspecteur général des Bâtiments civils [en 1894]; restauration du dôme de l'Institut, observatoire de Meudon en 1879-88, station de biologie agricole à Meudon, ministère de l'Intérieur en 1876; inspecteur des Bâtiments civils en 1889; primes aux concours pour la reconstruction de l'Hôtel de ville et du Sacré-Cœur en 1874; château du Bois-de-Nemets (Eure), église Sainte-Barbe de Nœux-les-Mines (Pas-de-Calais) en 1876, groupe scolaire à Anzin, hôtels à Paris, monument fontaine à Anzin, monument à Laplace à Mailloc (Calvados), monument au baron Taylor à Paris, monument Ch. Mathieu à Lourdes et nombreux autres monuments, tombeaux, aux cimetières du Père Lachaise, de Montparnasse, Valenciennes, Saint-Victor-de-Monestrel (Isère), etc., laboratoire pour la Société de Électriciens, Palais de la Cour des Comptes rue Cambon à Paris entre 1898 et 1912 (suite à un concours d'idées anonyme organisé en 1895 où il remporte le 1er Prix), tombeaux Alice Ozy au Père Lachaise et Delsart, constructions particulières; expose au Salon des artistes français à Paris en 1866, Le Parthénon, six dessins, 1868, Voyage en Grèce, Athènes, sept dessins, 1869, Études d'architecture à Venise et en Sicile, douze dessins, Médaille, 1870, Restauration du chapiteau du portique du Panthéon d'Agrippa, à Rome; Etudes de peintures, sculptures et mosaïques, à Rome, à Pompeï, et au musée de Naples, 1880, Coupe en marbre blanc trouvée à Pompéi (Musée de Naples), 1881, Église d'Orvieto (Italie), deux cadres, 1882, Sainte-Marie et Saint-Pierre de Toscanella, 1883, Fontaine, à la Villa Médicis, à Rome, et 1905, Vue de l'autel de la chapelle de l'abbaye de Valmont (Seine-Inférieure), et à l'Exposition universelle à Paris en 1867, Restauration du Tabularium, six dessins (Envois des prix de Rome, 1866), hors concours à l'Exposition universelle à Paris en 1889; professeur chef d'atelier d'architecture à l'École des Beaux-arts de 1875 à 1908, atelier libre de 1875 à 1890, puis atelier officiel Paccard-André de 1890 à 1908, démissionnaire le 1er avril 1908, remplacé par Marcel Lambert; membre du jury de l'École, du Salon, de l'Exposition universelle de 1889; membre de la Société de médecine publique et générale sanitaire; un des fondateurs du l'Union artistique, littéraire et scientifique valenciennoise en 1875, président; membre de la Société centrale des architectes en 1885, président en 1900-02, membre de la Société de défense mutuelle des architectes, président en 1901-02; membre de la S.A.D.G. le 23 février 1894; membre de la Société des artistes français [en 1905], et de l'Association Taylor en 1856, sociétaire perpétuel, membre du Comité de 1889 à sa mort, vice-président de 1897 à sa mort; chevalier de la Légion d'honneur en 1879, officier d'Académie en 1887 (20 ans de service), officier de l'Instruction publique en 1896, officier de la Légion d'honneur début 1893; élu membre titulaire de l'Académie des Beaux-Arts, section d'architecture, le 22 octobre 1898 au fauteuil de Charles Garnier; mort du tétanos à l'Institut Pasteur, à la suite d'une chute qui lui avait écorché la main lors des fêtes données à Anzin en son honneur à Paris le 11 octobre 1911, obsèques en la basilique Sainte-Clotilde le 14 octobre 1911, inhumation à Anzin; lègue ses livres et ouvrage à la bibliothèque d'Anzin; Archives nationales de France, AJ/52/376, dossier d'élève; fonds de dessins de la Cour des Comptes aux Archives de la Cour des Comptes; annonce de décès dans L'Architecture, 14 octobre 1911, p. 344, notice nécrologique par G. L. dans L'Architecture, 21 octobre 1911, p. 345-346, accompagnée d'un portrait photographique en p. 345, notice nécrologique par Louis Bonnier dans L'Architecture, 7 septembre 1912, p. 305-309; notice nécrologique dans La Construction moderne, 22 octobre 1911, p. 47-48; notice nécrologique par Paul Guadet dans le Bulletin de la SADG, 30 décembre 1911, p. 485-489; "le legs de M. Moyaux", La Construction moderne, 5 novembre 1911, p. 72; Chronique des arts, 1911, p. 255, 1914, p. 57; Delaire; Curinier; Dugast et Parizet; Colonnes, N° 28, novembre 2012, p. 11-12)
Concours
Concours : 
Date de jugement : 
20 septembre 1856
Commentaire Concours / jugement : 
Classement : Second Grand Prix
Date de jugement : 
1 septembre 1857
Commentaire Concours / jugement : 
Classement : 1er accessit
Date de jugement : 
1 septembre 1859
Parcours
Date d'entrée / sortie dans l'école : 
17 décembre 1852 - 21 septembre 1861
Sujet concours admission : 
Un Belvédère
Matricule : 
1657
Date de passage en première classe : 
8 décembre 1854
Commentaire Parcours : 
La première date de présence (la seule parfois) est celle du concours d'admission et la seconde date celle de la dernière mention de présence de l'élève à l'Ecole. Présenté par : Bernard, J.
Ateliers
Bibliographies / archives
Commentaire Bibliographies / archives : 
Contenu du dossier personnel : Le dossier d'élève contient : lettre de présentation de "J. Bernard, architecte professeur d'architecture à l'académie de Valenciennes" (14 septembre 1852) ; [minute d'une] lettre au Préfet du Nord relative à la pension que Moyaux reçoit de son département [on apprend que Moyaux est, parmi les élèves, l' "un des plus studieux et des plus assidus"] (15 juillet 1854) ; 1 feuille de valeurs (11 jugements entre le 15 avril 1853 et le 8 décembre 1854, 23 valeurs) ; 1 feuille de valeurs de première classe (22 jugements entre le 7 juillet 1855 et le 21 septembre 1861, au moins 60 valeurs).
Sources en ligne
Référence de notice : 
LH/1961/7
Date de consultation : 
18/01/2017
Source
source : Institut national d'histoire de l'art (France) - licence : Attribution 4.0 International (CC BY 4.0)
Commentaire interne
Dossier élève vérifié
Pas d'information concernant la date du diplôme. Pas d'indication comme quoi il aurait été élève de J. Bernard et/ou Lebas.
Pensionné par le département du Nord.